Libellés

Des vacances chacun de son côté

9 nov. 2016






Mes poneys cannibales,

Un petit bilan après ces vacances un peu particulières, s'impose, je trouve.
Au cas où tu aurais raté mes aventures sur Instagram, sache que nous avons passé une partie de nos vacances séparés, Pinces d'Or et moi (remember être-épanouie-dans-la-creuse.tv).
Pinces d'Or, voulant passer du temps près de ses parents et surtout de son père, est parti avec Chucky en Bourgogne, tandis que moi, pour des raisons philosophico-érotiques sur lesquelles je ne m'étendrai pas, ai fait bande à part avec Miss Couches Mouillées.

La raison de ces binômes magiques?
Chucky avait envie de partir en Bourgogne, surtout qu'il devait y retrouver ses autres cousins venus de Marseille et qu'il s'en faisait une fête. Et puis c'était pratique, parce que mes parents devaient ensuite passer le prendre pour l'emmener à Paris, voir ma sœur et mon beau-frère. Chucky s'en faisait une joie et n'a pas cessé de me demander : C'est quand qu'on se casse à Paris avec Grand-Mère?
Pas de doute, ce gamin est bien un fils de profs.

C'est donc assez naturellement que le choix des équipes s'est fait: une team Escarpins et une team boules.

Nous avons passé le premier week-end des vacances chez mes parents, Miss Couches Mouillées et moi. Et puis le lundi, quand mes parents sont partis pour Paris, nous sommes remontées dans la Creuse, histoire de se reposer un peu et d'attendre avec impatience le week-end suivant.
Au final, je ne suis pas restée très longtemps avec ma fille, puisque son père est revenu le jeudi, prendre le relais.
Oui, c'est un peu compliqué: Il est revenu le jeudi, car moi, je devais retrouver mes copines blogueuses le vendredi pour un week-end de folaye chez mes parents (point central où convergeaient nos trajets).

Sitôt Pinces d'Or revenu, je devais à mon tour lui fausser compagnie en lui refilant le bébé (cette expression n'a jamais été aussi bien appropriée).

J'ai terminé mon week-end le dimanche, et je suis donc remontée encore une fois dans la Creuse, pour retrouver mon méri René et ma fille. Mes parents nous ont ramené Chucky le lendemain.

Ouf, tout le monde a suivi? On prend un papier et on répond aux questions suivantes:

1. Quel jour est revenu Chucky exactement?
2. Pourquoi Frau Pruno n'est-elle pas montée en Bourgogne?
3. Combien de jours en tout Miss Couches Mouillées a t-elle passé loin de sa mère?

Vous avez deux heures. L'usage de la calculette n'est pas autorisé.

Toujours est-il que je ne suis pas une fan des vacances séparées. En temps normal, on préfère bien entendu les passer ensemble, même s'il m'est arrivé, pendant que notre appartement était en travaux et que je préparais l'agreg, de passer du temps chez mes parents, avec Chucky, sans Pinces d'Or, pour pouvoir bosser tranquillement.

Oui, mais là, ça nous a fait beaucoup de bien, de se reposer, chacun de son côté.

J'ai redécouvert ma fille. Elle qui était insupportable ces dernières semaines, a pu enfin se reposer, sans Chucky à ses trousses, en train de lui mordre le pied, la tirer par les cheveux ou la plaquer sur le sol.
La pauvre enfant s'est apaisée pendant cette période. Et moi, beaucoup moins stressée, j'ai pu mieux profiter d'elle. J'ai réalisé que c'était la première fois depuis la maternité que je me retrouvais seule avec ma fille et mon utérus réfractaire. Et ça nous a fait un bien fou. Prendre du temps pour jouer sur le lit, se faire des bisous, faire de longues promenades en amoureuses, tout ça a été vraiment bénéfique pour toutes les deux. Je l'ai trouvée plus souriante, plus enjouée, et elle n'a jamais aussi bien dormi! Je la couchais à 19h45 et elle se réveillait 12 heures plus tard, pile poil. (je jure de dire toute la vérité, rien que la vérité).

Quant à Pinces d'Or, ça nous a fait du bien aussi de passer du temps chacun de son côté. J'ai fait le plein de séries bidons et de lessives. J'ai pu corriger mes copies et bosser tranquille, grâce à un subterfuge ingénieux: quelques feutres et une feuille de papier données à mon quadrupède frisé (ça m'a coûté 12 lessives en quatre jours, mais 46 copies corrigées) (tu trouveras pas mieux ailleurs, niveau qualité-prix).
Je me suis mise au vert également: pas d'apéros, et une tomate le soir (si toi aussi tu veux passer des vacances de rêve, gimme five).
Mais du coup, je me suis reposée. Et puis, ça n'a duré qu'une  semaine. La seconde partie, je l'ai passée un peu avec me copines à faire la teuf, et puis ensuite avec ma petite famille à fêter dignement la fin des vacances et à faire des jolies balades.

Voilà pour ce petit bilan. Et vous, est-ce que ça vous arrive de passer des vacances séparés?

Des bécots,

Frau PrunO.

37 commentaires :

  1. À te lire, on dirait que ces vacances ont été un vrai marathon mais c'est cool que tu es pu profiter pleinement de ta fille. Nous, à part les week-end entre potes, on a tellement peu de vacances en commun qu'on se verrait pas beaucoup si on faisait bande à part...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends! Nous, on a beaucoup de temps libre et en plus on bosse ensemble, donc on a un peu de marge de liberté du coup ;-)

      Supprimer
  2. Vos vacances semblent vous avoir permis de vous ressourcer pour mieux vous retrouver !

    RépondreSupprimer
  3. Mon mari et moi avons souvent passé des week-ends ou même des vacances séparés et cela a parfois choqué notre entourage. Mais nous, ça nous convient, et souvent on se retrouve encore mieux après !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai qu'après on est super contents de se retrouver et ça fait du bien! C'est important aussi d'apprendre à se manquer :-)

      Supprimer
  4. Pour l'instant on n'est jamais partis en vacances chacun de notre côté. Je suis déjà partie passer quelques jours avec des copines seule, mais ce n'étaient pas de vraies vacances. J'avoue que je suis assez flippée de devoir gérer ma fille seule, je n'aimerais pas devoir le faire plus d'un ou deux jours.

    Bref, je vous trouve courageux ;) Et tant mieux si ça a permis à tout le monde de se reposer : c'est quand même l'objectif premier des vacances ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est l'objectif premier! Il m'est souvent arrivé de devoir gérer Chucky seul lorsque son père bossait dans l'appart et effectivement, c'était une galère sans nom, surtout qu'il était extrêmement difficile à cette époque. .. je comprends donc ce que tu veux dire!

      Supprimer
  5. Nous avons déjà fait : lui a bordeaux moi en Bourgogne chez mon papa ! C'est ressourçant, on se repose, on recharge les batteries et surtout : on apprend à se manquer (et ça on a vu que pour notre couple c'est important)!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi ! On était hyper contents de se retrouver !

      Supprimer
  6. J'espère que ton mari à meilleure mine que René ;)
    Blague à part, t'es une vrai aventurière, t'as pas arrêté durant ces vacances :) Apparemment ça a eu l'air de vous faire du bien à toutes les deux de vous êtes retrouvées :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je te rassure, il a meilleure mine ;-) oh tu sais, j'ai l'habitude de naviguer entre mes parents et chez moi, je n'aime pas trop ma région :-(

      Supprimer
  7. J’avoue que moi aussi j’aime bien de temps en temps être à la maison sans eux, papa délire ayant plus de vacances que moi, j’ai toujours un peu de jours ou je me retrouve toute seule quand il les emmène chez les grands parents. Bon je bosse en général, mais j’ai la soirée.. et j’aime aussi les moments où je suis seule avec la pucinette ou p’tit poulet, ça permet de partager de choses différentes, et surtout, ils sont effectivement plus calmes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ils sont réellement différents lorsqu'ils sont seuls je trouve ! Ça fait du bien de deconstruire un peu la famille pour la reconstruire après !

      Supprimer
  8. Ca a des avantages!
    Et ca permet aussi de passer du temps avec ses enfants différemment...
    Etant maman solo, c'est soit tous les deux soit Loulou avec ses grands-parents. Un fois par an je m'offre le luxe d'un weekend prolongé en Irlande!
    Je suis contente que vous en ayez tous bien profité (même si j'avoue que j'ai eu du mal à suivre toutes vos péripéties..)
    Plein de bisettes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça tu as eu du mal à suivre ? C'était pourtant hyper simple !
      L'Irlande, wouaw, quelle classe! J'adore ce pays ♡ gros bisous ma belle !

      Supprimer
  9. Oh comme je te comprends ! Parfois, ça fait un bien fou de passer du temps chacun de son côté : on se concentre sur nos besoins, sans avoir à gérer les envies des uns et des autres.
    Et quant au fait de retrouver du temps avec une petite Miss Couche Mouillée toute apaisée, c'est un vrai bonus ! Comme quoi, ça vous a fait du bien à toutes les deux ! :-)

    PS : en grande suiveuse de ton compte IG, j'ai aussi noté la sortie shopping du côté de la team Escarpins ! Non négligeable, quand même ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est important de se recentrer sur les choses essentielles : le shopping ! Merci Louna pour tes gentils mots :')

      Supprimer
  10. Tant mieux si tout le monde y a trouvé son compte ! Je n'ai jamais passé de vacances séparée de mon mari et mes enfants, mais parfois je rêve de passer quelques jours toute seule à bouquiner-bloguer-regarder-des-séries tranquillou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, c'est trop bien! Moi aussi j'apprécie de me recentrer sur moi-même :-)

      Supprimer
  11. parfois ça a des avantages aussi

    RépondreSupprimer
  12. C'est une formule intéressante. D'autant plus que moi aussi, je pense que ça me ferai du bien de passer du temps en tête à tête avec ma Little 3 sans le reste du girl's band. On testera peut-être pendant les vacances de Noël. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me raconteras! C'est certain que ça ne peut pas faire de mal! et ça te permettrait peut-être de souffler un peu et de faire le point <3

      Supprimer
  13. Coucou. Nous ne sommes jamais partis séparément en vacances. Mais c'est vrai que ça peut être sympa. A tester un jour. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pas mal de pouvoir se recentrer sur soi-même! ça fait du bien!

      Supprimer
  14. Ici les vacances de font souvent l'un sans l'autre. Enfin à moitié en fait. À part l'été ou l'on prend deux semaines en même temps, les 3 semaines restantes nous sommes en vacances décalées. Alors certes on reste à la maison donc on se voit quand l'autre est de repos. Mais on profite rarement à 4. Du coup l'été on part tous les 4 pour se retrouver.
    Mais j'imagine à quel point ça doit faire du bien de retrouver son bébé rien que pour soi. Je voudrais bien parfois passer du temps seule avec l'un ou l'autre. Mais nos vies pro nus empêchent de faire ce qu'on veut... ��
    Plein de bisous ma bichette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends bien qu'en travaillant dans la restauration, ça doit être super galère de se préserver du temps à quatre ou du temps pour soi... Tu as vraiment du mérite, je trouve, de concilier un travail difficile avec une vie de famille! Je te fais plein de bisous ma belette!

      Supprimer
  15. J'espère que vous aviez une bonne application "agenda partagé", parce que moi j'ai rien compris, 'aurais oublié un enfant au bord d'une autoroute quelque part! :D
    Nous nous faisons régulièrement "vacances ensemble"/ "vacances à part", en particulier l'été car il a beaucoup moins de vacances que moi. Ca fait du bien, et on est encore plus contents de se retrouver après!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi ma Jul! ON est hyper contents de se retrouver après! Enfin, si on a pas oublié un gamin sur l'autoroute bien sûr ;-)

      Supprimer
  16. Je n'ai pas encore fait l'expérience des vacances séparés, mais pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça ne peut pas faire de mal! Merci pour ton passage par ici!

      Supprimer
  17. Ça nous arrive régulièrement de passer quelques jours chacun de notre côté parce que Chéri Chéri bosse et me rejoint un peu plus tard mais la séparation ne dure jamais plus de 2 (voire 3 jours) et j'embarque toujours Lutin dans mes bagages... Par contre, chapeau pour l'organisation de tes vacances : avec ce meli-melo, je m'y perdrais presque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? C'était pourtant très clair, non? ;-) OUi, nous aussi la séparation ne dure jamais plus de deux-trois jours, mais ça suffit pour respirer un peu! je t'embrasse ma poulette.

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !