Libellés

Les vacances all-included, la clef du bonheur?

30 juil. 2017





Mes pandawans fluorescents,

J’ai pensé à vous en écrivant cet article (je pense tout le temps à vous) (flippez-pas,), je me suis remémorée les échanges que j’ai eus avec certaines d’entre vous sur Instagram, au sujet des vacances en famille, du fait que c’était pas évident de trouver une formule satisfaisante pour vraiment décompresser sans trop se prendre la tête avec la logistique.

En fait, nous ne sommes jamais partis en vacances avec les enfants, Pinces d’Or et moi. On flippait trop d’emmener les monstres avec nous et de se faire mordre à la jugulaire pendant la nuit. Ils se seraient certainement débarrassés de notre carcasse par la suite; on ne  nous aurait jamais retrouvés, Ada, serait devenue orpheline, aurait continué à grossir jusqu’à éclater complètement.
L’horreur absolue.
On n’était pas prêts.

On a attendu désespérément que l'alignement de la terre avec le soleil et le petit pot de Blédina sous soit favorable, en vain.

Et puis, nos potes (enfin, les potes de Pinces d’Or) (moi, j'ai pas d'amis), nous ont donné envie de tenter l’aventure. Depuis 5 ans maintenant, ils vont à Cala Montjoi, un village-vacances en Espagne, près de Roses, vraiment pas loin de la frontière. C’est un camp de vacances avec formule all-included (tout compris) (je suis bilingue, ne soyez pas jalouses). C’est à dire que l’on paie une somme dès le départ, qui nous donne accès à tout plein de services:

- hébergement
- pension complète (sauf les goûters)
- activités en tous genres: kayak, canoë, gym aquatique, sculptures sur tétons etc...
- prise en charge des enfants le matin et l’après-midi
- club échangiste canin

Restent à notre charge les extra, comme les boissons pour l’apéro, les plongées sous-marines (nos amis en font depuis longtemps), la blanchisserie, toussa toussa.

Le tout, au bord de la mer. On a décidé de se laisser tenter cette année, car on a été séduits par la facilité que promettait ce genre de vacances. On avait envie de ne rien avoir à faire, d'être totalement libérés des contraintes logistiques, d'être free (complètement bilingue, je vous dis).

Alors, qu’en avons-nous pensé de ces vacances? Je vous fais un petit topo:

Les avantages:

 - Avoir tout à proximité: la plage est à 100 mètres des bungalows, tout comme le bar, le restaurant, la blanchisserie. C’est hyper pratique de ne pas avoir à se prendre la tête quand on a oublié un truc à l’appart: en deux minutes, on a fait l’aller-retour. C’est très sympa également d’avoir les copains sous la main, quand on boit l’apéro, le soir, dans les allées des bungalows, ou de pouvoir les rejoindre au bar, avant d’aller manger.

- La prise en charge des enfants: OH-MY-GOD. Au départ, je ne misais pas trop dessus, n’étant pas certaine que Chucky voudrait y aller (ils ne prennent pas les enfants cannibales, au club). Mais voyant que les enfants des copains participaient aux ateliers, Chucky a eu tout naturellement envie de se joindre à eux, et il a adoré. On le mettait surtout l’après-midi, de 15h à 18h, mais c’est arrivé qu’il y aille aussi le matin (de 10h à 13h), ce qui s’est avéré libérateur pour moi: pendant que MCM faisait sa sieste l’après-midi, à moi la plage et le bouquinage. Génial. J’ai adoré avoir ces moments de liberté, pour moi, pour me retrouver et pouvoir compter mes poils pubiens.
Adieu la charge mentale ( 10 followers en plus grâce à ce terme).

Même le soir, à partir de 22 heures, il y avait, ce qu’ils appellent, la MiniDico. La discothèque 0pour les gnomes. Pendant une demi-heure, des animateurs  survoltés ambiancent les mioches (sous acide), sur l’estrade devant le bar,  en dansant et en faisant une chorégraphie, pendant que les parents sirotent leur cocktail, tranquilles, pépouzes.
Une certaine idée du paradis (pour les parents dépressifs  comme moi).
 Chucky était en transe. Cet enfant a le rythme dans la peau, tout comme Miss Couches Mouillées qui a trémoussé sa couche farouchement et sensuellement, chaude comme un Panini.  Nabilla n'a rien inventé les mecs.

- La qualité de la nourriture: franchement, c’était tout à fait correct pour une “cantine collective”. J’ai été surprise plusieurs fois par les mets proposés: de la Paella, des travers de porc, des pâtes à la Bolognaise, du risotto aux asperges, franchement bons. Le vin est à discrétion et on a le droit d’amener le sien.

Les inconvénients

- Le côté colonie de vacances: on est 100 dans le restaurant, que des Français. Ou presque. On a entendu parler français tout le temps. Comme vacances, on a connu plus authentique. Les nombreuses activités, jeux en tous genres, m'ont fait un peu penser aux Bronzés. Au début, j’ai pris ça avec condescendance, genre, très peu pour moi, merci (oui, en fait, je suis une meuf relou) o(rappelez-vous, j'ai pas d'amis). Mais nos potes sont fans, et franchement, ils ont bien raison. Les gens sont contents de se retrouver autour d'activités fédératrices.

- J’ai trouvé les logements un peu roots. Oui, je sais, j’ai des goûts de luxe, c’est pas ma faute si je suis la fille de l’ambassadeur du Vatican. 
Le premier soir, quand on est arrivés, on a constaté qu’il y avait des fourmis dans le bungalow. On a eu le malheur de laisser un gâteau dans son emballage, ce dernier s’est retrouvé infesté en 10 minutes. S’en est suivi une scène surréaliste, où Pinces d’Or, muni de son briquet, a essayé d’intimider les fourmis en leur braquant la flamme dans la tronche. Ce mec est l’incarnation de Man VS WILD.
De même, les toilettes et la douche étaient un peu étriqués et vieillots (ils te donnaient pas envie de danser la macaréna toute nue quoi).


Bon, le bilan est tout de même plus que positif: on a apprécié pouvoir profiter des petits sans avoir les soucis logistiques qui se rattachent à leur prise en charge: vaisselle, table à débarrasser, promenades dans le parc, etc.... 
On a quand-même fait une excursion à Roses ainsi qu’à Cadaques, où nous avons visité la maison de Dali. Chucky était super content, il s’est fait plein de copains, et il a été autonome pendant tout le séjour. MCM était relou, mais MCM est toujours relou.
Quant à Pinces d’Or, il était hyper heureux qu’on parte en vacances tous les quatre. Il était de très bonne humeur pendant tout le séjour. 
On a apprécié avoir des moments rien que tous les deux, le soir, quand les petits étaient couchés, et qu’on buvait notre petit verre de rhum en plaisantant sur les aventures du jour. Parfois, on rejoignait les copains dehors, pendant que les petits dormaient, pour un dernier verre.
Bref, je recommande ce genre de vacances, tout comme le port de la gaine quand on a passé trente-cinq ans. 

Et vous, elles ressemblent à quoi vos vacances?

Des bécots.

Frau PrunO.



42 commentaires :

  1. Adepte de ce genre de vacances, quand nos filles étaient petites. Au moins on pouvait souffler un peu. J'ai bien noté ton mot clé sur la charge mentale. J'ai fait un test sur l'Obs et ma charge mentale est faible. Forcément, je suis au chômage et mes filles sont parties depuis longtemps. Mais si j'avais fait le test, il y a 10 ans, je pense que le compteur aurait sauté.
    L'année dernière, il fallait 'sortir de sa zone de confort' et cette année, il faut évaluer sa charge mentale. Maintenant, nous avons des vacances d’égoïstes, pas de gosses et même pas de copains et ça nous va bien. Bonne suite de vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, bonnes vacances à toi aussi, et j'espère que ta période de chômage ne sera pas trop longue. Tout à fait d'accord avec toi, ce genre de vacances est idéal quand on a des enfants petits!

      Supprimer
  2. Très sympa cet article! De notre côté nous sommes toujours partis avec la miss, depuis ses 3 mois. Pas de club, beaucoup de chambres d'hôtes du coup pas d'intendance/vaisselle/ménage. Le midi c'est pique-nique et le soir restau... en même temps, on n'en a qu'une alors c'est tout de suite plus facile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas mal le concept chambre d'hôtes! J'y ai pensé également pour l'année prochaine, j'aimerais beaucoup retourner en Toscane avec les enfants! Merci pour ton passage par ici en tous cas!

      Supprimer
  3. pas cool les bestioles dans le bungallow
    alors verdict tu vas refaire ?
    jamais essayé ce genre de formule ni enfant ni adulte
    je comprends que certains y trouvent leur compte
    tout en connaissant les limites du trucs
    être à l étranger sans l être vraiment car pratiquement que des français
    je suis la nana chiante qui trouve dommage de faire autant de kms pr ne pas voir 1 peu du pays ni rencontrer d espagnols ou des gens du crus
    mais j en connais même sans enfant adeptes du trucs
    tu l auras compris c pas mon truc
    bon j espère que je ne vais pas me faire lyncher après mes propos ici
    il est entendu que chacun fait ce qu il ce qu il vt
    je ne juge pas
    juste que c pas mon truc
    mais j imagine pr des parents fatigués l envie de ne s occuper de rien pdt quelques jrs est + que tentante
    ma mère m dit sans arrêt maintenant que lors qu elle part en vacances elle ne vt s occuper de rien du coup elle prend des airbnb et mange ts les soirs à l extérieur dans des pays comme Espagne Portugal ou Italie ça ne coûte pas 1 bras lol
    je me souviens étant enfant elle s occupait du linge , de la bouffe et autres tâches pdt les vacances
    dsl pr le pavé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, ton avis est très intéressant! Franchement, avec des petits en bas-âge, j'ai trouvé ça super reposant et pratique, mais est-ce que je vais le refaire l'an prochain? Pas sûr.. La plage était pas super jolie ni accueillante... Je pense que je ferai plutôt appel à des chambres d'hôte l'an prochain, je connais des adresses supers en Italie!

      Supprimer
  4. Cool ! Et si je peux faire ma relou, c'est chère cette petite affaire ? Vous êtes partis combien de temps ? Tu te doutes que nous n'avons jamais fait ce genre de vacances hihihi ( rire nerveux) cela dit le côté zéro logistique a clairement du bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, il faudra que que je demande à Pinces d'Or pour la somme exacte, mais on a dû payer un truc comme 1600 euros et des brouettes pour tous les 4, pension complète pour 7 jours!

      Supprimer
  5. J'ai beau ne pas être la plus grande fan de ce type de voyages, j'avoue qu'avec des enfants ça a beaucoup plus de charme! Plus de possibilités de repos pour les parents, et c'est vrai que les gosses s'éclatent avec toutes les activités, c'est bien là l'essentiel...après, rien n'empêche de quitter un peu le cocon pour quelques excursions plus sauvages en cours de route!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait! On a fait qu'une excursion à cause du dos de Pinces d'Or et de MCM qui est malade en voiture, mais on en aurait pu en faire plus! Franchement, avec des petit, c'est pas mal...

      Supprimer
  6. Ici on est plutôt branchés chaussures de randos, sacs à dos et tente ! On souhaite partager notre passion à la Petite Loutre, en s'adaptant un peu quand même.
    Pour l'anecdote, je discutais avec ma mère de nos envies d'évasion pour quelques jours hors de la maison et elle s'est inquiétée de savoir si nous partions en tente, en me disant de choisir une formule confortable :D Pour info, cette année nous partirons moins à la roots que d'habitude ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là, chapeau bas. J'admire les parents qui savent rester aventuriers, même avec des enfants en bas-âge! Bravo, vous avez bien raison de lui inculquer votre mode de vie et de ne pas vous prendre la tête!

      Supprimer
  7. C'est vrai que pour partir en famille tout en se reposant ça a l'air d'être une bonne formule. Après je crois que ce ne serait pas trop mon truc. Un peu comme Tamia j'aime bien profiter des vacances pour visiter, rencontrer les gens du coin...
    Avec la Biscotte on a choisit l'option gite cette année, on fait pique nique le midi et resto ou repas tranquille au gite selon l'humeur le soir. On a fait une semaine au pays basque et franchement on a adoré (mais on a un seul gnome à gérer, ça aide). On va remettre ça dans 10 jours en Bretagne. Mais j'ai des amis qui sont adeptes et en parlent avec des sanglots dans la voix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! C'est le côté facile qui doit séduire tes amis! Je te comprends et franchement, l'option gîte me tente carrément! D'ailleurs, possible qu'on fasse de même l'été prochain, car la plage de ce camps de vacances ne m'a pas totalement convaincue...

      Supprimer
  8. J'avoue ne pas être une adepte de ce genre de vacances mais je crois bien qu'avec l'arrivée de "Désirée", je vais rapidement changer d'avis :). Bisous bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha, je me demandais si tu aller vraiment l'appeler Désirée (qui est un très joli prénom au demeurant), allez, c'est quand que tu publies ton prochain billet?

      Supprimer
    2. Haha nan, elle ne s'appellera pas Désirée ;)

      Supprimer
  9. Je n'ai pas encore sauté le pas, pleine de préjugés que je suis sur les vacances en club (#snobinarde) mais voilà, j'aurais 35 ans à la fin de l'année donc je crois que les carottes sont cuites: on tente Airbnb cet été en Bretagne mais l'idée de mettre les pieds sous la table, de coller les monstres au club enfant pendant que je bouquine au calme me paraît tellement attirant! Bref, en fonction de mon état à la fin des vacances, il se peut que je regarde de plus près cette option pour l'an prochain. Merci pour ton avis toujours éclairé. ������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça tu "auras 35 ans à la fin de l'année et tu sens que les carottes sont cuites"? Voyons, 35 ans, c'est la fleur de la jeunesse, le début de tous les possibles!
      Je reviens, je vais chialer dans les chiottes <3

      Supprimer
  10. Franchement tu me vends du rêve. N'importe quoi ou les enfants sont pris en charge ça m'irait la tout de suite.
    C'est à partir de quel âge le mini club ? Ils prennent les 4 mois ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! Non, ils ne prennent pas à quatre mois malheureusement (mais ya un créneau à prendre sur ce coup là, c'est sûr!) J'avoue que la prise en charge des petits, c'est top top top <3

      Supprimer
  11. Ah tu me fais hurler de rire. J'aime bien les tout inclus, suis adepte du club med je connais tous les Crazy signs.
    T'as pas parlé du club exhangiste canin, je suis déçue. Paraît que le tout inclus avec ce genre de club pour BIPÈDES, ça existe aussi. De nouveaux horizons eh ouais. Le matin volley ball, le midi pétanque, le soir jeu de boules mesdames et messieurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! Je t'adore! Effectivement, de nouveaux horizons s'offrent à moi, merci! Merci d'être!

      Supprimer
  12. Je suis comme toi : trop snob pour apprécier de danser la macarena sous les encouragement de dj-borris... je préfère, de loin me siroter un mojito au calme ^^!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu veux pas venir avec moi l'été prochain? <3

      Supprimer
  13. C'est vrai que ce genre de vacances semble être le bon compromis pour tout le monde : le parents peuvent souffler et les enfants font des activités.
    Par contre c'est vrai que le côté club et colonie où l'on mange avec tout le monde etc...c'est peut être pas trop mon truc.
    Cette année pas de vacances donc au moins c'est réglé ah ah.
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, pas de vacances, ça a le mérite de régler le pb! Franchement, je suis d'accord avec toi, le côté colonie de vacances, c'est pas top. Je ne suis pas sûre de réitérer l'expérience l'année prochaine d'ailleurs!

      Supprimer
  14. Un peu comme toi, je suis partagée entre "cool je vais laisser le nain au mini club" et "arf, le repas à la cantoche, c'est pas génial !) A tester hors saison peut être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté "je vais le laisser au mini-club" est vraiment très, très appréciable! Mais ça ne résume pas tout, tu as raison!

      Supprimer
  15. Splendide ces vacances! C'est le principal ma Frauleine.. Que vous ayez pu vous retrouver tout les 2 et profiter aussi à 4 :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as raison, c'est le principal! Se retrouver <3 Merci ma bichette argentée !

      Supprimer
  16. Ahaha comme j'ai ris ! "je recommande ce genre de vacances, tout comme le port de la gaine quand on a passé trente-cinq ans." xD j'adore tes articles juste pour ta façon d'écrire, elle est tellement unique ! Moi j'arrive pas à écrire avec un tel humour ahaha
    En tous cas on dirait que t'as passé de bonnes vacances malgré le niveau de non luxe ;) De mon côté on revient aujourd'hui de 2 semaines au Canada :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, le Canada! Quelle chance! J'ai adoré ce pays, nous y avons passé trois semaines il y a quelques années, et j'en suis revenue enchantée! Merci pour tous ces beaux compliments qui me vont droit au coeur!

      Supprimer
  17. Je suis jalouse ! Mes enfants n'ont jamais voulu aller au mini club. On les a sur le dos toutes les vacances ! Enfin, on ne s'en plaint pas trop ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, le nôtre a adoré, mais au départ, je ne pensais pas que ça marcherait aussi bien!

      Supprimer
  18. Cela fait 2 ans que l'on part en club tout compris et pour rien au monde, on ne repartirait en arrière ! Même si le côté cocooning des vacances me manquent parfois un peu, tout le monde y trouve son compte ! On préfère maintenant partir moins longtemps mais en tout compris !

    Virginie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends, ces vacances sont vraiment reposantes et séduisantes! Nos amis sont des adeptes depuis plusieurs années déjà! En tous cas, merci pour ton passage par ici!

      Supprimer
  19. Testés une fois dans ma vie d'adulte avec enfants et je referais volontiers ce genre de vacances rien que pour me reposer !!
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que depuis la rentrée des classes, je rêve moi aussi de ces vacances!

      Supprimer
  20. Coucou. Je n'ai jamais testé ce genre de clubs mais je ne suis pas sûre d'apprécier en fait. Je n'aime pas trop les activités en clubs, le style cantine... Bon en fait, je crois que je culpabiliserai de laisser les enfants et de m'amuser sans eux, même s'ils apprécieraient sûrement beaucoup les activités de ce type de clubs. Bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait que ce ne soit pas pour tout le monde ce genre de vacances! Le côté colonie de vacances peut vite exaspérer!

      Supprimer
  21. Super article, j'adore ! Jamais essayé ce genre de vacances quand mes enfants étaient petites. Le top qu'on a trouvé, c'est de les laisser aux grands-parents (deux fois) pour aller à NYC en Tunisie. C'était génial de n'avoir à s'occuper de rien (enfin, surtout pas des enfants) à part choisir sur la carte de l'hôtel quels cocktails on allait siroter. Aujourd'hui, on est très AirBnB et gîtes. C'est pas mal du tout, mais faut quand même gérer la logistique courses et bouffe, et ça, ça me saoule. Quand je serai grande, je serai milliardaire et j'aurai une cuisinière que j'emmènerai partout en vacances avec moi, na !

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !