Libellés

La tête dans les cartons

22 juil. 2018






Mes autruches carnivores,

Ca y est, j'ai enfin répondu aux trois cent soixante-quatorze commentaires qui attendaient patiemment que je retrouve mon chargeur d'ordinateur. Merci les gars, vous pourriez bosser à la SNCF. Vous l'avez sans doute déjà deviné (vous êtes la perspicacité même, je le sais), mais je vous annonce que le blog va être un peu en pause cet été. Il y aura moins d'articles que d'habitude, je vais faire du slow blogging. Youhou! J'adore ce mot.
Je vous rappelle que j'ai les soldes à faire. Et mes cartons. Toujours hiérarchiser ses priorités. Comme je vous le disais dans mon article sur notre déménagement, nous avons emménagé chez mes parents, en attendant de vendre notre appart dans le département le moins peuplé de France et de trouver une villa de 1200 mètres carrés avec piscine et grand terrain près de Montpellier. Je reviens, je vais prendre mon tranxene.

Non, franchement, on ne peut pas dire que je stresse. Je suis la zénitude personnifiée: la fille spirituelle du Dalai Lama et de Laurent Voulzy. Je vais vous mener ce déménagement d'une main de maître prussienne, comme dirait ma copinote Maman Délire (ouais, quand on blogue, on se fait plein de copines).

En attendant, j'ai décidé de ne rien divulguer de ma situation personnelle à mes futurs collègues Montpelliérains.  Je ne voudrais pas attiser de la jalousie. Je ferai passer mes parents pour de fringants colocataires quinquagénaire. Je vais lancer une mode: à la fin de l'année scolaire, la moitié des fonctionnaires de l'éducation nationale créchera chez ses géniteurs.  J'ai plein de projets, les gars. Mon clavier en est tout moite.

Bref, à l'heure où je vous écris ces quelques lignes, il est 23h00 passé et j'ai trucidé quelques dizaines de moustiques à coup de Birkenstock. C'est moi, ou elles servent à rien les lotions anti-moustiques? A par te graisser les fringues et flinguer en trois minutes ton potentiel séduction, l'efficacité reste discutable, les gars.

Breffeu... L'été va être entrecoupé de furtifs séjours à Mende, pour finir les cartons: Non contente de pratiquer le slow blogging, je pratique également le slow déménaging. Suis comme ça moi, je vous l'ai dit, je lance des tendances. En effet, avec Pinces d'Or, on a vachement réfléchi (on est un couple d'intellos), et on s'est dit: pourquoi boucler les cartons en une semaine quand on peut galérer pendant deux mois? J'ai chaud. Je mets mon string panthère et je reviens.

Bon, rien de neuf sous le soleil. Mes parents, dans leur grande mansuétude, ont décidé de faire des escapades régulières outre-Languedoc, histoire de nous laisser un peu seuls et d'échapper par la même occasion à la corvée des cartons. Ils sont fourbes, ces géniteurs. Heureusement, quelques amis parisiens dévoués vont venir nous voir cet été, histoire de nous divertir et d'alimenter notre cirrhose du foie. Ma soeur et mon beau-frère vont également passer quelques temps chez mes parents, tout comme la marraine de Couette-Couette et la marraine de Chucky, venue spécialement de l’Île Maurice, chaude comme un panini.  Vous avez vu un peu, comme on est des gens charismatiques. La maison de mes parents, c'est un peu la maison du bonheur. Tout le temps pleine de gens en été. Katy Perry et Franky Vincent vont passer également. Mais pas ensemble. On ne peut pas tout avoir.

Adieu, je retourne à mon xanak. Si vous n'avez pas de nouvelles d'ici janvier 2035... Attendez encore un petit peu. C'est qu'ils sont  nombreux, les cartons.

Et vous, quoi de neuf?

Des bécots, bonnes vacances,

Frau Prupru.

30 commentaires :

  1. quelle chance tu as
    j aime bien tes nouvelles modes
    le slow déménagement c la vie
    bon courage à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Tania! Je vous tiens au courant! Je t'embrasse.

      Supprimer
  2. Vay-y Frauny c'est bon, vas-y Frauny c'est bon bon bon. Ok je sors ;-)
    2035, ça fait pas un peu long dis ? Enfin je dis ça je dis rien.

    Des bises ma Frau
    Cécilia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, j'ai pas saisi le Frauny... C'est grave docteur?

      Supprimer
    2. Rapport avec Francky Vincent dont tu as fait mention ;-)

      Supprimer
  3. C'est tellement un bonheur de te lire, même quand tu nous racontes ton quotidien comme ça, j'ai pouffé de rire devant mon ordinateur ! Bon courage pour les cartons et n'hésite pas à passer nous raconter où tu en es :) .

    RépondreSupprimer
  4. Bon bien moi, je trouve que le slow déménagement c'est une très bonne idée !
    Ce doit être vraiment moins stressant ! :-D
    Bon courage pour la suite et à bientôt, en 2035 :-D
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un concept ;-) Je t'embrasse ma Phanette!

      Supprimer
  5. Courage courage, ca va le faire. LE MEILLEUR EST A VENIR

    RépondreSupprimer
  6. Pour te simplifier le déménagement, je te suggère de foutre le feu à ton appart, et de toucher plein de pognon des assurances. Non ?
    gros bisous, et bon courage (hic)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais oui! La voilà l'idée! Je peux t'embrasser sur la bouche? Pardon.

      Supprimer
  7. Bon courage pour ce déménagement tout en douceur et profite bien de la douce vie du sud ;)

    RépondreSupprimer
  8. Bon courage pour les cartons, et vive la slow life ! ♥
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et vive Claudie Pierlot! Pardon, ça n'avait rien avoir. Je t'embrasse Christine <3

      Supprimer
  9. J'espère que l'effet de mode ne montera pas plus haut que Lyon.
    Je ne veux pas retourner vivre chez mes parents !!!!! ;)

    Bon courage pour la vie dans les cartons <3
    Les Papas ont toujours des idées particulières en matière de déménagement...
    Ici je lui avait proposé de poser deux jours et de louer une camionnette **Nous changions juste de rue !**. Finalement il a décidé de faire ça comme un sauvage, un soir, après le boulot, en embarquant les voisins et en jetant tout dans des sacs poubelles de 100L qu'il m'a gentiment déposés au milieu de notre futur salon !!!
    Bref, aujourd'hui, j'essaie d'en rigoler :D :D :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! J'ai connu ce type de déménagement moi aussi! Le premier appart que nous avions en Lozère se situait à deux rues de notre logement actuel! On a fait ça à la sauvage nous aussi, sous la pluie! Un bon souvenir ;-)

      Supprimer
  10. Courage pour le déménagement, nous c'était l'été dernier et ça s'est fini... à la Toussaint :-) Mais ne crains rien, les travaux, les enfants et les deux mains gauches de Biquet y ont été pour beaucoup. N'oublie pas de faire un (ou une ?) selfie avec Francky en maillot de bain ! Et de le mettre à contribution pour les cartons (et demande Katy un coup de main pour fera le ménage) Bises et profitez tout de même un peu de l'été !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien que d'imaginer Franky Vincent et son torse luisant en train de soulever des cartons, j'en ai la stachmou toute moite... Promis, je t'envoie un selfie ;-)

      Supprimer
  11. Ahah ! Toujours un bon fou rire de te lire, quelque soit le sujet !
    Bon courage pour le déménagement, les cartons et la recherche de la maison : je passe te voir vers le 15 août à Montpellier, ça te va ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, viende! On ira boire des mojitos ensemble!

      Supprimer
  12. Ah ma frau, toujours à la pointe des nouvelles tendances ! Une suggestion pour te faciliter la vie ? Prends tes fringues, ton maquillage, tes chaussures et tes bouteilles d'eau de vie. Le reste, tu le laisses aux nouveaux propriétaires et tu squattes à vie la grande maison de tes parents : plus de cartons à l'horizon, plus de jouets sur lesquels tu glisserais malencontreusement, et de l'argent de poche à gogo le jour ou de nouveaux adeptes de Phildar craqueront sur ton appartement lozérien.

    RépondreSupprimer
  13. Amusez vous bien dans la maison du bonheur !! Courage et bon slow déménagement !
    Ici aussi c'est very slow blogging...

    RépondreSupprimer
  14. Tu ne chômes pas!
    La slow attitude c'est top. Après tout c'est les vacances.
    Je sens que l'été sera chaud à tous points de vue. Profite! Entre deux cartons!
    Plein de bises ma belle

    RépondreSupprimer
  15. 2035? Nan mais je serai trop vieille pour me servir d'internet, je mangerai sûrement des figolus en me trémoussant dans mon déhambulateur. Reviens avant déconne pas XD

    RépondreSupprimer
  16. Plein de bisous à la plus drôle et délirante des blogueuses. Avec toi, même déménager ça fait envie.

    RépondreSupprimer
  17. Coucou ma belle. Dans toutes les situations de ta vie, tu arrives toujours à nous faire rire. Merci pour ça ! Bon courage pour ton déménagement et profite bien de ce bel été. Gros bisous

    RépondreSupprimer
  18. J'espère que tu gères à fond la galère des cartons en mode slow ;) Pour les lotions anti-moustiques, je te confirme. Et astuce : quand tu combines ça aux "trucs-anti-moustique-qui-se-branchent" je crois que tu maximises leur inefficacité. De rien c'est cadeau.

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !