Libellés

La blogueuse qui voulait gagner des millions de followers tout en restant anonyme

12 juil. 2017




Mes fantassins érotiques,


Voilà. Tout est dit dans le titre: vous avez trois heures.
Après presque 10 jours de pause forcée, je reviens d'outre-tombe, poussiéreuse, des toiles d'araignée dans les cheveux, prête à passer le casting pour le prochain Blogging Dead.
Celles et ceux qui me suivent sur Instagram (Brigitte Macron, Katy Perry et tous les autres) savent de quoi il en retourne: Les changements successifs de pseudo sur mon compte ne sont pas le fruit du délire d'une maniaque bipolaire:
De plus en plus d'élèves ont découvert l'existence de mon blog (il faut croire qu'ils ont en mieux retenu l'adresse que leurs déclinaisons) (mouarf mouarf mouarf).

Pour preuve, la nouvelle est même parvenue aux oreilles de certains collègues, (bienveillants), qui m'ont conseillée de faire attention, pensant que c'est trop risqué d'avoir un blog quand on est prof.
Pourtant, ce blog ne renferme pas les prochains sujets du bac, ni les relations extra-conjugales du préfet de la Drôme. Non, ici, on cause utérus et flagellation (karamazoff, aucun lien).

Rien ne relie ce blog à ma véritable identité (Je suis Nabilla dans la vraie vie).

Bref, j'ai été toute bouleversifiée, dans un premier temps, de constater à quel point la nouvelle s'était vite répandue (on me souffle dans l'oreillette que même David et Jonathan prépareraient une chanson sur mon histoire).
Aussitôt avertie par mes collègues, j'ai mis mon blog en pause, tous mes articles en brouillon, j'ai passé mon compte IG en privé et j'ai avalé trois cachets de tranxene.
J'ai commencé à créer un nouveau blog sous wordpress (tant qu'à faire, autant être à la pointe du génie technologique), mais je me suis vite heurtée à des difficultés techniques qui m'ont semblé insurmontables: mine de rien, après deux ans de cohabitation avec Blogger, et trente-huit crises d'apoplexie face aux mystères du code CSS, je me rends compte que je me suis salement habituée à cette plateforme.
J'ai donc effacé cet embryon raté de blog sous wordpress, et j'ai rempilé sur Blogger. Ma mère (qui, en plus d'être mon psy, mon pharmacien et le vétérinaire d'Ada, s'est improvisé Web Designer en me concoctant une bannière complètement démente). Dois-je vous préciser que toutes ces petites lubies m'ont demandé plusieurs heures de travail, sous l’œil désespéré de Pinces d'Or et les râlements de ma propre génitrice (qui m'a traitée d'autiste). Je suis une incomprise.

Une fois ce nouveau blog créé, je n'étais toujours pas satisfaite. Ça me faisait sacrément mal au ventre d'abandonner Escarpins et Marmelade, mon bébé, que je soigne depuis un an et demi maintenant. Toutes ces heures déployées, cette énergie, cet amour consacré à la rédaction de mes articles, ces échanges avec vous, ont fait grandir ce bébé, jusqu'à ce qu'il récolte quelques 10 000 vues par mois, plus de 130 00 en tout.
Je suis fière de ce chemin parcouru, même s'il reste modeste à l'échelle de la blogosphère.

Il aurait donc fallu que je recommence tout depuis le début?

Ma soeur était sceptique: "Tout recommencer à zéro ne servira à rien, tu commettras forcément un faux pas un jour ou l'autre, quand tu ne te méfieras plus. Rester anonyme est impossible quand on a un blog qui est lu. Et puis, tu n'as pas à rougir du contenu de ton blog! Tu ne fais absolument rien de mal!"

C'est vrai. Je n'ai  pas à rougir du contenu de ce blog. Mon inspecteur non plus d'ailleurs (je ne suis certainement pas la première prof à avoir des montées de tension quand  Christina Cordula nous présente un nouveau tuto make-up).

C'est d'ailleurs ce que m'ont dit  beaucoup d'entre vous. Finalement, recommencer un nouveau blog ne ferait que repousser l'échéance d'être découverte à nouveau. A moins de passer tous mes comptes en privé, de me censurer au niveau du ton, ce dont je n'ai pas envie. Tout bien réfléchi, je suis convaincue qu'il faut que je garde Escarpins et Marmelade, assumer les cancans et les qu'en dira t-on qui vont circuler pendant quelques mois, et attendre que les gens passent à autre chose. Qui se souvient encore de Julie Gayet aujourd'hui?

Que celui qui a levé la main au fond de la salle sorte immédiatement.

Bref, I'm back. Je garde tout de même mon nouveau blog créé sous le coude, en roue de secours, au cas où la situation deviendrait vraiment ingérable (et puis, ma mère a vraiment fait une bannière canon).
 Je remercie Ymum et Pellicule de vie pour leurs adorables messages en privé. Je vous remercie toutes d'ailleurs pour vos encouragements. Ils m'ont beaucoup touchée. Vous m'avez beaucoup aidée. Vous m'avez confortée dans mon choix.

Et vous, où en êtes-vous par rapport à votre anonymat?

Des bécots,

Frau PrunO.



76 commentaires :

  1. Je vais me la jouer "faites ce que je dis mais pas ce que fais", si mon anonymat était révélé au grand jour, je laisserai tout tomber illico presto, MAIS j'avoue être très heureuse que tu continues ici même si on t'aurais quand même suivi car c'est toi et ta personnalité qui compte avant tout le reste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louanne, c'est vraiment très gentil!

      Supprimer
  2. Pour commencer comme je te l'ai déjà dit j'ai été vraiment désolée pour toi de cette mésaventure. J'imagine bien (forcément) ce que cet espace représente pour toi et à quel point il te serait difficile de le quitter.
    Concernant l'anonymat tes proches ont raison : c'est un combat perdu d'avance. De mon côté je te l'ai peut être déjà dit mais de plus en plus de connaissances tombent sur mon blog simplement y via une recherche Google. Bon évidemment mes connaissances sont de jeunes mamans ou des expatriés en Allemagne donc les thèmes se recoupent mais quand même... Bref bon courage avec tout ça nous en tout cas on tient à toi et à ton style inimitable !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais que tu me comprends et que tu sais ce que cela peut signifier, d'avoir son espace à toi, son petit boudoir social ;-) Je ne suis guère étonnée que de plus en plus de personnes te retrouvent sur Google, je pense que ton blog est bien référencé et très lu! La rançon de la gloire, malheureusement! Mais tu as su maintenir le cap, et tu es toujours là, pour mon plus grand plaisir!

      Supprimer
  3. Ahhhh te revoila ! bon moi je suis sous wordpress et je m'en sors a peu près (a pars un design qui commence sérieusement à me sortir par les yeux mais pour le moment je n'ai pas le temps de tout refaire ! (et personne sous le coude pour le faire a ma place !)(gratos) bref. je pense que tu as fait le bon choix. les gens vont passer à autre chose, et comme tu dis si bien, tu recommence tout, et paf dans quelques mois on te retrouve (ils t'ont trouvé une fois, donc effectivement, ils sauront refaire !) tu n'as rien à cacher (à part ton stérilet, tu devrais le montrer un peu moins je trouve) ! et maintenant je m'adresse aux petits impudents qui t'ont trouvé : si vous êtes des élèves, retournez donc bosser votre allemand ça vous fera pas de mal, (oui on est en juillet et alors ??) le prochain que je chope a donner des sueurs froides a frau pruno je débarque en Lozère direct ! si vous êtes prof, retournez donc bosser vos cours ! ( oui on est en juillet, et alors ??) a part ça, je me dis que dans quelques mois je vais lancer mon site pro, et je ne veux absolument qu'il y ait de passerelle entre le pro et le mien perso, il va falloir que je réfléchisse à tout ça ! en tout ca jusqu'ici les quelques personnes de ma famille que je ne veux pas voir sur mon blog ignore tout... mais tout ça ne serait pas bien grave outre mesure.... welcome back mein fraulein !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais attention de bien relier ta page Facebook et ton compte IG à ton adresse mail du blog et pas perso, car c'est comme ça que mes élèves m'ont rerouvée: IG leur a suggéré mon compte à suivre, car j'avais fait l'erreur de le relier à mon adresse perso, avec laquelle j'envoie régulièrement des mails à mes élèves.
      Merci en tous cas pour ton gentil message ma belle!

      Supprimer
  4. Aha comme toi, j'ai essayé Wordpress mais je me suis vite remise à Blogger ^^
    Sinon, concernant l'anonymat, je pense que du moment où tu t'exposes un peu sur Internet, tu auras toujours des personnes que tu connais qui verrons ce que tu fais. Mais comme ta soeur l'a dit, tu ne fais absolument rien de mal, tu ne fais que partager avec tes lectrices et tu ne dis rien qui pourrait être compromettant.
    Comme toi, beaucoup de personnes de mon entourage savent que j'ai un blog et une chaîne Youtube (même mes anciennes pires ennemies aha). Mais je me fiche un peu de qui peut voir ce que je fais sur Internet. J'aime ce que je fais et c'est ça qui est important :)

    - Marie Nhuy
    http://MarieNhuy.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce message, Marie, et ravie de faire ta connaissance! Tu as raison, il ne faut pas oublier que bloguer est avant tout un hobby, quelque chose que l'on fait par plaisir, et ça doit le rester!

      Supprimer
  5. Merci pour ton article. Etant moi même blogueuse et prof je suis très attentif au contenu que je publie et je ne montre jamais le bout de mon nez. Peut être un peu difficile pour les lecteurs du site, mais au moins, je m'évite les commentaires d'élèves et de collègues et ça fonctionne très bien comme ça pour l'instant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison d'être prudente! En tous cas pour l'instant! Ravie de faire ta connaissance!

      Supprimer
  6. Je crois que l'on peut rester anonyme en étant lue... je blogue sous pseudonymat, les lectrices qui connaissent mon vrai nom il y en a deux-trois, et c'est tout... je ne suis pas au niveau des grandes "influenceuses" mais quand même, j'ai des stat' super satisfaisantes. En fait, le problème, c'est de mettre sa photo... J'avais une lectrice d'à peu près mon âge qui a changé de blog des tas et des tas de fois, tous les trois ou quatre mois, parce que des gens de sa classe avaient trouvé son blog. Mais le problème c'était que à chaque fois elle remettait une photo d'elle comme avatar... et moi qui ne la connaissait pas, la fois où elle ne montrait pas son visage entier je l'ai quand même reconnue... il faut faire attention aux réseaux sociaux aussi... c'est par Google+ (alors que je l'utilise même pas) que mes parents ont trouvé mon anciens blog il y a presque quatre ans... alors j'ai pris une adresse spéciale, déconnectée de tous mes autres mails, et je blogue en navigation privée...

    Je crois que l'on peut rester anonyme, c'est pas un soucis, même quand on est lu. Ceci dit la question de savoir s'il faut se montrer et se livrer pour être lue est une bonne question qui serait intéressante à traiter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve que tu as entièrement raison sur le dernier point que tu soulèves: je me livre pas mal sur IG, moins sur le blog, et du coup, je suis rentrée dans un cercle vicieux. Je pense que si on a du talent, nul besoin de se livrer, on sera lu :-) merci pour ce retour en tous cas!

      Supprimer
  7. Quel plaisir de te lire de nouveau ! Maisssss ouuuuuiiiiii quand on devient une vraie star de la blogo, l'anonymat devient difficile. C'est la rançon de la gloire ;). Ne change rien on t'aime comme ça <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roh, star de la blogo, comme t'y vas! Merci ma Sam pour ton passage par ici! Comment se porte ton bidou? Je t'embrasse <3

      Supprimer
  8. J'imagine a quel point tu as du cogiter tout ça dernièrement. Effectivement, tu ne parles pas de ton boulot ici, et personne ne peut savoir dans quelle ville où quel lycée tu bosses en lisant tes articles. Tu sais que j'ai eu les mêmes interrogations récemment, et j'ai aussi décidé de poursuivre, mais malgré tout, je ne peux m'empêcher de m'auto-censurer" sur certains sujets, car je sais maintenant qui de mon entourage me lit.
    Allez, tes neurones grillés par tout ce stress peuvent désormais faire un break, n'oublions pas que tout ceci reste et doit rester une activité "plaisir", comme la gym suédoise ou le cassoulet en boite (toi même tu sais dans quel camp je me trouve)
    A bientôt
    Brigitte M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Brigitte, tu es là! Merci de m'apporter ton soutien! Sans déconner, j'ai pensé à toi en écrivant cet article, car je sais que tu es passée par ce stade aussi. Comme toi, je pense que l'auto-censure va être obligatoire, d'ailleurs, je le fais sans m'en rendre compte à présent. Je te rejoins complètement sur le dernier point: on blogue par plaisir, pas de prise de tête donc! Je t'embrasse ma belle <3

      Supprimer
  9. Waouh quelle histoire !
    Ça me rappelle 2 histoires perso.
    1 - un jour je reçois un mail d'une ancienne connaissance perdue de vue qui m'avait reconnu via ma description écrite (puisqu'il n'y a pas de photo de moi) sur mon blog. J'avais trouvé ça fou.
    2 - Au boulot, seules 2 collègues que j'avais mis dans la confidence étaient au courant pour mon blog et avaient l'adresse. Un jour, j'ai mis au défi 1 collègue qui se doutait que j'avais un blog de trouver l'adresse. 1 heure plus tard, il revenait en me demandant comment allez MrRéglisse.
    Maintenant via linkedin c'est facile de faire le lien quand on me connait IRL mais à l'époque ça ne l'était pas.

    Malgré tout mon anonymat se porte relativement bien. Je ne mets toujours pas de photos de moi. Bon, ma mère a donné l'adresse aux personnes qu'elle connait mais c'est tout.

    Quand l'anonymat est mis à mal, on finit toujours par se censurer un peu ... J'écris moins de perso maintenant que mon oncle et ma tante me lisent car j'ai parfois peur de ce qu'ils pourraient penser.

    Sinon, 10000 VUes par mois, c'est vraiment très bien pour un blog "lifestyle parental"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, je trouve ça incroyable que ta camarade de classe t'aies retrouvé grâce à ton blog! ça prouve qu'il doit être beaucoup lu! Bravo d'avoir su garder ton anonymat en tous cas! Merci pour ton témoignage, je t'embrasse!

      Supprimer
  10. Quel plaisir de te retrouver ici ! Mon blog a un peu plus de 6 mois et j'ai beau essayer d'être super discrète, je sais que certains proches ont eu vent de mes prouesses littéraires (lol). Voilà, voilà... En tout cas, (re)bienvenue, tu me manquais !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces gentils mots! Difficile de cacher son blog à ses proches!

      Supprimer
  11. Coucou ! Moi je pense que tu ne devrais pas changer de blog, comme tu dis, tu ne fais rien de mal ! Je travaille en crèche et même si je n'ai rien dit à personne, une collègue a découvert mon blog un jour. Le lendemain TOUTES mes 15 autres collègues étaient aussi au courant. Mais bon, jusque là, ça allait. Puis un jour la maman d'un petit de mon groupe m'a aussi dit qu'elle ne savait pas que j'avais un blog, tiens ! J'étais très gênée sur le moment, mais on en a pas reparlé depuis et l'histoire s'est arrêtée là.
    Bref, ça serait dommage de tout perdre sur l'autre en plus, surtout qu'on peut aussi te retrouver ici, finalement, d'une manière ou d'une autre ;) Ne prête pas attention aux autres ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as entièrement raison Myrtilla (et ravie de faire ta connaissance au passage), nous ne faisons rien de mal en bloguant, et il faut faire ce qu'on aime, sans se préoccuper des autres! Merci pour ton message!

      Supprimer
  12. ah l anonymat
    le mien ne l est un peu mais pas vraiment
    je ne divulgue pas la où j habite
    je parle bcp de moi mais sans parler du boulot ou de trucs trop perso
    je ne pense pas que des gens de mon entourage sont déjà passé sur mon blog qui n et lu que par 20 personnes tjs les jrs
    je ne suis pas 1 blogueuse influente ou quoi que ce soit
    mais j aime l idée que j écris ce que je vx sans me dire ah telle collègue m a lu ou autre alors que je parle en majorité de voyage
    les articles humeurs sont rares mais je n étale pas non plus ma vie privée mais va savoir 1 peu mazo la fille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je comprends tout à fait! Je pense qu'on s'expose moins quand on tient un blog voyage ou beauté, forcément... Après, ça dépend aussi ce qu'on recherche dans l'écriture... Je sais que me livrer me fait du bien, même si je ne dévoile qu'une petite part de ma vie ;-)

      Supprimer
  13. Bravo pour cette décision qui n'a pas dû être facile à prendre. Je sais qu'on dit que personne n'est irremplaçable mais tu l'es quand même un peu mon Escarpinette <3

    Vivement la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu es adorable ma Flora! et ça me fait plaisir de voir que tu continues un peu à nous suivre, malgré ta prise de distance ces derniers temps <3

      Supprimer
  14. Tes élèves t'ont sûrement trouvé sur instagram. Les ados y passent énormément de temps et comme tu y mets des photos de toi et que l'adresse de ton blog y apparaît, tu es identifiable.
    J'hésite à retirer l'adresse de mon blog de mon compte instagram car les copines de ma fille (et ma fille) ont des comptes et le lien est facile à faire. Je n'ai pas vraiment envie qu'elles me lisent.
    En plus, bizarrement, elles adorent regarder les chaines YT de mamans comme MilaBabyChou o_O

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le compte IG est une vraie problématique à elle toute seule je trouve! J'ai moi aussi pensé à détacher ce compte de mon blog, en le mettant en privé, en ne mentionnant pas l'adresse de mon blog dessus. Mais j'aime bien gagner de nouveaux followers, etpuis ce compte est vraiment la vitrine de mon blog!

      Supprimer
  15. Gros cas de conscience, je comprends tout à fait. Je crois qu'effectivement, il n'y a rien de honteux surtout que tu as un talent de dingue et qu'il est évident que ta façon de parler correspond à un style d'écriture. Et tout recommencer...ce serait dommage, et certainement inutile comme on voit comment les réseaux sociaux savent par un mystère sans nom nous proposer comme amis toute relation proche ou très très lointaine qu'on a pu croiser au cours de toute sa vie. ce serait illusoire je crois... Je partage donc ta conclusion : keep calm and be proud... ca se tassera certainement, et tu serais sans doute frustrée si tu devais te canaliser et te brider. Et nous aussi ;o)
    Longue vie à tous tes avatars et à ce sublime blog!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Picou, et j'approuve tout ce que tu as dit de A à Z. Pour l'instant, ce blog m'apporte beaucoup, me fait bien plus de bien que de mal, donc, comme tu dis si justement: keep calm! Les tempêtes passent toujours!

      Supprimer
  16. Je ne m'attendais pas du tout à cette conclusion, mais qu'est-ce que je la trouve intelligente ! Je te trouve très courageuse aussi, d'assumer ainsi auprès de tes collègues et élèves, ça démontre une sacrée force de caractère ! Mais tu as tout à fait raison : c'est illusoire de rester éternellement anonyme sur Internet, surtout si on a un blog un peu connu et qu'on ne veut pas non plus TOUT cacher.

    Je sais plus si je l'avais dit, mais sur les sites dont je m'occupe, on dit bien aux chroniqueuses que le risque qu'elles soient reconnues est réel et que pour s'éviter des problèmes, c'est mieux qu'elles ne disent rien qu'elles pourraient regretter. Car in fine, même Tata Gertrude qui vit au fin fond de la Creuse et ne sait toujours pas bien ce que veut dire Internet peut être mise au courant de cet article où tu la traites de vieille bique acariâtre...

    Bref, je suis ravie de pouvoir continuer à te lire... même si un peu déçue de ne pas avoir vu ce nouveau blog et la bannière de ta maman :p Il faudra nous la montrer sans faute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ces gentils mots! Je ne sais pas si je suis vraiment courageuse, parfois, je me dis que tout recommencer à zéro, et renoncer à ce petit début de petite notoriété aurait vraiment été courageux ;-) ça m'arrange un peu de garder ce blog, même si je m'apprête à affronter une mini tempête. Merci en tous cas pour tes encouragements qui me vont droit au coeur!

      Supprimer
  17. Bravo, c'est courageux. Tu as résisté à la pression, et tes arguments, ainsi qe ceux de ta sœur, sont tout à fait justes. Et je suis sure que d'ici quelques mois ce serait accepté et "normalisé", et que tu ne feras plus les gros titres de la gazette de ton établissement. J'espère que tu ne vas pas t'auto censurer pour la suite, c'est ce qui est difficile je trouve quand on perd son anonymat bien confortable. Il faut assumer après ! Moi aussi petit à petit (après 5 ans d'existence), ça commence à se savoir auprès de quelques amis et dans la famille, et je me permets enfin d'en parler parfois, mais au compte goutte ! Pourtant c'est agréable aussi de pouvoir le partager avec nos proches...
    Continue bien à nous régaler de ta prose, à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Mum Chérie! Comme tu dis, il faut assumer, même si ce n'est pas toujours facile!! Bravo pour la longévité de ton blog, c'est rare!

      Supprimer
  18. "Qui se souvient encore de Julie Gayet aujourd'hui?
    Que celui qui a levé la main au fond de la salle sorte immédiatement."
    Wouahhhh, tu es lue par FH ;) Ca, c'est autre chose que de l'ado boutonneux comme lectorat :D
    Blague à part, tu es dans le vrai : tu ne fais et ne dis rien de mal. J'ajoute que tu ensoleilles nos journées et nous fait rire : en fait tu devrais être remboursée par la Sécu ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci, c'est adorable! Ton commentaire me fait chaud au coeur, mille mercis! Oui, François Hollande me lit en cachette, il a d'ailleurs laissé beaucoup de commentaires ici ;-)

      Supprimer
  19. Je comprends carrément ton questionnement ma belle - pas facile de savoir qu'on a été "démasquée" si on peut dire. Et qui plus est par des élèves. Ca donne l'impression de se retrouver à poil!
    Je vois que ça a fait son chemin dans ta tête et pour notre plus grand bonheur tu reviens! Heureusement!
    C'est clair qu'avec l'été, ça va passer, c'est comme tout. D'ici la fin tout le monde aura oublié. Et nous pourrons reprendre nos bonnes habitudes.
    Profite bien de ton été! De Pinces d'or! Et de tes petits loups!
    Plein de bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie! Je suis tout à fait d'accord avec toi: on a l'impression de se retrouver tout nu quand nos élèves nous démasquent! C'est très désagréable! J'espère que tu as raison et que tout ça va se tasser!

      Supprimer
  20. Oups..... espérons que l'été et les grandes vacances changeront les idées de tes élèves et de tes collègues.... :)
    Je partage ta conclusion... on t'a trouvé une fois, on te retrouveras une deuxième, troisième...alors... autant garder ton petit "chez toi" sur la blogosphère, sur une plateforme que tu aimes bien, avec tes lectrices :)

    Mon entourage sait que j'ai un blog. En revanche, mes collègues non. Je pense que si elles tombaient dessus elles pourraient faire le lien avec moi facilement, malgré le pseudo et l'absence de photo, car finalement je donne pas mal d'infos...
    C'est pour ça que lorsque je parle des Ressources Humaines, je modifie à fond tout ce que je peux, qu'on ne m'accuse pas d'avoir raconté des trucs frappés du sceau du secret professionnel (ou du devoir de réserve du fonct... ah flûte, nan, j'ai pas encore fait mon coming out du fonctionnariat... chuuuuuuut !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! Pas facile tout ça! Je pense qu'il ne faut pas diaboliser le truc non plus, on tient un blog, pas un journal intime (enfin, si, un peu quand-même!). Mais effectivement, je pense que c'est illusoire de penser qu'on ne me retrouvera pas!

      Supprimer
  21. Etant donné ton métier, je comprends ton dilemme. Mais dans la mesure où tu ne fais rien de répréhensible, que tu ne critiques pas tes collègues, que tu n'insultes pas tes élèves...ton blog reste du domaine du hobby privé. Après, évidemment, il y aura toujours quelqu'un pour te faire une remarque sur ce que tu as écrit, ou te parler de ton blog lorsque tu es au bureau...ce n'est pas toujours facile à assumer.
    Après pour ce qui est de garder son anonymat dans la blogosphère, je pense que c'est complètement illusoire. D'une part car une simple recherche whois te renseigne sur n'importe quel propriétaire de nom de domaine. A moins de te blinder en créant une société, tes infos perso seront toujours publiques, c'est la loi... Et d'autre part, du moment qu'on commence à mettre des photos, de parler des lieux qu'on fréquente, etc... il est assez facile de reconnaître qui se cache derrière un blog.
    Donc continue à nous faire rire avec ton blog, profite de ton petit espace, et n'essaye pas de te cacher à tout prix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah , je pensais que les infos concernant l'achat du nom de domaine restaient privées. .. il va falloir que je vérifie ça ! Merci en tous cas pour ton message qui me conforte dans ma décision !♡

      Supprimer
  22. Ton histoire incarne vraiment mon cauchemar devenu réalité... Et je montre bien plus ma tronche que toi ! (mais je parle moins de mon utérus ;) )
    En même temps, ce n'est pas vraiment un cauchemar fondé, je crois que tu as raison. Au final, je ne comprends pas vraiment ce "c'est risqué d'avoir un blog quand on est prof". Pourquoi? Parce que nos élèves pourraient découvrir que nous ne sommes pas que des façades lisses, et que nous ne vivons pas H24 dans les établissements? J'imagine qu'ils s'en doutent un peu. Finalement, est-ce qu'on risque grand chose de plus que lorsqu'ils nous surprennent à la caisse du super marché avec une bouteille de rhum, des tomates, un paquet de tampons, 2 pizzas congelées et des préservatifs?
    Passé le "la prof a un blog, vaz-y fais voir ça !", l'intérêt devrait retomber. Ils sont curieux, ok, c'est humain, moi aussi j'essayais d'imaginer la vie de mes profs à leur âge. Et pourtant ils avaient pas de blog (ou bien cachés ;) )Mais qu'est-ce qui peut bien se passer de plus? Que les parents tombent dessus aussi? Et quoi? Je vois mal ce que l'on pourrait te reprocher d'un point de vue professionnel...
    En tous cas, je suis bien contente que tu restes ici, cet espace est le tien, tu n'as rien fait de mal, alors pourquoi l'abandonner?
    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma Julia! Je suis entièrement d'accord avec toi sur tous les points que tu cites! On ne fait rien de mal en bloguant. C'est juste qu'on a l'impression de se retrouver à nu quand on apprend que nos élèves ont découvert notre blog. C'est hyper désagréable, on a l'impression d'une violation. .. j'espère que ça ne t'arrivera pas. Je t'embrasse !

      Supprimer
  23. Ta sœur a complètement raison, il faut toujours écouter sa sœur (je m'en fiche, je n'en ai pas 😅).
    Je suis très heureuse de pouvoir te lire encore, j'adore ton blog et ton humour 😍
    Quant à moi, si un jour j'ai le malheur d'être démasquée, je supprime mon blog et je nie tout 😅

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha! Pourquoi ? T'as un boulot compromettant? ;-)

      Supprimer
  24. Trop contente que ton blog poursuive sa route, tu nous aurais trop manqué... Et honorée d'être citée, je suis une future gourou, je sais je sais... Ne me remerciez pas, c'est plus fort que moi !
    Et comme tu le dis si bien, l'anonymat aurait été brisé à nouveau dans 2, 6 ou 27 mois, donc tout recommencer à chaque fois serait un peu dommage... Même si j'aime ton autre nom, un peu dark, tu peux le garder pour tes articles 50 nuances mouhahahaha !
    En tous cas, heureuse que tu aies pu prendre cette décision, ça va aller j'en suis sûre, l'été et les vacances arrivent à point nommé ! Et je suis certaine que tes élèves trouvent quand même ça carrément classe d'avoir une prof Star de la blogosphère ;-)
    Aller bises, et à très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, tu m'as vraiment confortée dans ma décision ! ♡♡♡

      Supprimer
  25. Whaou! J'ai suivi de loin (mais passionnément) tes remises en question et je te comprends totalement...mais moua je suis attachée à Escarpins et Marmelade donc je suis ravie que tu assumes et que tu continues à nous détendre (le stérilet) avec tes billets. Plein de bisous

    RépondreSupprimer
  26. Tu arrives à la bbonne conclusion. N'empêche qu'il faut un sacré utérus (pourquoi ça serait toujours une histoire de couilles?) pour assumer. Alors tu as toute mon admiration.
    Sur mon blog je dévoile pas mal de choses intimes (sur mes angoisses passur ma vie sexuelle) et je n'aimerai vraiment pas que les gens avec lesquels je travaille tombe dessus.
    Pour l'anecdote 3615MaVie (tu notes la référence que tes élèves ne comprendront jamais? ) un jour j'ai rencontré un mec via un site internet, on a échangé des mails, on s'est vu en vrai et je n'ai pas donné suite. Et ben il a retrouvé mon blog de l'époque (qui patlait de toute autre chose que la maternité )et il ma laissé quelques messages, des messages sympas mais c'était flippant. ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou ce que tu racontes! J'évite de raconter des trucs trop persos (dixit la meuf qui a consacré 6 articles à ses accouchements ;-). C'est clair que tout ce qui relève de la vie intime, c'est difficile à assumer dans le milieu professionnel. Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  27. Je te comprends totalement ! Je n'ai pas du tout envie que mes collègues le sachent ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as réussi à ne pas te faire démasquer après toutes ces années de Blogging ? Chapeau!

      Supprimer
  28. Donc moi j'arrive comme toujours après la bataille (je suis une vraie lâche ��), j'avais juste vu que tu avais changé le nom de ton profil et je me disais tiens elle change pourquoi pas !! Je comprends mieux maintenant. Je suis très contente que tu garde to blog et ce nom car c'est pour moi la référence en matière de blogging et forcément quand on est une référence l'anonymat en pâtit un peu mais c'est pour la bonne cause, le plaisir de lire. Et puis si ça oblige des ados à lire de vrais mots et de vraies phrases je pense même que tu pourrais prétendre à une place à l'académie française !!@

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, t'es trop mignonne ! Merci infiniment ! Ce que tu dis me touche énormément ! L'académie française, t'y vas un peu fort quand-même !

      Supprimer
  29. Étant en disponibilité à durée indéterminée étant donné que l'EN me refile que des postes pourris dont je veux autant qu'un furoncle sur le postérieur, je me sens libre de te dire que j'en ai marre de cette terreur morale qu'on exerce sur les profs. "Attention t'es prof t'as pas le droit de vivre bouuuh". C'est bon, on se calme. Tu racontes pas que tu violes des élèves dans les WC entre midi et deux. Tu te fous pas à oilpé tous les jours en pleine action avec un concombre. Tu critiques pas ta direction et ton inspecteur. C'est bon. On a le droit d'exister. Ca me fout en rogne ça, cette façon de scruter de façon paranoïaque et délirante la vie des profs. Tu les emm... t'as compris le concept. Surtout surtout continue et ne te censure pas. Tes élèves te lisent? Parfait, ils lisent donc quelque chose.
    PS : j'ai été encore prof au debut de mon blog, certains de mes élèves me lisaient et ca me posait à peu près autant problème que l'état des canaux sur Mars. Rien à battre, quoi. Te prends pas le brocolis. Continue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton coup de gueule dont je pourrai me servir si jamais j'ai des ennuis! Bon, dans un blog voyage, on se livre moins que dans un blog d'humeurs, mais j'admire ton détachement. Tu as entièrement raison finalement ! Mais ça demande du cran quand-même de faire fi de tout ça ! Bisous ma belle!

      Supprimer
  30. Toujours pas compris pourquoi mes commentaires ne s'enregistrent pas ... je dois être encore plus sous-douée que prévu ! Bref, je voulais surtout te féliciter d'avoir pris une décision. C'est tellement inconfortable d'hésiter ! Et crois-moi tu as fait le bon choix.
    La question de l'anonymat est évidemment très liée au fait de bloguer et d'utiliser les réseaux sociaux. C'est comme pour l'éducation des enfants : il faut savoir à l'avance ce qu'on veut faire de nos enfants et ajuster au fur et à mesure qu'ils grandissent ! Pareil avec l'anonymat et le blogging !!
    De mon côté, tu sais que j'ai une approche différente de la tienne. Je suis du genre gros-ours-qui-ne-dit-rien-sur-lui-et-reste-dans-sa-taniere ... la preuve : sur mes photos, je me coupe la tête, mes enfanrs n'ont pas de prénom, mon mari est inexistant ... (existe t il vraiment ?!), je ne parle pas de mon travail, etc ... et du coup, je galère à augmenter l'audimat de mon blog. Mais je ne regrette pas ou presque ;-) parce que cette version burqa de l'anonymat me correspond !
    Des bécots à ma Julie Gayet préférée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? Tes commentaires ne s'enregistrent pas? En tous cas, tu as entièrement raison sur le côté planification du blog. J'y avais déjà pensé, en me disant que si on me decouvrait, j'arrêterais tout. Sauf que mise devant le fait accompli, c'est pas si évident. J'adore la version burqa dont tu parles, mais je suis bien contente d'avoir vu celle qui se cachait derrière ♡

      Supprimer
  31. J'ai lâché IG quelques semaines par manque de temps (je vais reprendre), je n'ai donc pas tout bien suivi mais j'avais bien vu quel était ton problème. Franchement, je crois que tu as raison de continuer comme ça, je suis tout à fait d'accord avec ta soeur. Ton blog est super, j'aime ta façon d'écrire et de me faire marrer, bref, je suis fan. C'est très difficile de bloguer anonymement et tu n'as vraiment pas à rougir de ce que tu écris, au contraire tu peux en être fière. Tes élèves, après les vacances et quelques mojitos (eux aussi, ils s'amusent pendant l'été) auront tout oublié, ou au contraire te déclareront la prof la plus cool de la planète. Les profs ont aussi le droit de vivre ! Enjoy, ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as raison ma Sandra ! Merci pour ton soutien, tes mots, ta présence !

      Supprimer
  32. c'est l'éternelle question pour moi! :) Parfois je me dis qu'il me libère. Parfois j'aimerais me libérer et retrouver mon visage sous mes mots... parfois... enfin bref... l'éternelle question je te dis... question sans réponse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton passage par ici! Je suis flattée ! Effectivement, difficile de trouver une réponse satisfaisante...

      Supprimer
  33. Aaaaah la question de l'anonymat ! Dur parce que les gens sont intéressés de voir ta tête ^^ Que ça fait plus humain et tout le tralala. A ma modeste échelle, je pense avoir laissé filtrer 3 photos depuis que je blogue (soit presque 9 ans). Parce que j'estime que mon "travail" n'a pas besoin de ma tête pour exister.
    Mais après tout, c'est notre vie, notre hobbie, on fait bien ce qu'on veut :)
    Jolie écriture en tout cas, je t'ai découverte via HC ;)
    Bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 9 ans de blogging! Respect, meuf! Surtout que tu as su rester anonyme pendant tout ce temps! Je pense que nous aurions toutes beaucoup à apprendre de toi, maître pandawan aguéri de la blogosphère!

      Supprimer
  34. Hello ! j'avais laissé un message sur ton article la semaine dernière depuis mon portable. Me doutant bien que ça n'avait pas fonctionné, j'avais fait un copier coller dans mes notes. DOnc voilà mon message :-D :
    Ah mince ! J'ignorais tout de cette histoire ! Tu as bien fait de reprendre ton blog. Parce que d'un, ça aurait été dommage pour nous et deux, tu as raison qui se souvient de Julie Gayet? Par contre si tu es Nabilla, t'es mal ! 😂
    je suis tout de même épatée ! Comment tes élèves t'ont trouvée ?
    Je ne suis pas tout à fait anonyme sur mon blog , puisque je me montre, mais n'ayant plus d'élèves, je le vis bien.
    Je n'ose pas imaginer ma panique si des parents d'élèves avaient découvert mon blog !!
    j'aurais eu l'impression qu'on piétinait mon jardin secret.
    J'imagine ton trouble !!
    Je suis quand même contente que tu aies décidé de rester par ici.
    À bientôt donc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce gentil message! En fait, j'avais l'erreur de changer l'adresse mail de mon compte IG et de la relier à mon adresse perso, adresse avec laquelle j'avais déjà envoyé des mails à mes élèves. Mon élève en question m'a trouvée dans les suggestions d'amis à suivre sur IG (par l'adresse mail, donc) et il m'a reconnue grâce à la photo.

      Supprimer
  35. Tu as du t'en faire des noeuds au cerveau avec cette histoire ! Mais je suis bien heureuse de la conclusion, ton blog actuel est vraiment au top <3
    A très bientôt donc chère Frau Pruno !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je me suis pas mal pris la tête en effet! Merci pour ton gentil message!

      Supprimer
  36. Coucou ma belle. En tout cas je suis bien contente que tu n'ais pas abandonné ton blog que j'aime tant. En effet tes élèves et collègues vont vite passer à autre chose et oublieront d'aller te lire juste par curiosité. Plein de courage ma belle. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci ma Lina! Je suis bien contente de rester moi aussi! Je t'embrasse!

      Supprimer
  37. Je pense que, tenir un blog, ce n'est rien de grave en soi. Pourquoi les gens ont le besoins de critiquer? Pourquoi ton métier de prof t'interdirait d'être blogueuse pendant tes jours off? (Je suis aide-parentale et blogueuse depuis presque 3 ans)
    Où est-ce écrit que nous ne pouvons pas avoir double casquettes?
    Continue de blogueur avec passion, laisse les gens blablater, ils se fatigueront tôt ou tard et sûrement que dans quelques temps ils auront oublier, ou a contrario, vont se prendre au jeu et te lire assidûment! ^^

    RépondreSupprimer
  38. Je suis fière de toi, fière d'avoir passer la porte IG et te rencontrer enfin tout est relatif hein lol.
    Bravo continue comme cela...

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !