Libellés

Mes cinq jolies choses #4

17 mars 2019




Mes amphibiens proustiens, 

On se retrouve cette semaine, avec un article aussi léger qu’une brise de printemps. Le dernier a bien failli me coûter ma virginité bloguesque.   Un mot de plus et on voyait ma tête défiler sur les piques d'une mini-meute de hyènes sanguinaires.  Heureusement, vous connaissez ma zénitude de lama suédois. J’ai préféré ne pas donner du grain à moudre à des commentaires haineux et stériles. Merci d'ailleurs pour vos marques d'affection et vos messages adorables.  Merci à toutes celles qui sont venues témoigner de manière constructive et  #bienveillante (houhou, le gros mot), qu'elles soient d'accord ou non avec mes propos. Merci également à la team HC pour avoir mis mon article en lumière, ça fait toujours plaisir de se sentir soutenu et compris. Vive la liberté d’expression ! Vive la France ! Pardon, je sors. 

Bref, où en étais-je ? Je reviens, je vais mettre une fessée à mon nourrisson de trois jours pour qu’il arrête de pleurer. 
On parlait de choses légères, donc. 

1. Le parfum Mon Guerlain, Floral 






Je ne cesse de vous vanter les atouts des parfums Guerlain, que je trouve si élégants et intemporels. Et je peux vous affirmer, qu’après des mois, que dis-je, des années de quête olfactivej’ai enfin trouvé MON PARFUM. Oui Madame, oui Monsieur. Pour mon anniversaire, mon mari m’a offert la version florale que j’adore aussi. Honnêtement, je lui trouve très peu de différences avec la version classique. J’ai même constaté qu’il tenait aussi bien, voire mieux que Mon Guerlain classique. C’est complètement foufoufou, non ? 

2.  La Magie du Rangement 




Ha ! Nous y voilà, coquines ! Vous êtes nombreuses à m’avoir dit que vous attendiez mon retour sur ce livre avec impatience, ce qui a occasionné chez moi une montée de lait immédiate. J’ai bien aimé ce livre, que j’ai trouvé inspirant, même si je lui trouve quelques défauts, of course : Marie Kondo est pleine de bon sens, mais parfois, certaines de ses pratiques peuvent sembler perchées (je m’appuie sur quelques uns de vos commentaires). Par exemple, je ne remercie pas mes chaussures ni les slips de Pinces d’Or d’avoir rempli leur travail à la fin de la journée. Mais je reste sensible à l’idée de respecter sa maison pour mieux s’y sentir : Je suis de toute façon très attachée à mon intérieur de manière générale. Je suis une personne modérément ordonnée, malgré un mari plutôt approximatif dans ce domaine (tout est de sa faute, rien que sa faute). Bref, j’avais tout de même envie de mettre de l’ordre dans mes placards, et du coup, la méthode de Marie m’a aidé à le faire, tout comme le tri de mes affaires. Je suis attachée à plein de lettres d’amies d’enfance, à des petits mots d’amour, à mes cours de fac etc... Marie est un peu extrême sur ce sujet, mais elle m’a permis d’avancer et de trouver un juste milieu entre ce que je devais garder et ce que je devais jeter. Je vous en parlerai plus longuement dans un article dédié.  En tout cas, j'ai réussi à considérablement gagner de la place dans mes placards grâce à ses méthodes de rangement.

3. Le Podcast Change Ma Vie 



Je sais que certaines sont déjà adeptes du podcast de Clotilde Dusoulier. En ce qui me concerne, je ne l’ai découvert que récemment, et pourtant, il m’a déjà beaucoup apporté. Je ne veux rien spoiler, car là aussi, j’y consacrerai plusieurs articles.  Clotilde nous propose de nous donner des outils pour explorer notre vie intérieure : nos pensées ainsi que les émotions qui en découlent. Les conseils qu’elle nous donne n’ont absolument rien d'excentrique, ils sont presque ordinaires (je ne dis pas ça dans le mauvais sens du terme). Je veux juste dire qu’à plusieurs reprises, je me suis dit en l’écoutant que c’était évident de procéder ainsi, que ça tombait sous le sens, d'agir de telle manière. Pourtant je n’avais jamais pris le temps de le faire pour moi. Du coup, cette parenthèse quotidienne me fait beaucoup de bien : j’écoute les podcasts de Clotilde tous les jours (je l’ai découverte sur le tard) et j’applique certaines de ses méthodes tous les jours également et j’adore ce rendez-vous avec moi-même, qui me permet de prendre du recul par rapport à mes émotions et à mes pensées. J’ai hâte de vous en reparler ! 

4. Mon Sac Sezane 



Cela faisait très longtemps que je lorgnais ce joli sac Sezane et lors de mon dernier séjour dans la capitale, je me suis rendue à la boutique solidaire de Sezane où j'ai pu acheter ce sac à un prix raisonnable. Je vais certainement décevoir les Sezanettes, mais je ne suis pas si fan de mon achat: même si le trouve hyper joli, il n'est malheureusement pas du tout pratique: je trouve l'ouverture beaucoup trop petite: je ne peux même pas y mettre mon porte-monnaie. Il faut donc que j'y glisse le strict minimum si je veux l'utiliser, et encore, j'ai malgré tout beaucoup de mal à attraper les choses dedans (toujours à cause de l'ouverture si étroite). Bref, du coup, je l'utilise peu, seulement pour parader (toujours agir selon son code éthique). 


5. Mon gilet American Vintage



Comment vous décrire l'amour que je porte à ce gilet que j'ai reçu en cadeau pour mon anniversaire? Je suis tellement fan que je le possède en deux coloris et je ne pense pas m'arrêter là. J'ai le soutien de ma mère et  de ma soeur sur ce coup là (mais pas de mon banquier). Bref, je ne suis pas fan de tous les articles American Vintage: j'étais une fidèle cliente auparavant mais j'ai rencontré de multiples mésaventures, notamment des robes qui rétrécissaient au lavage. 



Mais leurs gilets restent une valeur sûre, en tout cas, ce modèle-là de gilet.  D'ailleurs, je l'ai offert à ma mère pour Noël et elle l'adore. Ma soeur l'a aussi en deux couleurs. Bref, on s'offre ce gilet à chaque occasion dans ma famille. Son gros point fort  est son confort: il est tellement doux et va absolument avec tout. je l'ai donc en bleu marine et en blanc et je  peux pratiquement les assortir avec toute ma garde-robe. Il ne pique pas , contrairement à beaucoup de gilets de la marque Des Petits Hauts (pourtant, vous savez à quel point j'aime les créations de cette marque). Il est moins cher aussi. 

Voilà donc pour ce petit coup de projecteur sur mes chouchous du mois de mars. Est-ce qu'il y a des choses qui vous ont plu?

Des bécots,

Frau PrunO.


11 commentaires :

  1. Coucou. C'est dommage que ton sac Sezane ne soit pas pratique parce qu'il est vraiment trop joli.
    J'ai hâte que tu nous parles un peu plus de ce podcast.
    Pour la méthode de rangement de Marie Kondo, je ne suis pas sûre que j'arriverai à m'y tenir mais j'ai vu sur tes storys Insta que tu avais bien avancé dans ton rangement.
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Lina, moi aussi j’ai vraiment hâte de vous en parler ! Je t’embrasse !

      Supprimer
  2. Je rencontre exactement le même problème avec mon nouveau petit sac à main ! Puisque mon portefeuille tient à peine dedans, j'en suis au point de chercher un minuscule porte-monnaie pour y glisser 3 piécettes, ma carte bleue et mon pass navigo. J'avoue être un peu deg...
    Bonne soirée ma belle !
    Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve qu’on a vraiment des problèmes super graves notre vie de maman est vraiment très difficile, comment faire 🙈😜

      Supprimer
  3. Réponses
    1. En plus, la vendeuse m’a confié qu’ils allaient sûrement les arrêter à la fin de la saison… Cours vite en chercher un !

      Supprimer
  4. Diantre, moi qui comptais sur toi pour me donner de nouvelles idées de sac à main. Mais s'il n'est pas pratique, c'est pourri ! D'ailleurs, j'ai déjà voulu commander des boots Sézane. Malheureusement, elles étaient strictement importables à moins de prévoir une opération orthopédique sous quinzaine. Je reste donc circonspecte sur la marque (au vu du prix, notamment).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’avais moi aussi acheté une paire de chaussures chez Sézàe, et je les trouve extrêmement inconfortables… Pourtant tout le monde dit qu’elles sont absolument super. Bizarre bizarre...

      Supprimer
  5. Alors je valide tout, le parfum (j'adore), Sézane, le gilet. Change ma vie, je veux bien essayer, je ne connais pas encore. Mais Marie Kondo alors là je m'insurge, je me révolte, je dis non. Elle me hérisse, elle me rend folle. Je trouve que c'est plus du rangement, c'est de la névrose. J'ai vu l'autre jour passer un cartoon sur twitter qui disait "Marie Kondo m'a suggéré de ne garder que 3 membres de ma famille, j'hésite entre mes frères et soeurs", c'est à peu près l'effet que ça me fait !
    De gros bisous :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai lu l’article du Gorafi dont tu parles et je l’ai trouvé absolument génial ! Je comprends complètement qu’elle te hérisse les poils, il y a quelques passages moi aussi qui m’ont vraiment insupporté… Mais malgré tout, elle m’a m’aidé à ranger mes placards😜

      Supprimer
  6. Je file découvrir le podcast ! Merci :D Et comme toi j'aime beaucoup le parfum de Guerlain ces jours, il va parfaitement bien pour le printemps ! :D

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !