Libellés

Pourquoi j'aime Noël

26 nov. 2017






Mes babouins enneigés,

Depuis la rentrée des vacances de Toussaint, je ne vis que dans l'attente de la période de l'Avent. J'attends, les fesses posées sur mes trente-huit cartons de décorations de Noël, prête à dégainer le sapin et les guirlandes dès qu'un des rennes du Père-Noël m'aura donné le feu vert (j'ai une touche avec le renne numéro 6) (celui qui a de la goutte et qui a une grand-mère bavaroise).
Bref, en attendant, je fume de la neige par les naseaux.

Alors, oui, je sais, certains détestent justement cette période, qu'ils jugent superficielle, kitsch et commerciale. D'autres trouvent ridicule de se forcer à faire semblant d'aimer tout le monde le 25 décembre alors qu'on a qu'une envie, c'est d'empaler tante Ginette avec la broche de la dinde. Il y a ceux que Noël renvoie à leur solitude. Et puis, il y a ceux qui écoutent ZAZ. (Pardon, je m'égare).
Aujourd'hui, je m'arme des mes plus belles boules, et je pars en croisade contre les anti-Noël. Si à la après la lecture de cet article, vous n'avez toujours pas envie de manger une dinde aux marrons, je veux bien me convertir en proxénète syphilitique et m'acheter le dernier album de ZAZ (ne le prenez pas personnellement).

Pourquoi j'aime Noël?

J'aime Noël, pour toutes les raisons qui poussent certains à le détester.  C'est une fête, et comme toute fête qui se respecte, Noël est entouré d'une esthétique particulière: le rouge, le doré et le vert. La neige, les sapins, les chants, les objets dédiés etc... Tous ces codes me transportent immédiatement dans une atmosphère chaleureuse qui rend l'hiver moins morose. D'ailleurs, vous pouvez jeter un coup d'oeil sur ma décoration de l'an dernier ici.
Car Noël est à la base une fête païenne, qui, dans les pays scandinaves, célébrait la période où les nuits sont les plus longues. Le sachiez-tu?


J'aime Noël pour le kitsch esthétique qui s'y rattache


Je me doute bien que les partisans de la sobriété décorative n'auront pas un orgasme esthétique à la vue d'un sapin de Noël (quoique la décoration des sapins a tendance à se boboiser de plus en plus), mais c'est justement ça qui est chouette avec les sapins de Noël: on s'en fout si c'est moche. Le but, c'est que chacun y mette du sien et exprime son talent artistique refoulé en mariant de la manière la plus élégante possible, la boule dorée avec l'elfe autrichien amputé d'un bras (la meuf qui a toujours flirté avec le 6 de moyenne en art plastique vous salue).
La décoration du sapin est un moment où tout le monde est ensemble et travaille, dans la joie, à un projet commun (tu vas me dire, ça, tu peux aussi le vivre quand on fait le ménage).



Je trouve ce rituel esthétique réconfortant. Il est une parenthèse enchantée pendant laquelle on aime avoir froid, pour pouvoir justement se réfugier dans son intérieur enjolivé pour l'occasion. C'est exotique, en fait, Noël. Une fois par an, on a l'impression d'habiter dans un pays qui pullule de rennes et où il fait -15 °C . C'est vachement bieng.
En fait, tous ces codes esthétiques, (sapin, guirlandes, chants de Noël, animaux) contribuent à créer une atmosphère féerique et magique. Pour les enfants surtout. Mais si la magie a opéré étant enfant, elle continue à agir sur nous en tant qu'adulte.


J'aime Noël pour sa magie


Ah, la magie! Parlons-en de la magie! N'y a t-il rien de plus magique, que d'attendre l'arrivée d'un vieux monsieur à barbe blanche qui, porté par des rennes volants,  va couvrir de cadeaux en une nuit des milliers d'enfants, descendre par la cheminée de notre logis, accomplir cet acte d'amour et de générosité et remonter sur son traineau, sans que personne ne puisse jamais le voir? Si ça, c'est pas du rêve et de la magie, moi, je veux bien rouler un patin à ZAZ.



 Je trouve cette invention du Père Noël absolument merveilleuse. Elle est porteuse de tellement de magie que ça m'émeut presque plus que mes enfants lorsque je leur en parle.  Bien sûr que ce n'est pas la réalité, bien sûr qu'il y a des enfants malheureux sur terre, bien sûr que je parle en tant que maman vivant dans un pays riche. Je ne prétends pas le contraire. Je revendique simplement le droit de rêver.
Je me souviens des matins de Noël, quand je croyais encore au Père Noël (il y a trois ans), juste après m'être levée pour voir si ce dernier avait déposé des cadeaux aux pieds du sapin, je courais dans la cuisine pour vérifier s'il avait bien mangé la part de gâteau et bu le verre de vin qu'on lui avait laissés sur la table. J'étais hyper émue à la pensée qu'il s'était tenu là, dans cette cuisine.

Lorsque j'ai appris, à l'école, que le Père Noël n'existait pas, je n'ai pas du tout été déçue. J'étais amusée et touchée par cette invention. Et puis, en tant qu’aînée dans ma fratrie, je devenais à mon tour une initiée et il m'incombait à présent de perpétuer la magie auprès de ma petite sœur qui commençait à peine à y croire.

J'aime Noël aussi parce que je n'ai que de bons souvenirs de mes réveillons du 24 décembre


Je me souviens de la joie de se retrouver autour d'un repas exquis, avec mes parents, ma sœur, ma grand-mère, mon oncle et ma tante. Je me souviens de la joie qui émanait de chacun d'entre nous les jours qui précédaient le réveillon et je me souviens, que même s'il y avait des disputes, comme dans toutes les familles, le soir du réveillon, tout le monde était apaisé et heureux de se retrouver.
Vous allez me dire: oui, mais on peut aimer se retrouver autour d'une bonne table à un autre moment que Noël, pourquoi se forcer ce jour là particulièrement, toussa, toussa...
Eh bien, je répondrai que parce que c'est ce jour là particulièrement. Parce qu'il cristallise en l'espace d'une soirée tout l'amour que l'on porte en soi, pour peu qu'on prenne le parti de rendre ce jour heureux et de le fêter comme tel.


Depuis que je suis partie de la maison, j'ai toujours continué à fêter Noël. La seule année où je me suis retrouvée célibataire, j'ai quand-même fait mon sapin dans la joie et l'impatience. Depuis que je suis maman, j'aime encore plus cette période: Chucky ne cesse de me demander quand est-ce qu'on fait le sapin et qu'on écoute des chants de Noël. Ca me fait tellement plaisir qu'il ait, lui aussi l'esprit de Noël! Je crois que cette année, je ne vais pas pouvoir attendre jusqu'en décembre pour déballer le sapin. Pinces d'Or a l'air aussi impatient que moi de toute façons.






Le jour où on fait le sapin, on met des chants de Noël toute la journée. Comme on a un grand sapin, la décoration dure deux bonnes heures. Et puis après vient la décoration de la cheminée et du salon. Le soir, on s'ouvre une bouteille de champagne, et on se fait un bon repas en regardant les enfants jouer au pied du sapin. C'est sans doute très cliché pour certains, mais pourquoi ne pas profiter naïvement des bons moments que la vie nous offre? Pourquoi traverser cette période sans sentiment aucun quand on peut la vivre avec joie et fébrilité? Aimer Noël ne nous enlève rien. Au pire, on illumine une période un peu triste de l'année avec du kitsch et des paillettes. Au mieux, on redevient enfant pour quelques temps et on se laisse porter par la magie.

42 commentaires :

  1. Et moi je dis pourquoi confiner cette joie et fébrilité à une petite partie de l'année quand on pourrait en profiter n'importe quand ? Et oui tu peux te commander le dernier ZAZ parce que grinch Flora n'est toujours pas convaincue.
    J'aime les chants de Noël et les décors dans les rues parce que ça va bien avec la saison. J'aime les marchés de Noël qui forcent à braver le froid et le vin chaud qui réchauffe mais ça s'arrête là. Je déteste les cadeaux inutiles et la nécessité de parcourir la moitié du pays en 2 jours parce que c'est Noël et qu'il FAUT voir tout le monde absolument, comme si c'était la fin du monde ! Je trouve rarement les sapins beaux, le kitsch pas ma tasse de thé (sans même parler du gaspillage de ressources que ça représente). Surtout, je trouve que c'est super égocentrique pour une fête qui se veut autour du partage et de la générosité... Ce n'est pas pour autant que je passe Noël enfermée chez moi mais je n'aime vraiment pas ce qu'on a fait de ce jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, je ne trouve pas cette fête égocentrique du tout, bien au contraire, c'est une période durant laquelle je ne cesse de penser aux autres! Et je ne trouve pas les cadeaux inutiles, les cadeaux, ça fait du bien au moral! Au mien en tous cas! Bref, j'aime les obligations matérielles qui découlent de Noël car elles représentent à mes yeux un changement dans la routine du quotidien . Mais chacun a son avis, et merci d'avoir donné le tien!

      Supprimer
  2. mais tu as tellement raison !!!! bien sur que moi aussi j'aime noël, le décoration kitch, même les cadeaux moches et kitsch qu'ont m'a offert je les aimé, c'est pour dire !!! alors oui c'est chiant quand il faut traverser la France... j'étais habituée a faire maxi 15 minutes de voiture pour voir la famille au complet, maintenant le marathon me semble etre plus facile. je ne vois pas tout le monde en une fois, ca part un peu dans tout les sens... c'est la vie. mais les enfants adorent noël ( tu parles avec les cadeaux qu'ils ont !!! ) et ils aiment autant partager ce moments avec leurs cousins et leurs cousines !! ( tu verras si ta sœur a des enfants ! ) profites ma belle, et fais nous rêver avec les photos !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, j'ai super hâte que ma soeur ait des enfants justement! Je suis comme toi sur tous les points et ça me fait super plaisir de savoir qu'on partage de nouveaux points communs! Bisous ma belle!

      Supprimer
  3. Comment ça tu n'as pas été déçue d'apprendre que le père noël n'existait pas ??! Moi ça m'a carrément bouleversée et je me suis sentie trahie ahaha non vraiment ça m'a énormément déçu de savoir qu'on m'a menti pendant toutes ces années, mais j'avoue que quand je vois comme ça m'a fait rêver d'y croire, et toute la magie que ça créait autour de moi, je les pardonne :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai? Mince, mais je comprends qu'on puisse être déçu, étant enfant! Bon, je préfère parler d'invention que de mensonge, mais je comprends ton état d'esprit!

      Supprimer
  4. Mais merci pour cet article, je partage totalement ton enthousiasme! Pour moi, cette période est une des plus belles de l'année, et je n'écoute pas ZAZ pour autant... !
    Bises, et bon sapin à toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ZAZ, c'est le mal. Noël, par contre, c'est bien ;-) <3

      Supprimer
  5. J'ai eu de la chance d'avoir toujours des Noëls de rêve enfant et c'est je crois une chose que j'ai moi aussi gardée dans mon coeur. Je suis peut-être un poil moins fanatique que toi mais j'aime aussi beaucoup Noël - la dimension spirituelle en plus parce que je suis catholique (révélation ?). Et j'aime Noël d'une nouvelle façon encore depuis que j'ai découvert cette fête en Allemagne. C'est vraiment incroyable et magique ici, une autre dimension, pour moi c'est le Disneyland du Noël !! Notamment dans ma ville très réputée pour son marché de Noël. Bref, tu n'as pas envie de venir me voir pour partager avec moi un (ou deux) petits vins chauds avec une Bratwurst ? (PS : ton texte m'a inspirée en fait... Ca me plairait bien un petit défi ou TAG sur le sujet !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh si, j'adorerais venir te voir et profiter de la magie de Noël avec toi! J'imagine qu'en Allemagne, ce doit être encore plus merveilleux! Je n'ai pas trop d'inspiration pour les TAGS en ce moment, mais si tu en inaugures un, je suis preneuse!

      Supprimer
  6. Oh oh oh! Merci pour cet article qui nous met dans l'ambiance de Noël. Moi aussi j'adore cette période. J'ai l'impression qu'on retrouve tous un peu notre âme d'enfants pour Noël. Bons préparatifs! ps: J'aime beaucoup ta déco, le casse-noisettes est très beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle, ton message me fait très plaisir! Tu as tout à fait raison, Noël nous fait retrouver notre âme d'enfant!

      Supprimer
  7. Oh oh oh! Merci pour cet article qui nous met dans l'ambiance de Noël. Moi aussi j'adore cette période. J'ai l'impression qu'on retrouve tous un peu notre âme d'enfants pour Noël. Bons préparatifs! ps: J'adore ta déco et notamment le casse-noisettes qui est très beau!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai toujours adoré Noël, pendant des années avec mon chéri on voyageait même à travers l'Europe pour "tester" les marchés de Noël (les plus beaux sont en Allemagne, dans les petits villages...). Mais depuis la séparation de mes parents il y a 2 ans et demi, je garde un goût amer de cette fête qui pour moi n'a plus rien de magique... Est-ce lié à l'absence de mon papa deux années de suite ? Je crois que mon enfance s'est littéralement envolée avec le couple de mes parents et la magie de Noël peine à me gagner. Et pourtant j'ai deux enfants, il absolument que je me ressaisisse pour eux ! Je dois d'ailleurs écrire un billet sur le sujet cette semaine car je culpabilise énormément, surtout vis à vis de Martin pour qui j'aimerais que cette année Noël soit magique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non, ne culpabilise pas, c'est tellement humain ce que tu ressens! Franchement, si mes parents devaient se séparer, la période de Noël n'aurait plus la même signification ni la même saveur à mes yeux. C'est tout à fait compréhensible! Bien sûr, ça ne t'empêche pas d'essayer de te réconcilier avec cette période pour tes enfants, mais ne te mets pas trop de pression non plus :-)

      Supprimer
  9. Je suis moi aussi une adepte de "l'esprit de Noël" ;-) J'aime beaucoup la chaleur que cette période apporte à l'hiver. J'ai toujours adoré faire le tour de la ville avec mes parents pour regarder les décorations lumineuses. Évidement, je suis moins adepte de la course à la (sur)consommation que cela implique, mais comme tu le dis si bien, pourquoi ne pas en profiter tout simplement ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi non plus je ne suis pas adepte de la surconsommation. D'ailleurs nos enfants n'ont qu'un ou deux cadeaux de notre part, pas plus! Mais je suis heureuse de voir que nous partageons ce goût pour Noël!

      Supprimer
  10. J'apprends à aimer Noël depuis que j'ai découvert l'Allemagne :-)
    Joli article !

    RépondreSupprimer
  11. Moi aussi j'adore Noël, et surtout la période qui précède avec l'excitation de l'attente ! Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi, la période qui précède, c'est la mieux!

      Supprimer
  12. Je suis bien d'accord avec toi! J'aime cette période moi aussi. La magie, les couleurs, les rires, l'ambiance, les lumières, les chants, le sapin, les bougies. Je suis une fan inconditionnelle. Je vis pleinement cette période, j'aime l'esprit et je m'en délecte d'ailleurs. Je ne suis pas fan de la course aux cadeaux mais j'aime l'atmosphère des grands magasins, des jouets. J'aime retrouver cette part d'enfance et voir les sourires sur les visages des petits et des grands. C'est une parenthèse hors du temps qui dure trois semaines tout au plus et qui est très agréable! Profitons en pleinement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, profitons, tu as raison! Je suis contente de voir que nous sommes sur la même longueur d'ondes sur ce point également!

      Supprimer
  13. J'aurais pu écrire exactement le même article (enfin sauf pour ZAZ, pourquoi tant de haine lol? Je rigole, je ne connais quasiment pas, donc je ne défends pas ^^). Par contre, moi je crois toujours au Père Noël, sinon qui est-ce qui m'offre tous les cadeaux ce soir-là?
    Non, vraiment, je suis entièrement d'accord avec toi, je suis comme une dingue en attendant Noël! Et mes loulous aussi, en ce moment, on prépare le calendrier de l'avent, vendredi, on commence le lutin farceur et je sens qu'on va s'éclater jusqu'au réveillon!

    Et puis j'ai l'avantage de n'avoir pas à traverser toute la France. C'est nous qui recevons pour Noël, et la famille qui nous reste habite dans le coin, alors c'est juste parfait! (Et comme j'adore décorer la maison, j'utilise l'argument qu'on reçoit pour me lâcher encore plus!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je vois que nous avons plein de points communs! Je plaisante pour ZAZ, je ne veux aucun mal à cette chanteuse, mais c'est pas ma came ;-) C'est sympa de pouvoir recevoir chez soi, même si ça demande beaucoup de travail je trouve!

      Supprimer
  14. Je suis entièrement d'accord avec toi... C'est cette bulle de chaleur au milieu de ces hivers si gris... cette magie, ces étoiles dans les yeux des enfants... ce monde est si dur, laissez les et laissons nous rêver encore un peu !

    Bises

    Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de savoir que nous partageons cet amour pour Noël! Merci ma belle!

      Supprimer
  15. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire votre article, vous décrivez vraiment bien l'excitation autour des périodes de Noël. Pour ma part, je n'ai jamais vraiment compris l'intérêt de mentir à un enfant en lui faisant croire au Père Noël... On peut toujours autant aimer même en sachant que c'est pour de faux ;) En tout cas, vous m'avez fait culpabiliser de ne pas avoir un sapin dans mon petit (mini) appartement... Heureusement qu'il y en aura un lorsque je fêterai Noël avec mes parents ! Bonne continuation et Joyeux Noël en famille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas se forcer, si tu n'as pas envie de faire ton sapin ;) Mais tu as envie, fonce!!! Concernant le Père-Noël, je ne sais pourquoi tout le monde parle de mensonge. Ce n'est pas si grave, c'est juste une invention féerique.

      Supprimer
  16. Je suis aussi une très très très grande fan de Noel (je me qualifie même de toquée de Noël).
    J'adore cette période cette ambiance ces chants <3 <3
    Pour tout te dire non seulement j'impose ma folie de Noël à mon mari et mes enfants (mais Petit Habitant a eu en cadeau samedi un livre sur ses premiers chants de Noël et il est ultra fan donc j'ai un allié!) mais aussi à mes collègues!!! Oui oui oui! J'ai décoré notre bureau et je les ai déjà prévenu que des chants de Noël risquaient de résonner dans le bureau à partir du 1er décembre.

    (Et si tu veux savoir ma petite fierté : j'ai appris ce matin que les collègues des bureaux à côté jaloux de ma décoration voulait décorer le leur eux aussi. je suis trop fière de moi et j'ai hâte de voir tout notre service décoré!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah, bienvenue au club! Tu bosses où? Ils doivent être contents tes collègues! Moi, je me limite à ma maison car je tiens à ma vie ;-) Mais ça me fait plaisir de savoir qu'il y a d'autres personnes "toquées" <3 Merci beaucoup pour ton message!

      Supprimer
  17. J'adore également Noël. Je suis très nostalgique de mes Noëls d'enfance, où toute la famille dormait chez mes grands-parents: on se retrouvait entre cousins, grands cousins, petits cousins (les adultes comptaient pas ;) ), matelas côte à côte, on dormait 2h dans la nuit, on rigolait, on s'inventait des histoires, on organisait des virées au rez-de-chaussé pour compter les cadeaux (et vu la tribu, il y en avait plein la pièce :D ) Aujourd'hui les cousins ont grandi, certains habitent loin et fêtent le réveillon en plus petites unités... Nous ne sommes plus qu'une quinzaine chez mes grands-parents autant dire plus personne ;) Les choses retrouveront ce côté quand il y aura à nouveau de jeunes enfants j'imagine. En attendant, cela ne m'empêche pas d'adorer toute la période qui précède, et d'écouter Anne Sylvestre :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 15 chez tes grands-parents? Wouaw, nous, qui sommes une petite famille, quand on est 10, on qualifie ça de "grand Noël"! J'imagine que dans une grande famille, Noël doit encore revêtir une dimension particulière. Les grands Noël, comme dans le film "Maman j'ai raté l'avion", me font rêver!

      Supprimer
    2. Ah oui, je ne m'étais jamais fait la réflexion, mais effectivement, enfant, le Noël dans "Maman j'ai raté l'avion" représentait juste ma réalité, pas un idéal... et, j'avoue, j'avais beaucoup de chance, c'était super chouette :D

      Supprimer
  18. Moi aussi j'aime bien Noël. J'ai de très bons souvenirs familiaux de cette fête quand j'étais enfant. Je me souviens de la superbe crèche avec de vrais santons de Provence, c'était super ! Repas pantagruéliques et interminables, et cadeaux bien sûr, tout y était. J'ai toujours fêté Noël aussi avec mes enfants et j'adorais leur joie et leur excitation quand elles voyaient les cadeaux au pied du sapin. Elles vérifiaient que les rennes avaient bien croqué un bout de carotte que nous laissions et que le verre de lait (pas de vin, oh eh, faut qu'il puisse finir sa tournée, vous êtes fous chez les PrunO !!) avait bien été bu par le père Noël. Nous avons passé deux Noëls en Asie et ça a été terrible d'être seulement tous les 4 sans le reste de la famille. Depuis, nous rentrons en France ; c'est épuisant : 10 000 km l'aller, le décalage horaire... mais je ne raterais ça pour rien au monde !!! Bisous ma Frau !

    RépondreSupprimer
  19. Je n'avais pas encore lu ton billet ;)
    Moi aussi j'adore Noël tu sais et toute l'ambiance qui s'en dégage.
    Enfin, j'évite d'avoir à faire des achats pendant tous les we de décembre car les centres commerciaux de la métropole Lilloise deviennent bondés.
    Mais c'est peut-être parce qu'on a jamais laissé de lait et de biscuits pour le Père Noël que le personnage mythique ne m'émeut pas beaucoup. Puis nous n'allions pas dormir tant qu'il n'était pas passé.
    Néanmoins, ce que je ne dis pas dans mon billet du jour, c'est que l'année où mon aîné a commencé à réaliser et à y croire, j'ai failli pleurer en lui disant "regarde il y a le Père Noël"

    RépondreSupprimer
  20. Hello,
    Super cet article, je me retrouve totalement dans ce que tu as écrit !
    Noel est une période festive ou l'on se retrouve ne famille, on profite, on est heureux, on mage bien. Un petit moment d'égarement dans notre quotidien, une part de magie comme tu l'as si bien dit ;)
    Bises, Clarisse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton passage par ici et ravie de faire ta connaissance, Clarisse!

      Supprimer
  21. Hier soir, alors que je lisais un énième article sur HC "pourquoi je ne ferai pas croire au père noel" qui m'a fait monter le colérimètre à 400; je me suis dis que je croyais bien avoir vu passer un article chez ma Frau Pruno préférée qui s’appelait "pourquoi j'aime Noël" et qui était sans doute susceptible de me réconcilier avec la blogosphère pour les fêtes... (et pourquoi que je l'avais pas lu avant tiens ??!!). Je te dis donc MERCI, BRAVO parce que dire qu'on aime noël devient presque un acte militant on dirait !?
    Je suis TELLEMENT d'accord avec toi!! Et je dois avouer que les grincheux de Noël qui refusent de faire croire au père noel (c'est vrai que dans ce monde fabuleux, les laisser rêver et croire en la magie quelques petites années c'est complétement irresponsable), qui considèrent cette période comme une débauche capitaliste (mais seront les premiers à se jeter sur les soldes et à faire des articles sponsos sur les dernières coques iphones fluorescentes)... m'agacent ... un peu. Beaucoup. :-P
    Bref, je t'aime; merci, et Noyeux Joël !!
    Virginie

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !