Libellés

Survivre aux épidémies de fin d'année: il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant

20 déc. 2016





Mes coccinelles galactiques,

Je ne sais pas si tu as remarqué, mais les vacances de Noël sont de loin les plus fatigantes de l’année. On devrait les supprimer (je déconne) (pas taper).
Tu sais, c’est le genre de vacances, qui quand elles touchent à leur fin, te font dire : « Il me faudrait d’autres vacances pour m’en remettre ».
Voilà l’idée neuve : instaurer des vacances post-vacances de Noël, pour pouvoir véritablement se reposer.
Je soumets mon projet de loi après-demain au Ministère de l’Education Nationale.

Je sais pas chez vous, mais nous avons fini l’année sur les rotules chez la famille Escarpins. Nous avons écumé deux épisodes de gastro en moins d’un mois, qui n’ont épargné absolument personne et dont on a eu du mal à se relever. Parallèlement à ça, Pinces d’Or a eu des soucis de dos, un problème de disque ou un truc comme ça (mais Christophe Maé n’a rien avoir dans le coup).


Tout a commencé un samedi soir sur la terre du mois de décembre, alors qu'on était tranquillement posés dans la cuisine, en train de préparer le repas du soir. Chucky venait de faire son quatrième aller-retour aux toilettes. Ça aurait dû nous mettre la puce à l'oreille. Et bien même pas figure-toi. On avait pas encore franchi le LEVEL 2 de la gastro-adacemy.

On propose des monster-munchs à Chucky (c'est la fête, c'est samedi soir, le petit bonhomme en mousse, toussa toussa). Il n'y a pas touché. Bizarre, vous avez dit bizarre.... On était toujours bloqué au LEVEL 1, rappelle-toi.
On insiste pour qu'il mange deux cuillères de soupe , il me vomit dessus.

Toilettes+ pasfaim +vomi = GASTRO (tilt)

On a fini par franchir le LEVEL 2. Mais ce fut violent.
Branle-bas de combat: on lave Chucky, je le couche dans mon lit en me disant que je pourrai mieux le surveiller s'il est à mes côtés (grave erreur) (recherche neurones amoureux désespérément).
En pleine nuit, sans crier gare, il me vomit encore une fois dessus.

Re-branle-bas de combat: machine de linge et tout le bazar, je prie la déesse Décibel pour que Miss Couches Mouillées ne soit pas réveillée par tout ce chahut.
Cette fois-ci, je décide de coucher Chucky dans son lit, avec une serviette de toilette sous son alèse, et un ercefuryl dans l'estomac (LEVELS 3 et 4 franchis d'un coup) (sous vos applaudissements).

Je reste une heure avec lui dans son lit (n'appelle pas la DASS), pour m'assurer qu'il va bien, et c'est alors que je commence à sentir dans mon ventre des trucs pas cool: genre, ma vésicule est en train d’engueuler sévère mon estomac et ils font tellement de raffut que je crains que ça ne réveille Chucky. Je décide donc de mettre les voiles et je me réfugie dans la chambre d'amis, à l'autre bout de l'appart.

Bref, j’ai passé une nuit complète à faire des rondades de mon lit aux toilettes, tout en grâce et en élégance. La journée du lendemain, j’étais chaos de chez chaos, allongée dans mon lit comme une grabataire attendant l’extrême onction. Puis ce fut le tour de Pinces d’Or, puis le tour de ma mère, qui est montée pour nous filer un coup de main et qui n’a pas résisté à l’hécatombe.

Je te raconte pas l’état de l’appartement avant qu’elle n'arrive : des fringues posées un peu partout dans la baraque, quatorze-mille assiettes accumulées dans l’évier, attendant le baptême salvateur au Paic Citron, trente-deux sacs poubelles en attente de leur permission de sortie (l’adjudant-chef a eu du mal à se décider) (on ne lui en voudra pas), quatre ou cinq morts-vivants planqués sous le lit, qui ont cru pouvoir passer le casting pour la prochaine saison de ,Walking Dead on les rappellera, leur a t-on dit. Je crois que j’ai même vu un ou deux rats jouer aux cartes sur la table de la cuisine.

Bonne ambiance.

A peine relevés de cet épisode gênant, il a fallu se réarmer pour affronter la venue des 24 correspondants allemands et de leurs accompagnateurs, (l’un d’entre eux était hébergé chez nous) (notre philanthropie nous perdra).
D’où mon idée de génie : demander à ma mère de ramener Chucky dans ses bagages, afin qu’on soit un peu plus libres de nos mouvements et qu’on puisse souffler un peu le soir. C’était une bonne idée, même si Chucky nous a manqué pendant 10 jours. Sauf que la pauvre Allemande qu’on hébergeait a elle aussi succombé à l’épisode gastro-entérique. (mais elle a oublié la fonction du spray javel dans les toilettes) (c'est une autre culture).

Ambiance, je te dis.

Donc voilà. Pas cool du tout ce mois de décembre. Autant te dire qu’on est complètement fourbus, et qu’on attend ces vacances autant qu’on les appréhende, vu que Miss Couches Mouillées se lève à 6 heures du matin au plus tard (looooooooolle).

Et toi? Comment se sont passés ces derniers jours du mois de décembre?

Des bécots,
Frau PrunO.

source image: http://www.je-suis-maman-magazine.com/jeunes-parents/

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 commentaires :

  1. Tu m'as bien fait rire avec ce franchissement de Level :) . Nous avons partagé à peu près le même quotidien avec des lessives qui tournent non-stop pendant une semaine et un dernier jour avec belle-maman à la rescousse. J'espère de mon côté que Noël sera plus reposant et j'ai un bon plan : je pars une semaine chez mes parents. Normalement là bas c'est "all inclusive" garde d'enfants et repas délicieux ;) .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop bien le all included! Cela dit, c'est un peu pareil chez nous. J'ai adoré ton article sur Noël dans ta famille! ça m'a donné envie de le passer avec vous! Même si j'adore Noël chez mes parents ;-) Passe de bonnes fêtes ma belle.

      Supprimer
  2. Je compatis, on a fait le combo gastro + grippe l'an dernier FeuFolet et moi (top pendant la grossesse) et cette année, il nous a tous fait : 2 gastro, 1 otite et 1 bronchiolites virale (avec hospitalisation) qu'il a gentiment refiler à son frère (avec nouvelle hospitalisation) ... comme toi, je te raconte pas l'état de la maison quand je suis rentrée ...
    moi, je propose plutôt de supprimer les affections hivernales ... (et les réveilles matinaux)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mince, je suis désolée ma belle. Je vois que vous avez eu votre lot de galère, vous aussi. Je te souhaite de passer de belles fêtes, en bonne santé, avec tous ceux que tu aimes <3

      Supprimer
  3. Ah ma chère escarpinette ! quelle épopée… bon j’ai envie de dire : l’enfant malade dans le lit dans les parents : très mauvaise idée à bannir ! ton lit doit rester un sanctuaire propre en cas de gastro !! bon. L’avantage, c’est que maintenant que tu es level 4 , la prochaine fois tu ne te feras pas avoir comme une bleue.. tu enverras tes gosses au lit avec une bassine à côté… moi j’ai réussi à élever p’tit poulet comme il faut : il détecte son envie de vomir et va direct aux toilettes ! bon sa sœur n’avait pas cette option elle… Je suis absolument d’accord pour la requête vacances post-noël pour se remettre. C’est indispensable. Tu sais que de mon côté, cette fin d’année a eu un faux air d’apocalypse de couple ( je me lâche sur ton blog désolée) et clairement 2017 va devoir être différente, sous peine d’écrasage au sol. Nous avons relevé la barre in extremis avant le crash, il va falloir maintenant la maintenir pour reprendre une altitude de croisière… to be continued !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez pu parler? Je l'espère, en tous cas, je sens de l'espoir dans ce que tu me dis... J'espère que tu arrives à y voir plus clair. On passe toutes par des phases difficiles dans notre couple, voire carrément apocalyptiques comme tu dis.... Il faut parfois beaucoup de volonté pour tenir bon...

      Supprimer
  4. La gastro ... Cette plaie monumentale !
    Et en plus avec des enfants, les pauvres ..
    Sacrée galère, mais réjouis-toi, tu vas pouvoir passer à la crise en foie entre les papillotes, le muscat et le foie-gras !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison! Rien de tel qu'une petite gastro de derrière les fagots, pour repartir du bon pied! Je t'embrasse ma belle!

      Supprimer
  5. Punaise la galère ! Bon le côté positif c'est qu'au moins vous avez fait le "vide" avant le "trop plein" des fêtes de fin d'année ;). Gros bisous my Lady !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé! comme tu dis! Je te souhaite de passer de belles fêtes, ma caille. Je t'embrasse.

      Supprimer
  6. Ah ah je compatis, ca fait 3 semaines que je cumule sinusite - rhino - otite - et gastro pour finir lundi mardi ! Bref j'ai besoin de vitamines... ou d'un cerceuil, j'hésite !
    J'ai fait un article sur les 10 points positifs de la gastro, cet évènement incontournable de cette fin 2016 ! (Avant de la choper moi même, quelques jours plus tard)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends plutôt des vitamines ;-) je file lire ton article! des bécots!

      Supprimer
  7. Si tu as survécu à tout ça, tu peux tout affronter ! Nous ça a été le festival aussi et j'attends la fin de la semaine avec impatience même si comme tu le dis, on risque d'avoir besoin de vacances post-indigestion...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La magie des vacances de Noël ;-) pourtant, j'aime toujours autant cette période de l'année! Courage ma belle, et passe de bonnes fêtes auprès des tiens!

      Supprimer
  8. Cette année, mon mari l'a fait, il a osé : il prend une semaine de vacance APRES les vacances de tout le monde, pour se reposer et récupérer de son épuisante famille (moi je peux pas, j'ai cours :( )
    Pour la gastro, beaucoup de compassion, c'est déjà l'horreur quand on n'a que soi à gérer, alors nettoyer du vomi 2 fois par nuit pour son petit amour... Chez nous, le grand classique, c'est la grippe de décompensation, qui se déclenche dans les 30 secondes après la phrase magique "c'est les vacances !", et si ça ne vient pas tout seul, un de mes 11 neveux a toujours l'amabilité de nous faire ce cadeau pour les fêtes.
    Je vous souhaite de bien profiter l'estomac léger, et d'attaquer 2017 en pleine forme ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle! Et ton mari a bien eu raison d'oser faire ça! J'espère que cette année, vous échapperez à votre destin "grippal"! Je vous souhaite de passer de belles fêtes en famille ;-)

      Supprimer
  9. Ouch... Dur, dur !
    Bon tu m'as fait trop rire avec ton histoire de level ! Mais la gastro : c'est le mal !!!
    Je te souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La gastro c'est le mal. Tout comme Tara Jarmon.
      Pardon. Je m'égare.
      Je t'embrasse ma belle et te souhaite également de passer de belles fêtes en famille. <3

      Supprimer
  10. Je te félicite d'avoir survécu à la guerre 14-18 ! Bien remise mon colonel ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mon capitaine ! Je t'embrasse ma belle ;-)

      Supprimer
  11. Mon dieu mon dieu mon dieu, pourvu que je ne connaisse pas le même sort que Frau Pruno... J'ai pourtant bien ri mais les microbes, c'est toujours plus sympa chez les autres. J'espère que ça va mieux niveau fatigue depuis que tu es chez tes parents puisque à priori comme tous les parents du monde, ils gèrent tout, non ? Allez joyeux noël !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mes parents m'aident beaucoup heureusement... on peut enfin se reposer! Ouf... passe de bonnes fêtes ma belle ♡

      Supprimer
  12. Coucou. Oh la la, la gastro c'est ma hantise ! Une fois qu'elle pénétre dans la maison, c'est branle bas de combat ! A moi les gants, litres de javel, petites bouteilles désinfectantes disséminées dans toutes les pièces de la maison, et machine à laver en route en permanence.
    Mais maintenant que vous l'avez eu, vous êtes tranquilles pour cet hiver. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as raison ! Mais on l'a eue deux fois en un mois alors je me méfie ;-) je t'embrasse ma caille, passe de bonnes fêtes ♡

      Supprimer
  13. Pouah, pas de pot... Moi je me suis tenue à distance de tous les élèves malades qui cherchaient à m'avoir, et j'ai réussi à echapper, par miracle, aux épidémies de gastro et de grippe qui sévissaient dans l'établissement! Je touche du bois, je vais me booster aux vitamines, et je vais même essayer d'éviter l'indigestion! Passez de bonnes vacances, mais reposez-vous quand même :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, booste toi aux vitamines ! C'est ce que j'aurais dû faire aussi, jeune pandawan ignorant que j'étais. .. mais maintenant, je le fais aussi!

      Supprimer
  14. Mon baby boy a été malade déjà 3 fois cet hiver...courage à vous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle.... Ils s'immunisent.. Mais c'est dur!

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !