Libellés

Comme un avant-goût d'été

29 avr. 2018





Mes gyrophares altruistes,


C'est le clavier léger et la souris taquine, que je vous écris ces quelques lignes. J'ai passé des vacances magiques, que dis-je, féeriques. Vraiment reposantes. Ressourçantes. Comme un avant-goût d'été (mate ce rappel avec le titre = cohérence pédagogique de fou. Je suis au top).
J'en avais vraiment besoin. Je commençais à ressembler à une veille lofteuse recyclée d'émission en émission, avec le teint cireux de Michael Jackson en plus et la taille de guêpe en moins (chez moi, c'est plutôt une taille de bourdon).
Bref.
Il faut dire qu'on a eu un temps de ouf pendant 2 semaines. Il me semble que toute la France a pris des airs de Côte d'Azur durant ces 15 jours: de Angers à Montpellier, en passant par la Mayenne: même combat: fait péter le slip kangourou au bord de la piscine. C'était merveilleux. Moi qui suis tant attachée à la chaleur et au syndrome estival, j'ai cru défaillir de bonheur une bonne centaine de fois. J'ai même fait une overdose de vitamines D. The foot total, quoi.

Comme vous le savez, si vous me suivez ardemment sur Instagram, nous avons passé le premier week-end de nos vacances près d'Angers, chez nos amis: en effet, depuis quelques années, nous avons organisé une grande réunion familiale, nommée Bruminandade (rapport aux deux noms de  famille) lors desquelles nous nous retrouvons tous pendant trois jours, autour de magnums de champagne et de repas arrosés. Au départ, ces gens sont les meilleurs amis de mes parents.  Mais comme ils ont tous procréé (mes parents et leur amis), l'amitié s'est transmise de génération en génération, comme le gêne de l'amour (ya pas de gêne de l'amour?).  Ayant passé toutes nos vacances de mômes ensemble, nous, les enfants, sommes également devenus les meilleurs amis du monde. Et je parie fort que notre propre progéniture suive le même chemin que ses ancêtres. Bref,  je ne suis pas certaine que ce joyeux bordel programmé ne nous ait pas fait  perdre plus de minutes d'espérance de vie qu'il était sensé nous en faire gagner, mais, ranafoute, c'était trop bieng.

Après ce week-end meurtrier en gamma gt, nous avons poursuivi notre périple par un séjour en Mayenne, pour rendre visite à ma grand-mère ainsi qu'à ma tante, qui ne sont pas en pleine forme. Je préférais faire ce séjour au début des vacances, car la Mayenne, ce n'est pas la porte à côté quand-même, nous avions besoin de pouvoir nous reposer par la suite. Je suis très attachée à la Mayenne, qui est un magnifique département. Je vous en avais parlé dans ce billet.

Nous avons poursuivi la deuxième partie de vos vacances dans le sud, évidemmengue. Chez mes parengues. Là encore, il faisait un temps splendide. Pinces d'Or a passé quelques jours chez ses parents avec Chucky. Il avait envie de profiter de son papa qui n'est pas en grande forme non plus. Moi, j'avais envie de profiter de mes parents et de ma soeur, du soleil et de la piscine (équation parfaite). Il faisait tellement chaud et beau qu'on a pu se baigner dans la piscine et à aller manger au bord de la mer. On se serait crus en plein été, wesh. J'ai même pu m'échapper quelques heures avec ma soeur pour faire une excursion fort sympathique en Avignon. J'ai un ancêtre pape (Pruno VIII., ça vous parle?).
 Autant vous dire que je me suis ressourcée et pleinement reposée. Couette-Couette, seule, est beaucoup plus facile à gérer, nerveusement parlant (la muselière et le fouet restent optionnels). Je reste convaincue que Chucky et sa soeur se reposent mieux lorsqu'ils sont séparés, même si ce n'est pas la solution idéale, hein, on est bien d'accord. On a pas décidé de fonder une famille pour vivre à 800 km les uns des autres (quoique....).

Donc, voilague. Ces vacances touchent à leur fin et je n'ai aucune nostalgie. Le fait d'en avoir tant profité me laisse un sentiment de satisfactiongue. Pardongue.

Je reprends donc le travail demain, pour une semaine plus que sportive, puisque je pars en Allemagne mardi avec mes élèves pour 10 jours. Vous savez, cette histoire d'échange linguistique et de cette prof formidable... (cet article est sponsorisé par la méthode Coué).

Et vous, avez-vous pu prendre des vacances? Qu'avez vous fait pendant cette seconde moitié d'avril?
Des bécots,

Frau PrunO.

18 commentaires :

  1. Oh oui! Ces vacances ont été un vrai bonheur, le soleil, la bronzette, et pour nous, faire découvrir Londres aux enfants, un vrai bonheur! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance de pouvoir faire découvrir une capitale aux enfants! J'ai hâte de faire ça moi aussi!

      Supprimer
  2. Il faut bien que les vacances finissent pour en reprendre de nouveau et les apprécier encore et encore ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison! C'est le principe des vacances. Mais j'aime bien celles-là en particulier car elles nous rapprochent de l'été!

      Supprimer
  3. Tu m'as fait envie sur Instagram avec tes pieds dans l'eau ! Pour nous, c'était vacances à la neige et passage de flocons et étoiles, sous le soleil aussi... Bonne reprise à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! J'ai la chance d'avoir mes parents dans le sud de la France et de profiter assez tôt de la piscine! Mais la neige, ça a son charme aussi!

      Supprimer
  4. Bien profité aussi, ça fait tellement de bien ce soleil!
    Bon voyage en Deutschlandie et reviens-nous vite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! Je suis un peu noyée dans cet échange, mais je reviens très vite! Gros bisous!

      Supprimer
  5. Ici les vacances c'est la semaine prochaine mais rien de comparable aux tiennes! On reste dans le Nord et ses températures... nordiques... Mais on profitera quand même!!
    Bon séjour en Allemagne, hâte que tu nous racontes, je suis certaines que tu auras plein d'anecdotes ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! J'en ai déjà plein à vous raconter! Il faut que je prépare un article à ce sujet. Gros bisous ma belle!

      Supprimer
  6. Ici ça fait presque 2 semaines qu'on a repris... les vacances étaient chouettes. La voiture a même décidé de se faire faire une beauté nous octroyant donc des aventures extraordinaires qui ont beaucoup plu aux enfants (bah ouais c'est mieux qur Disney de faire un tour en dépanneuse. ...) et du coup on a eu droit à un séjour prolongé sous le soleil auvergnat bien agréable ! Enjoy oups c'est pas du Deutsch... bref bon séjour in Deutschland

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, mais tu n'es pas très loin de chez moi si tu es en Auvergne! Désolée pour votre voiture, j'espère que la réparation ne vous a pas coûté trop cher!

      Supprimer
  7. J'espère que ton séjour se passe bien ? En tout cas, les vacances ne sont pas toujours synonymes de repos c'est vrai :) Des bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle! notre séjour touche à sa fin, j'en suis ravie car ma famille me manque! Je t'embrasse.

      Supprimer
  8. Moi j'ai eu une semaine de vacances, cela faisait 1 an que je n'avais pas eu une semaine complète et j'en ai bien profité aussi en Bretagne avec la famille ! Ça fait du bien de se retrouver et le soleil était au rendez vous aussi ! ♥
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, tu as raison, ça fait un bien fou! On en avait tellement besoin! Pourvu que le soleil revienne!

      Supprimer
  9. Coucou. Quelle chance de pouvoir déjà profiter de la piscine ! J'ai passé mes vacances à jardiner et à faire réviser mon grand pour le brevet. Du coup, ce n'était pas hyper reposant. Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà le brevet! ça passe vite! J'espère que tout va bien se passer pour ton grand! Je t'embrasse!

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !