Libellés

Lettre à mon petit garçon de 6 ans

21 oct. 2018



Mes girouettes nymphomanes,

6 ans déjà que mon Chucky a pointé le bout de son nez, dans des circonstances aussi dramatiques qu'une virée chez Zara sans carte bleue. J'avais envie de rédiger un article pour lui, pour qu'il se souvienne plus tard du petit garçon qu'il était. Pour moi aussi (j'ai la mémoire d'un poisson rouge sous amphets).
Alors petit Chucky, qui es-tu?

Déjà, sache que tu ne t'appelles pas Chucky pour de vrai (évitons 5 ans de psychothérapie inutiles). Tu es un petit garçon unique en son genre, qui ne se fond pas dans la masse. Aujourd'hui, tu vis cela comme une frustration, un handicap, mais plus tard, tu sauras que c'est une richesse d'être différent.

Différent comment?

Tu débordes d'amour, tu embrasses tout le monde: ton papa, ta maman, ta petite sœur, tes grands-parents, ton arrière grand-mère, tes camarades de classe, sur la joue, sur la bouche. Tu  enlaces tous ceux que tu aimes sans leur demander leur avis. Pour nous, c'est un véritable bonheur, pour les autres, c'est un peu surprenant.
Tu es un petit garçon haut en couleurs: tu cries, ou tu parles beaucoup trop fort. Tu sautes, tu bouges tout le temps. Tu as du mal à rester en place. Les autres eux, jouent tranquillement. Toi, c'est une tornade de chaque instant. Hyperactif? Ta tatie dit que non, tu es simplement remuant, et elle s'y connaît, elle, en matière de petites tornades. Ton grand-père lui, affirme simplement que c'est ça, la vie. Tu portes la vie en toi, tu la cries, tu la chantes, tu nous enchantes.
Tu es ultra sensible, tu ne supportes pas qu'on parle de la douleur de quelqu'un. Tu as les larmes aux yeux dès qu'on évoque le sort de petits enfants sans papa et sans maman. La mort te préoccupe déjà beaucoup. Tu deviens inconsolable. Tant d'émotions dans un garçon si jeune me désarçonne souvent. J'espère qu'avec le temps, nous arriverons à t'apaiser.

Tu es très curieux, tu sais déjà beaucoup de choses: incollable en faune et flore sous-marine (la faute aux Octonautes), tu adores apprendre, tu aimes qu'on t'explique la vie, encore et encore. La semaine dernière, tu m'as appris ce qu'était un régalec (non, ce n'est pas une marque de biscuits chocolatés).

La religion t'intrigue beaucoup. J'ai commencé à te parler du paradis et de Jésus, du fait que certaines personnes y croyaient. Cela t'a fasciné à tel point que tu t'es exclamé dans la cathédrale de Mende: "Ca a l'air drôlement chouette le paradis, j'ai hâte d'y être!". Tu as encore le temps mon chaton.
Tu n'as pas encore d'amis, la faute à ta trop forte personnalité? Je suis persuadée que ce n'est qu'une question de temps. Tu vas apprendre à te poser, à être plus doux. Je sais que des petits copains vont bientôt se rendre compte à quel point tu es merveilleux.  Ils découvriront en toi un ami fidèle et attentif, un être passionné et passionnant, qu'il est bon d'avoir à ses côtés. Nous en mesurons chaque jour la chance.

A l'école, c'est compliqué, et c'est bien cela qui me pose le plus de soucis. Tu as du mal à rentrer dans le moule, tu rêves sans cesse, tu es dans ton monde, intouchable. La maîtresse se désespère de tant d'inattention. Pas facile de quitter la petite école de Mende pour une grande école inconnue avec 30 élèves par classe. Dans les rangs, tu chahutes, tu donnes parfois des coups de pieds. Mécontent de ne pas avoir de copains, tu essaies de te faire remarquer de la mauvaise manière. A force de t'expliquer les choses, ça va déjà beaucoup mieux. Tu fais de gros efforts pour progresser, et tu progresses. Honnêtement, j'ai du mal à t'imaginer attentif et sérieux, j'ai du mal à me projeter l'adolescent que tu seras au lycée. Iras-tu d'ailleurs au lycée? Seras-tu sérieux et scolaire? Les capacités intellectuelles, tu les as, c'est certain. Toutes les maîtresses nous le disent. Nous le savons bien sûr. Mais moi qui suis enseignante, je sais qu'elles ne font pas tout, les capacités. Des enfants avec des capacités, j'en vois plein les salles. Ce qui est important, c'est de travailler ces capacités, ce n'est pas de les avoir. Mieux vaut une intelligence moyenne et efficace qu'un esprit brillant et paresseux. C'est du moins mon avis. Tout ce que j'espère, c'est que tu seras courageux et travailleur. Du moins assez courageux pour avoir le goût de te lever le matin et de faire quelque chose qui te plaît. Bien sûr, je serai la plus heureuse du monde si tu as une brillante carrière, mais ce que je te souhaite avant tout, c'est de te lever le matin avec le goût du travail. C'est indispensable pour ne pas être frustré, indispensable pour être heureux.

Courageux, tu l'es déjà. Tu adores faire tes devoirs et tu es toujours partant pour nous aider au quotidien: l'autre jour, tu as aidé ton grand-père pendant plusieurs heures à ramasser les feuilles mortes et les branches du mûrier platane. Tu as fait une petite pause pour déjeuner à l'heure de midi, et puis, sans qu'on te le demande, tu t'es remis au travail après manger, pendant encore une bonne heure. Ton grand-père était épaté. Nous aussi. Tu es toujours motivé pour effectuer des tâches physiques.Tu adores dessiner et tu es vraiment doué pour ça (tu ne tiens pas ça de ta maman). Tu peux passer une heure à essayer de retracer l'Afrique. Les continents te fascinent.  Je continue néanmoins d'essayer de t'insuffler le goût de la lecture. Tu adores qu'on te lise des histoires, je serais très heureuse que tu aies envie de les lire par toi-même. On n'est plus jamais seul lorsqu'on aime lire.

Enfin, tu es un grand-frère merveilleux. Un peu tapageur parfois, mais toujours bienveillant. Bien sûr, il t'arrive souvent de provoquer Couette-Couette qui cherche elle aussi les histoires, mais on ne déplore presque plus de tapes ou de coups brusques. Tu es patient avec elle, protecteur et je fonds d'amour lorsque tu la prends dans tes bras et qu'elle vient se lover contre toi. Vous vous aimez passionnément, c'est le plus beau cadeau qu'on puisse avoir dans la vie. L'amour inconditionnel de  sa famille.

Tu illumines ma vie depuis que mes yeux ont croisé les tiens, en salle de césarienne. Un instant furtif. On t'a ensuite enlevé à moi. J'étais bouleversée, pour toujours. J'étais devenue ta maman. Depuis ce jour, j'essaie d'être à ta hauteur.

Frau PrunO.



36 commentaires :

  1. Ouh la la, quel joli billet qui m'a beaucoup émue. Ton Chucky semble être un petit garçon épatant qui je suis sûre, s'apaisera avec le temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup!Ton message me fait vraiment plaisir!

      Supprimer
  2. quels jolies mots ma bichette. c'est un petit garçon sensible, qui me rappelle le mien par certains cotés... il ne rentrera peut être pas dans le moule de l’école (cette fois c'est à ma fille qu'il me fait penser !) mais un être passionné trouvera toujours sa place dans la vie. et puis il n'en est qu'au début de sa scolarité, il va grandir et mûrir, même si il reste dynamique, il arrivera a mieux comprendre le fonctionnement de l’école .. même si je me doute que c'est compliqué pour toi, encore plus en étant enseignante... mais il a l'air d'avoir un coeur gros comme ça, et ça, je pense que c'est de famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton message est tellement adorable qu'il m'a mis les larmes aux yeux <3 Je sais que tu as un garçon hyper sensible aussi et j'adore ta phrase "Un être passionné a toujours sa place dans la vie". Merci <3

      Supprimer
  3. Un magnifique billet rempli de tendresse et d'amour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Je ne sais pas si le fait que je reçois beaucoup de commentaires anonymes est dû au fait qu'on arrive pas à commenter sur mon blog ;(

      Supprimer
  4. C'est une belle lettre pour ton petit, pleine d'amour et de bienveillance! Il a de la chance d'avoir une maman si attentive et compréhensive auprès de lui. Ton grand Chucky a l'air de déborder d'émotions pas toujours facile à gérer mais ça s'apprend, même si ça prend du temps. Avec une famille comme la vôtre, il ne peut qu'être heureux :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup! Tu as raison, on apprend à gérer ses émotions, et on apprend plein d'autres choses tout au long de sa vie. Merci beaucoup<3

      Supprimer
  5. Merci, je suis toute émue maintenant!
    C'est très très beau ma belle. Ah les émotions, moi je trouve ça beau. Et les rêves aussi. Je te comprends pour l'école, je suis un peu comme toi, perturbée...
    Il est jeune et plein de ressources. Il est épatant et bien entouré. C'est là, l'essentiel.
    Grosses bises ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci Marie! Venant de toi, je suis d'autant plus émue du compliment. Je t'embrasse ma belle, je sais que tu as vécu des expériences similaires avec ton fils <3

      Supprimer
  6. Oh la la ! Quel billet émouvant ! Et je ne peux qu'admirer le regard franc et empli de tendresse que tu portes sur ton merveilleux petit garçon !
    Ça donne envie d'apprendre à le connaître.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Louna! Ton message me touche beaucoup et ça me fait plaisir de savoir que mes mots ont résonné en toi <3

      Supprimer
  7. Joli portrait sans concession, tu sais voir et bien faire ressortir le meilleur de ton petit garçon, j'espère qu'en grandissant il arrivera mieux à canaliser son attention et ses émotions, ou en tout cas à composer avec pour que cela ne lui pèse pas. Je te fais confiance pour l'y aider, vu le regard que tu portes sur lui, c'est déjà le cas je crois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup mon Picou, tes mots me font vraiment plaisir et me rassurent aussi! Pas facile d'être maman, heureusement que les copines sont là<3

      Supprimer
  8. Beaucoup d'émotion à la lecture de ce post! J'y vois de l'amour, de l'amour et encore de l'amour! Votre garçon a peut-être besoin d'un peu plus de temps pour gérer ses émotions. Cependant, pas d'inquiétude car par votre écoute et votre amour, vous trouverez comment l'aider. Gros bisous à lui, à vous et votre famille
    Danyhube

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de commenter sous ce post! Ca me fait tellement plaisir de recevoir un message de mes lectrices! Merci pour vos mots bienveillants qui font beaucoup de bien!

      Supprimer
  9. Je ne t'ai jamais écrit, je me contente de te lire et de sourire toute seule à mon écran, mais là... je ne saurais pas te dire pourquoi, peut-être parce que ton article me rappelle mon petit frère, mais tes mots m'ont vraiment émue. Merci pour ça, pour ce moment de douceur et de tendresse, on sent tout ton amour pour ton fils et c'est beau. Tout simplement. Je lui souhaite de toujours continuer à s'émerveiller, être hypersensible ce n'est pas toujours facile dans notre société, mais à 28 ans on peut toujours être en admiration totale devant un arc-en-ciel... c'est chouette la vie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup, tu as bien fait de commenter! Si tu savais comme ça me fait plaisir quand mes lectrices "de l'ombre" me font un petit coucou! Tes mots sont adorables et me font beaucoup de bien, merci <3

      Supprimer
  10. Très beau portrait, très riche, un régal à lire. Je te comprends tellement pour la partie scolaire.

    RépondreSupprimer
  11. Magnifique ! C'est un beau souvenir que tu laisses là pour ton fils.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claire! L'idée du souvenir me plaît beaucoup <3

      Supprimer
  12. Waow ! Quand on est plein d'amour pour les autres et qu'on en reçoit autant qu'il en reçoit de vous, c'est déjà de bon augure ! Pour le moule, ne t'inquiète pas, il fera le sien propre, il imaginera le cadre qui lui convient et qui lui permettra de s'épanouir et d'être heureux. La construction des enfants prend du temps, surtout quand ils sont très sensibles comme semble l'être Chucky. Il sera super heureux plus tard de relire cet article si émouvant. Bisous ma Frau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton adorable commentaire qui me réchauffe le coeur, comme d'habitude! J'espère que tu as raison, mais je pense que oui, étant donné que tu as déjà deux filles et du recul en la matière. Je t'embrasse!

      Supprimer
  13. Tu livres un très beau message à un petit garçon plein de vie. Cet amour maternel le portera et l’aidera dans sa sensiblitité. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment pour ce gentil message!

      Supprimer
  14. Il a l'air craquant ton petit Chucky, plein de sensibilité et d'empathie. Sans doute cela le rend vulnérable maintenant mais c'est une très grande richesse pour sa future vie d'adulte. (Par ailleurs, on pourrait être copains Chucky et moi parce que je sais ce qu'est un regalec, sans avoir regardé dans google ;-) ). bisous ma Frau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais ce qu'est un regalec? Sans déconner! T'es trop forte <3 Merci pour ton message ma poulette, il me tarde d'être à mardi!

      Supprimer
  15. C’est une merveille de te lire tes mots sont si riches d’émotions pour lui mais en même temps on y récent encore beaucoup de questionnement. Je récent une mère féline qui veut protéger son chaton. Pour l’école ça me surprend que les autres naillent pas vers lui! Ils ne sont pas tactiles dans ta région ou quoi? Il n’y a que des sauvages? Effectivement j’espère que les autres enfants seront assez ouverts et intelligents pour comprendre qui est ce petit garçon car pour moi à te lire c’est ton fils qui a tout compris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma chatoune! Je me rends compte que peu d'enfants sont tactiles finalement... Enfin, peut-être le sont-ils, mais seulement envers leurs proches. Chucky l'est facilement, dès lors qu'il aime bien quelqu'un! Merci en tout cas pour ton adorable message qui me fait tellement de bien!

      Supprimer
  16. Je suis émue aux larmes par ton article qui résonne tellement dans mon cœur de maman d'un enfant différent. ♥
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment Christine! Je ne savais pas que tu rencontrais le même genre de problèmes avec ton fils..

      Supprimer
  17. Coucou ma belle. Ton article est magnifique. Tu m'en as mis les larmes aux yeux. Ton petit garçon semble adorable et très équilibré. Profite bien de merveilleuse petite famille. Bisous

    RépondreSupprimer
  18. Ah contente d'avoir enfin trouvé le temps de le lire ! Je me retrouve dans certains traits j'aimerais avoir cette capacité à trouver les mots sur mes émotions ou sentiments que j'ai pour eux... J'écris également dans des petits carnets (un chacun) leurs petits moments de vie rigolos, tristes, magiques... Afin qu'ils les lisent plus tard (j'ai la flemme de créer une version numérique :-)) ton fiston est également un enfant à haut potentiel ? Des bisous M'dame Frau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton message et ravie de faire ta connaissance! Je ne pense pas que mon fils soit un enfant à haut potentiel, je pense qu'on utilise ce mot un peu trop souvent à notre époque. Il est juste très éveillé! En tout cas, merci pour ton adorable message et à bientôt j'espère!

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !