My Insta

mon menu

Libellés

Arrêt sur images: le lundi 21 janvier

27 janv. 2019





Mes chipolatas déprimées,

J'inaugure avec joie et allégresse cette nouvelle rubrique mensuelle, dans laquelle je m'attarderai sur une journée particulière de la semaine et avec des images syouplé. Aujourd'hui, je vais vous parler du lundi 21 janvier, ou journée nationale de la déprime, paraît-il. Eh ben je peux vous certifier que cette affirmation est au moins aussi exacte que celle concernant la fiabilité de mon mascara waterproof.

Ce lundi 21 janvier, j'ai traîné cette journée comme un cow-boy traîne une vache morte après une cuite. Faut dire qu'elle avait mal commencé, cette journée: une Couette-Couette insomniaque qui a toussé une bonne partie de la nuit. A quatre heures du matin, épuisée et à bout de nerfs, je me suis résignée à la prendre dans notre lit conjugal, au grand désarroi de Pinces d'Or qui m'a marmonné des trucs assez antipathiques, en hébreux.
Elle a miraculeusement cessé de tousser une fois atterrie dans notre lit. Bizarre, vous avez dit bizarre... Mais elle ne s'est pas rendormie pour autant, et moi non plus, évidemmengue.
A six heures moins le quart pétantes, j'ai enfin compris qu'il me serait impossible d'aller travailler, à moins de sniffer trente-huit rails de coke. Pinces d'Or m'a dit: "Rendors-toi ma puce, tu en as besoin." Oui, vous avez bien entendu: Ma puce. Perso, j'ai toujours pas compris.
Bref, je me suis recouchée. Couette-Couette s'était enfin rendormie. Au bout de quelques minutes, j'ai eu un doute: C'est étrange, mon mari n'a toujours pas réveillé Chucky.... Pourtant, il m'a bien dit de me reposer et de me rendormir tranquille... Je me lève alors et cours le rejoindre dans la cuisine: il est sept heures:
" Ben alors, tu réveilles pas Chucky pour l'emmener à la garderie?
- Ben non, c'est à toi d'y aller vu que tu vas pas bosser!"
Il est mignon. Ma puce...
Je lui explique gentiment que je suis absolument carbonisée, que j'ai l'énergie d'un phoque népalais et que ça ne va pas être possible.
"Ah, mince alors. Bon, ben je vais l'emmener alors."
Il comprend vite, mais faut lui expliquer longtemps.

Le sapin de Noël fin janvier: un élément essentiel pour toute bonne déprime qui se respecte.


Notons qu'il restait précisément 25 minutes pour lever le gnome, le faire ingérer son petit-déjeuner, le préparer pour l'école et l'emmener à la garderie. Tout ça sans fouet. (#éducationbienveillante).

Je l'ai donc aidé à accomplir cette lourde tâche et ils sont partis tous les deux, nous laissant Couette-Couette et moi à notre destin de lofteuses déprimées.
Et déprimée, je l'étais vraiment. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été aussi épuisée psychologiquement et moralement aussi (si on excepte le jour où ils ont fermé la boutique Tara Jarmon à Montpellier).
J'étais abattue et vidée.  Je suis restée allongée une bonne partie de la journée, à papouiller ma fille ou à la regarder jouer. J'ai beaucoup lu également, ça m'a un peu vidé la tête mais le moral n'était définitivement pas au beau fixe. Faut dire, lire Stephen King quand on a le moral en berne, c'est pas ce qu'il y a de plus recommandé par les happiness thérapies.  C'est fou comme le manque de sommeil peut jouer sur notre système.

The Bouquin pour retrouver le moral 


 Il faut dire qu'on est à fond avec Pinces d'Or depuis plusieurs mois: il y a eu d'abord la recherche de la maison idéale, puis la vente de notre appartement et de nombreux aller-retour à Mende pour faire les cartons, s'occuper des formalités administratives etc... Ensuite, il y a eu l'achat de  notre maison et tous les travaux: Pinces d'Or refait toutes les peintures et met du parquet partout. On était pas obligés, mais on avait vraiment envie de nous sentir chez nous et d'avoir une maison totalement à notre goût. Et puis, on a fait Valérie Damidot en LV2.  Pendant ce temps, je m'occupe seule des enfants, mon mari passant beaucoup de temps dans les travaux (ou sur sa maîtresse) (je me fie à l'avancement du parquet).  

Ada, lofteuse et fan de Shopenhauer


Le matin, je suis allée chez le médecin avec ma fille: je me suis rendu compte à neuf heures, qu'en fait, elle avait de la fièvre: Bon sang, mais c'est bien sûr! Un enfant qui ne dort pas la nuit, c'est sans doute parce qu'il est malade!
 J'y suis allée pour moi d'abord: j'avais l'espoir que mon médecin m'arrêterait une semaine. Je l'avoue honteusement mais j'avais vraiment besoin d'une coupure, d'un break pour me reposer. Je n'ai pas été une seule fois malade de l'année alors j'espérais un peu de compassion de sa part. Elle m'a proposé de m'arrêter pour ce lundi seulement et bien évidemment, je n'ai pas osé lui demander plus. En rentrant chez moi, j'avais envie de pleurer tellement j'étais fatiguée et déçue. Pourtant, mon médecin ne pouvait pas m'arrêter: je ne suis pas malade, juste fatiguée.

Bref, ce lundi, j'étais à la ramasse. Heureusement, je me suis pris deux heures pour moi l'après-midi et j'ai regardé Le témoin amoureux. J'ai bien aimé cette comédie romantique.
Le soir, ça allait un peu mieux: le fait de retrouver Chucky et Pinces d'Or m'a fait du bien: Pinces d'Or m'a dit à juste titre, que si j'étais allée au travail, j'aurais peut-être moins broyé du noir. Il n'a pas tort.

Couette-Couette qui s'est tapée l'incrust' pour regarder le Témoin Amoureux et gratter quelques papouilles en prime. Objectif: Les Reines du Shopping dans quatre ans.


Équation au troisième degré: deux affamées / une seule crêpe restante: vous avez deux heutes.



La dévotion maternelle... Vaste blague.

Le soir, immense soulagement: Pinces d'Or propose de prendre son tour de garde et de veiller Coutte-Couette cette nuit: Hourra. J'ai l'impression qu'il vient de m'annoncer qu'on partait deux mois à Bora Bora. Je vais donc pouvoir dormir seule en toute tranquillité. Après avoir regardé deux épisodes de Un village français (la fille qui débarque huit ans après la bataille), je me suis pieutée à 21h pétantes. Même pas peur.
Le mardi matin, je me suis levée étonnamment en forme: j'ai dormi d'une seule traite et je me sentais plus qu'en forme pour affronter cette journée et le reste de cette semaine que j'appréhendais tant. Comme quoi le sommeil, c'est comme l'anti-cerne: C'est quand on manque qu'on se rend compte à quel point c'était utile.

Voilà pour ce premier article de cette nouvelle rubrique, placé sous la joie de vivre et l'allégresse utérine les plus totales (hashtag Real Life).

Des bécots,

Frau PrunO.

25 commentaires :

  1. Oula, ça vend du rêve ! On a presque envie de rester en Normandie où la pluie, le vent et la grêle (super combo après le manque de sommeil) embarque le moindre effort de motivation !
    Et c'est là qu'on se rend compte que la fatigue c'est insupportable et quand elle arrive un ... lundi, c'est qu'il est temps de lever le pied! Parce qu'un appartement qui nous ressemble c'est chouette mais si c'est pour ne profiter que de la chambre, pour en plus ne faire que dormir, c'est pas top.
    Courage... Les vacances approchent !
    (Et les jours rallongent !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Regagner la Normandie, pour fuir la déprime ! La voilà la solution ! Ha ha! Tu as tout à fait raison, le manque de sommeil est fatal. Je me rends compte qu’à chaque mois de janvier, j’ai toujours une petite baisse de moral. J’ai vraiment hâte que les jours rallongent, merci pour ton passage par ici et ton commentaire ! À bientôt !

      Supprimer
  2. alors toi au moins, tu es disciplinée ! on te dit que le 3eme lundi de janvier c'est la déprime, alors tu t’exécutes à la lettre ! ma pauvre loutre ! en même temps, la fatigue, ça peut aussi être un motif d’arrêt maladie ! ton médecin n'a pas su voir que tu avais peut être besoin d'un peu plus de repos ! je suis heureuse qu'une nuit t'aies suffit, mais c'est clair qu'avec les 6 derniers mois que vous avez passé, c'est pas étonnant ! et une nuit pourrie, c'est juste pas possible, depuis que j'ai enfanté je sais que la pire torture c'est la privation de sommeil ... bon j'ai vu sur insta que ça n'est pas la grosse forme ces derniers jours non plus, j’espère que tu vas aller mieux ! ton corps essaye de t'envoyer un message j'ai l'impression...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message, ma loutre. Figure-toi que je me suis rendu compte que le soir même, que le 21 janvier était censé être la journée nationale de la déprime ! Je n’ai donc même pas été influencée par cette information, puisque je ne l’ai su que plus tard… En fait, mon médecin a fini par m’arrêter jeudi et vendredi, j’y suis retournée car j’étais vraiment exténuée , Couette-Couette n’ayant pas dormi pendant quatre nuits d’affilée. Et c’est reparti pour cette semaine, vu que je me suis fêlé le coccyx. Youpi! Vivement février :-)

      Supprimer
  3. J’adore cette nouvelle rubrique, très bonne idée ! Tu en es où du village français ? Je suis totalement fan de cette série et je suis en train de regarder la toute dernière saison… J’ai fait durer le plaisir au maximum puisque je l’ai regardé sur quatre ans, j’avais commencé pendant mon tout premier alitement pour Pierre ;) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message ! Moi aussi j’aime beaucoup cette série, et je sais qu’elle avait de bonnes critiques. J’en suis à la saison trois, mais nous sommes beaucoup plus impatient et gourmand que vous, car nous avons du mal à nous réfréner quand nous aimons bien une série ;-)

      Supprimer
  4. Règle numéro 328 : Le "ma puce" est toujours suspect ! TOU-JOURS ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Le manque de sommeil, c'est pire que tout ma belle! Clairement ton médecin aurait pu voir que tu étais au bout du rouleau...Vu les mois que vous avez vécu, pas étonnant non plus. C'est beaucoup de changements en peu de temps!
    J'avoue que j'aurai choisi autre chose que Stephen King. Mais au moins là tu as assuré pour la déprime à fond. Pas moyen de faire mieux!
    Il n'est jamais trop tard pour regarder une bonne série. J'avoue un village français est celle que j'ai suivie avec le plus grand intérêt!!
    Bises ma belle et top cette nouvelle rubrique!! J'adore!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces chaleureux encouragements ma Marie ! Je ne savais pas que tu aimais toi aussi la série un village français… Décidément, il y a beaucoup de fans de cette série ! Je te remercie pour ta bienveillance, qui me fait toujours chaud au cœur… Je t’embrasse.

      Supprimer
    2. En même temps, les vacances de Noël (15 jours) étant terminées depuis deux semaines, être fatigué le lundi peut difficilement être un motif valable pour un arrêt maladie. Un arrêt maladie, c'est quand on est malade.

      Supprimer
  6. Moi qui cherchais que regarder le soir, au lieu de tournicoter comme une âme en peine sur TF1VOD qui ne propose que de la crotte en barre ! mais bien sûr, le Village Français ! J'adore quand tu déprimes, tu es trop inspirante :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce gentil message ! Si ma déprime inspire au moins quelqu’un, ça sauve ma journée… Je pense que tu vas bien aimer un village français, en plus la série a beaucoup de bonnes critiques… Sinon, je prépare un prochain article avec mes séries préférées, je dis ça je dis rien… ;-)

      Supprimer
  7. Courage... Y a des jours comme ça, surtout en janvier / février où la vraie vie devient dur! J'ai pas pu écouter tes stories mais j'ai pas l'impression que ce soit la grande forme en ce moment chez toi à nouveau! J'espère rien de grave!! Reposez vous bien (si vous y arrivez...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message ! Écoute, je suis au repos forcé depuis plus d’une semaine, parce que je me suis fait très mal au coccyx. Quand ça va pas, ça va pas… Mais je me repose quand même, j’espère reprendre le mois de février du bon pied ! Je t’embrasse.

      Supprimer
  8. Le manque de sommeil, un vaste débat mais l'horreur absolue, c'est le réveil en décalé. Mes enfants m'ont fait le coup dans la nuit de samedi à dimanche : la moyenne à 3h du mat' arrive dans notre lit pour cause de méchant cauchemar, la petite à 5h car elle est réveillée, a faim et veut manger et le grand à 6h car il s'ennuie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma pauvre, le réveil en décalé avec trois enfants, ça doit être l’horreur absolue… Sache que je compatis vraiment ! J’espère que tu vas pouvoir te reposer et récupérer un petit peu…

      Supprimer
  9. Oh là là, je ne savais pas qu'il y avait une journée de la déprime ! Y a-t-il aussi une journée de la gaieté ? Ce serait cool ! Je compatis pour le manque de sommeil : lorsque je dors mal, j'ai l'humeur d'un bouledogue (la bave en moins, quand même). Mais j'avais trouvé le truc imparable pour les nuits quand les enfants étaient malades : la paralysie du sommeil ! J'en ai été victime et après, mes enfants avaient bien pigé qu'il valait mieux aller voir leur père. Moi je marmonnais vaguement et faisais semblant de rien. Mais c'était ça où je mordais alors... Repose-toi bien bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une journée de la gaieté ! Je suis complètement pour, et je ne suis pas du tout étonnée que tu sois à l’instigation d’un tel projet ;) La paralysie du sommeil, moi aussi je suis une adepte, et figure-toi qu’hier,le géniteur a commencé à râler et à émettre des reproches vis-à-vis de cette tactique un petit peu fourbe… Cette nuit, c’est donc moi qui me suis levée ;-(

      Supprimer
  10. Coucou. Eh bien j'espère que ça ira mieux et que tu prendras le temps de te reposer dorénavant. Bon courage et gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma caille ! Je suis au repos forcé depuis plus d’une semaine, effectivement ça fait du bien… Je t’embrasse !

      Supprimer
  11. Le mois de janvier est serte déprimant mais heureusement il y a les soldes ! Gros bisous et bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message ! Malheureusement pour moi, je l’ai même pas fait les soldes snif:-)

      Supprimer
  12. Déprimée un 21 janvier de la sorte... Ne serais-tu pas une royaliste occulte et non-assumée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! Si! Et même pas occulte en plus! J’aurais aidé Louis à fuir, si j’avais pu!

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !