Libellés

Les idées reçues sur les profs

11 août 2016








Mes lapins géants,

Attention je suis incontrôlable en ce moment. T'avais remarqué? Je ne sais pas ce qui m'arrive. Les hormones? Les moustiques? Les mistral? Bref, une envie de révolutionner le monde du haut de ma chaise longue avec mon mojito à la main.

Je suis prof.

J'ai envie de te parler de mon métier et de toutes les fausses idées que l'on s'en fait (cet article est sponsorisé par Velleda).


1. Les profs sont toujours en vacances.



Oui, c'est vrai qu'on a beaucoup de vacances. Et c'est normal. Ça te choque? Sache, petit pandawan, qu'un prof débute sa carrière avec un salaire de 1400 euros par mois. Net. (tiens, un mouchoir).

Cela peut sans doute te paraître honorable comme somme, mais si on considère qu'un prof a un bac +5 et a passé un concours difficile, parfois plusieurs fois de suite, (tout ça sans coucher avec un des membres du jury), si on compare avec la majorité des cadres qui ont bac +5, tu pourras aisément constater que notre paye ne casse pas trois pattes à un mouton unijambiste.

Mais je ne me plains pas. Non, je trouve ça normal qu'on n'ait pas un gros salaire, vu qu'on a beaucoup de vacances. Je sais, je suis une prof bizarre, la plupart de mes collègues ne sont pas d'accord avec ça, et estiment que notre salaire devrait être rehaussé. Moi, j'estime que puisqu'on a beaucoup de vacances, c'est normal qu'on soit moins payé que ceux qui n'en ont pas beaucoup. C'est un peu comme si on avait des RTT en nature, pour m'exprimer vulgairement (j'aurais dû être prof d'économie).
En revanche, là où je ne suis pas d'accord, c'est quand le gouvernement essaie de réduire cette période de vacances. Plus ça va, et plus les vacances d'été débutent tard (6 juillet) et plus la rentrée est tôt (31 août). A ce rythme là, bientôt en sera en vacances en septembre et on pourra même pas faire la rentrée en étant bronzé, ce qui est la loose absolue quand on est prof (notre charisme tient à peu de choses).
  Là, je ne suis pas d'accord. Si le gouvernement veut faire travailler davantage les profs, il n'a qu'à mieux les payer.
Et pourquoi pas nous donner 5 semaines de vacances comme tout le monde?
Ok, mais dans ce cas là, on réajuste le salaire. On sera payé 3000 euros pas mois. Mais on ne sera plus bronzés (la vie est faite de choix cornéliens).


2. Les profs sont fainéants




C'est faux et archi-faux. Il y a des fainéants partout. Pas plus chez les profs qu'ailleurs.  Enfin, si, ceux qui travaillent à la Poste. Roh, ça va, je blague (ce que tu peux être susceptible).
 Pour ta gouverne, sache, petit pandawan, que la plupart des profs commencent leur carrière dans des ZEPs, en banlieue parisienne le plus souvent. Je n'en connais pas beaucoup qui ne sont pas fait chahutés les premières années, par des classes difficiles, voire ingérables. Se faire insulter, voire menacer. Ça m'est déjà arrivé. Se retrouver en conseil de discipline face à un élève qui a été violent envers toi. C'est déjà arrivé à une amie, d'où notre plaisanterie  favorite entre collègues: T'as pas vraiment été prof à Sarcelles si t'es pas allé porter plainte au moins une fois au commissariat. 
Ambiance.
Pour supporter tout cela, il faut du courage, (et beaucoup de mojitos), crois-moi. Les profs en bavent lorsqu'ils débutent. Et ceux qui ont passé le concours juste pour les vacances, sans avoir de véritable vocation, s'en mordent les doigts et leur équerre. J'en ai connu trois qui ont démissionné dans les premières années de leur carrière, car c'était trop dur. Trop dur de ne pas pouvoir faire cours devant une classe. Trop dur de devoir hurler pour se faire entendre (alors que t'es même pas à un concert de black métal), trop dur de monter les escaliers avec aucun élève de la classe qui te suit (ils sont passés où?) (les chacals), trop dur d'ouvrir la porte avec l'estomac noué par l'angoisse, car tu sais que tu vas passer une heure horrible à essayer de te faire respecter sans y arriver, et que tu vas donc perdre une bonne partie de ta dignité (alors que tu as 0 gramme d'alcool dans le sang).
Être prof n'est pas à la portée de tout le monde, qu'on se le dise.

3. Les profs ne travaillent que 18 heures par semaine

Lol et lolilol.
On parle de 18 heures devant une classe. On ne parle pas de la préparation des cours, de la correction des copies, des réunions multiples auxquels on est convoqués, toussa toussa.
Je te donne un exemple:
Avant de passer l'agreg, j'avais effectivement 18 heures de cours par semaine. Mais je commençais tous les matins à 8h et je finissais tous les jours (à part le mercredi) à 18 heures (j'avais un emploi du temps pourri) (j'ai toujours pas compris) (mon karma, rappelle-toi).
Ce qui inclue une présence sur mon lieu de travail de plus de 30 heures. Bien heureusement, je profitais de tous mes temps de pause et de trous pour m'avancer dans mon travail de sorte à n'avoir rien à ramener le soir chez moi (je suis une fille organisée).
Bien entendu, il y a des années où j'ai eu un emploi du temps plus sympa, mais très honnêtement, même l'année où j'ai eu mon vendredi après-midi, je le passais à bosser. (la vérité si je mens).
Non, sans déconner, je bossais dès que j'avais un temps de libre, de manière à être tranquille le week-end. Et je ne compte même pas les heures que j'ai passées à organiser des voyages scolaires. Tout ça, c'est gratuit. C'est pour bibi.
Sache même, que pendant cinq années consécutives, la grande malade que je suis a emmené bénévolement ses élèves pour une journée au marché de Noël de Trêves en Allemagne. Toujours un samedi, pour bénéficier des subventions de l'Ecole Ouverte. Pendant cinq ans, je préparais cette excursion avec mes copains collègues, inconscients comme moi, qui avaient accepté de travailler gratos une journée, de se taper 6 heures de bus aller, puis 6 heures de bus retour, pour quelques heures de délire au pays de la saucisse et du vin chaud. Tout ça pour des clopinettes.
Non, tout ça pour le sourire des enfants et pour le plaisir de les voir rentrer dans le bus, à 6 heures du soir, avec leur petit bonnet de Noël clignotant, tels des petits lutins rentrant au bercail.

Bref, je m'égare. Je ne suis pas une exception, bon nombre de mes collègues s'investissent pleinement dans leur travail, organisent des échanges, des sorties culturelles, des projets pédagogiques, toussa toussa. Nous les profs, nous sommes des gens géniaux (je suis consciente du caractère fortement criminogène que revêt cette dernière affirmation).


4. Les profs font toujours grève.


Personnellement, je n'ai jamais fait grève, en grande partie pour des raisons financières.  Je le ferai si jamais on en vient réellement à nous supprimer ces fameuses grandes vacances sans réajuster notre salaire.
Je comprends néanmoins que certains de mes collègues fassent grève. Avec le temps, et les idées reçues que les gens ont sur les profs, le gouvernement a tendance à nous supprimer tout ce qui faisait le côté attractif de la profession: on raccourcit de plus en plus les vacances, on parle de rallonger notre temps de travail, tout ça sans aucune compensation financière. Je comprends donc que certains collègues soient écœurés et qu'il y ait une crise des vocations. Les profs sont des fainéants qu'il faut remettre au boulot.
Viens faire cours à une classe pendant un mois sans avoir préparé la moindre séquence et sans leur donner de contrôles ou d'évaluations.  Tu vas comprendre la signification de l'expression "survivre en milieu hostile" (Man vs wild, c'est fastoche à côté).

C'est vrai qu'il serait judicieux de nous forcer à faire un temps de présence de 35 heures sur notre lieu de travail! Comme si on ne les faisait pas déjà les 35 heures de présence! Et de toutes façons, quelqu'un qui n'a pas envie de travailler, ce n'est pas en le forçant à rester 35 heures sur son lieu de travail qu'on va réussir à le faire travailler. On est sérieux ou on ne l'est pas.

Ma conception du métier



Selon moi, les profs sont des personnes qui n'arrivent pas à quitter l'école, tant ils ont aimé y être. Ils adorent l'odeur de la salle de classe, du tableau et du produit qu'on a utilisé pour nettoyer la salle. Ils ont tous admiré un jour un enseignant qui leur a donné envie d'exercer ce métier.
Les profs sont des grands enfants qui ont aimé aller à l'école et qui, lorsqu'ils passaient devant la salle des profs et que la porte était ouverte, jetaient un regard prudent et furtif dans l'entrebâillement de cette porte, espérant entrevoir et percevoir les petits moments du quotidien qui rendent soudainement les profs humains, et capter ainsi le mystère qui se dégage de cet endroit,
Les profs sont toujours heureux et émus de croiser un élève qu'ils ont eu jadis en classe, ils s'arrêtent alors au beau milieu de la rue pour prendre de ses nouvelles, aussi gêné et intimidé que l'élève en question.
 Ils ont aimé les vacances aussi, bien sûr, mais ils aiment autant les vacances que la rentrée scolaire et c'est plein de bonnes résolutions qu'ils prennent leur cartable en septembre, avec du baume au cœur et des idées plein la tête, pensant toujours faire mieux que l'année précédente.
Les profs sont des gens qui vivent au milieu de la jeunesse, qui en aiment effervescence et les promesses qui s'y dessinent.
Ce sont des gens qui placent en l'être humain beaucoup de confiance et de respect, parfois aussi, beaucoup d'amour, ce qui permet de donner et de recevoir dans l'épanouissement le plus complet.

Des bécots,
Frau Pruno.







52 commentaires :

  1. On envie beaucoup de choses aux profs. Notamment toutes leurs vacances et le peu de temps passé devant les élèves et on oublie volontairement tout le reste. Je me souviens d'une de mes tantes, pourtant fille d'instit et issue d'une famille comptant un grand nombre d'enseignants, m'encourageant de passer les concours parce-que "pour une femme, mère qui plus est, c'est bien d'être instit car on a tous nos mercredis et vacances scolaires"... Sans commentaire !

    Ma mère était prof. Je me souviens de ses samedis ou dimanches passés à préparer des cours ou des contrôles, à corriger des copies. Les périodes de conseils de classes n'étaient pas tristes non plus.

    Pour ce qui est de la paye et des vacances. J'ai souvenir qu'en fait, les enseignants ne sont payés que sur 10 mois mensualisés en 12. Bref, il n'y a tous les mois que 10 douzièmes du salaire qui sont versés. Bref, il ne faut pas croire que les 2 mois d'été sont deux mois de congés payés que les autres salariés n'ont pas...

    Après, par rapport à ton dernier paragraphe, je ne serais peut être pas autant grandiloquente sur les profs. Et je pense qu'il y a un peu de tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il y a de tout ! Je te parle de ma conception de la profession et de la conception qu'ont la plupart de mes collègues. Mais tout n'est pas rose , c'est sûr.
      Merci pour ton commentaire en tous cas !

      Supprimer
  2. 1- J'aime ton article et je sur-plussoie tout ce que tu y écris.
    2- Je n'aime pas ton article parce qu'il me fait penser à la rentrée (snif).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime quand tu plussoies (ce verbe est génial ). Allez, les vacances ne sont pas encore finies !

      Supprimer
  3. Saloute ! Ouais tu as écrit le mot "Black Métal" dans ton article alors je devais bien laisser un commentaire ! Méchant métalleux que je suis !
    Ton article est vraiment bien tourné pour enfin faire comprendre aux gens à quel point ce n'est pas si facile d'être prof. Je ne le suis pas mais je me permets toujours une petite phrase aux râleurs : "Si c'est si facile et si branlouillard que ça un prof, pourquoi tu n'as pas passé le concours ?". En général ça calme pas mal.
    Moi j'ai tendance à craché sur les profs qui n'ont aucune pédagogie, aucun sens du devoir, aucun conscience professionnelle, on a tous eu une prof de math dans ce style... Quand on voit à quel point un bon prof peut changer ta vie ! (Big Up à ma prof d'Histoire du collège et Lycée qui était formidable).
    La bise ! Bon, ok les bises, parce que ton article est top :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces compliments, Papa Backstage ! On a tous un prof qui nous a marqué un jour ! Bises métalleuses .

      Supprimer
  4. J'adore ton article !!!
    Je vis avec un prof et effectivement le temps de présence devant les élèves n'est pas le temps effectif de travail. Il faut être organisé pour éviter que ça ne déborde pas trop sur la vie perso et motivé pour tenir devant une classe revêche.
    Je tire mon chapeau aux profs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma caille ! Je ne savais pas que tu étais casée avec un prof (m'a pauvre ; -) On est à demi collègues ♡

      Supprimer
  5. Mes parents sont profs, mes grands-parents étaient profs, mes beaux-parents sont profs...Et ben, moi chuis pas folle, pour rien au monde je ne voudrais l'être. A la place, je suis bibliothécaire. Il y a beaucoup de clichés aussi sur les bibliothécaires...Tout mon respect en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma pauvre. . Tu as grandi dans une véritable mafia ! Comme quoi on peut quand-même s'en sortir mentalement en évoluant dans une famille de profs ; -) je blog blaguouille évidemment. J'adore le nom de ton blog.

      Supprimer
  6. Une dernière idée reçue : on vous aime, les profs !
    Ben oui, on est jaloux mais franchement on vous aime. Et om vous admire d'aimer autant nos gosses.alors MERCI !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci ! Et ravie de faire ta connaissance Johanna!

      Supprimer
  7. Tu dois être une prof exceptionnel car ceux que j'ai eu ne voulait même pas nous faire passer les oraux blancs car c'était le mercredi aprem et il étaient pas payés, alors partir toute une journée rien que pour notre sourire...lol T'inquiètes pas pour la révolution, moi aussi je vais bientôt m'attaquer à certaines idées reçue, notamment sur les blondes et les lycées pro... on révolutionnera le monde ensemble lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha j'adore ! Oui revolutionnons le monde ensemble ! J'attends ton article sur les blondes ! Merci pour tes gentils compliments ma belle ♡

      Supprimer
  8. Je suis fille d'instit, ce n'est pas tout à fait pareil, mais j'ai remarqué une chose : TOUS les enfants de profs qui étaient avec moi au collège sont devenus profs !
    La carrière de ma mère ne m'a jamais jamais jamais fait envie ... pourtant, même en prenant sa retraite à 50 ans (après 3 enfants et 20 ans de carrière), sa retraite était supérieur à mon salaire d'analyste ...
    Maintenant que j'ai 3 enfants, on me dit parfois que je devrais tenter de me reconvertir. Je connais plusieurs mamans de copains de mes enfants qui l'ont fait. Mais ... non, je ne crois pas que ce métier soit fait pour moi.
    Par contre, ma fille de bientôt 11 ans continue de jouer à la maîtresse et elle le fait depuis sa rentrée en maternelle. Je n'ai jamais joué à la maîtresse.
    Bref, bon courage avec tes prochaines classes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est idéal comme métier quand on a des enfants. Mais des fois, on peut choisir ce métier par raison et se trouver quand-même une vocation ! En tous cas, tu peux toujours tenter le concours, surtout qu'en ce moment, il y a beaucoup de postes vacants :-)

      Supprimer
  9. Moi je dirais que ce que tu dis n'est pas faux, mais cela n'est pas tout à fait vrai non plus. Je dirais tout simplement qu'il y a 2 catégories de profs, que malheureusement il y a beaucoup plus de mauvais profs que de bons profs, que ce sont les mauvais qui créent ces idées reçues et que ce sont les bons qui en payent le prix.

    Je travaille depuis 4 ans dans un Lycée, et les profs j'ai appris à les cerner. Il y a comme tu en fais sans doute partie, des bons profs qui ne comptent pas leurs heures pour leur élèves, qui ne cessent de travailler et même durant les vacances scolaires on les aperçoit au lycée, ils participent à toute la vie du lycée et suivent leur élèves du début à la fin, ils sont impressionnants ! (Je ne sais même pas si moi-même, à leur place, j'en ferais autant).

    Mais ... j'en connais beaucoup qui sont TOTALEMENT LE CONTRAIRE et se plaignent d'aise.

    - Il y a ceux qui prennent arrêt sur arrêt parce qu'ils ont le droit par an à 90 jours je crois sans perdre leur salaire (bref je m'avance pas trop, j'y connais pas grand chose)+ les journées d'enfant malade alors que le conjoint ne travaille pas (Je t'assure qu'à la fin de l'année, toutes les journées dont ils ont le droit, elles sont prises).
    Parfois ils doivent 2h au lycée, qu'ils ne feront jamais mais si le lycée leur doit une malheureuse heure supplémentaire, ils vont la réclamer !

    - Les profs de BTS : Ceux du technique travaillant sur machine et ne donnant JAMAIS UN SEUL DOCUMENT A LEURS ÉLÈVES, ne préparent aucun cours et n'ont jamais de copies (ou rarement) à corriger ! 18H tranquillou (ils laissent les élèves seuls aux machines et vont boire le café !) Ah oui, et le BTS c'est au mois de mai, ils sont donc en vacances de mai à septembre, on a besoin d'eux, on les appelle "Désolé je suis en vacances" .(Parfois c'est vrai ils peuvent être convoqués pour des corrections et faire passer des oraux mais viennent nous dire "Vous appellerez le rectorat, j'ai un certificat médical stipulant que je ne peux pas faire de longs trajets en voiture ou transports en commun" (Je me base sur du vécu) euh ... "dis-moi c'est pas toi qui a participé au voyage scolaire la semaine dernière ?"

    - Il y a les profs de philo (peut-être pas tous, mais dans le lycée où je travaille TOUS) qui vivent dans leur monde. Une prof à été en arrêt quasiment toutes l'année pour dépression (elle a bon dos la maladie que tu ne pourras jamais vérifier) mais elle a été absente par coupure (donc pour la remplacer pas facile) quand on y arrive enfin, le remplaçant se met en arrêt aussi, donc on trouve un remplaçant au remplaçant ... qui,ce dernier ne veut pas faire cours, car il ne se plait pas dans notre région ! Non mais j'hallucine ! Nos élèves de terminales, ont passé le bac philo cette (à coef non-négligeable quand même)sans avoir eu le moindre cours !!!)

    Bref, j'en aurais des tonnes à raconter ..

    Donc je ne suis pas tout à fait d'accord quand je lis ce que tu écris (Mais ça n'a rien contre toi, je ne doute pas que tu fasses partie des bons profs, juste faut arrêter de les plaindre. Plaignons les bons oui, qui doivent subir pour les mauvais, là je suis d'accord) mais non CE NE SONT PAS DES IDÉES REÇUES ! Je le vis au quotidien, combien de fois on a dû intervenir à cause de profs flemmard, n'ayant aucune conscience pro.

    Ah et coté "paye" ce n'est pas énorme je suis d'accord, mais il y a les HSE à ajouter aussi (bien que tout le monde n'en fasse pas) + les profs qui font cours à des élèves du CFA et alors qu'il s'agit de la MÊME HEURE DE COURS que nos élèves à nous, sont payés comme si ils leur faisaient cours à part !!!! donc pour 1H faite, ils sont payés 2H !!!

    Voilà. je m'arrête là ! Encore toutes mes excuses vis à vis de toi, mais juste ! pour moi ! Ce ne sont pas des idées reçues, mais 2 catégories de profs.

    Bonne continuation, j'espère que tu ne m'en voudras pas trop xD Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton témoignage Aélie! Et non, je ne t'en veux pas du tout ! Ce blog est fait pour échanger justement, qu'on soit d'accord ou pas.
      Je ne suis pas d'accord avec toi, justement. Je ne pense pas qu'il y ait autant de mauvais profs que ça, en tous cas, ils ne sont pas là majorité, mais plutôt une minorité , selon moi.
      Chacun a son expérience, et la tienne m'a l'air plutôt négative.
      Mais c'est vrai ce que tu dis sur les HSE. IL y a plusieurs catégories de profs, c'est certain également.
      Merci en tous cas pour ton passage par ici !

      Supprimer
  10. Je te rejoins sur beaucoup de points et je vénère les profs qui gèrent les enfants toute l'année. Il y a encore de belles vocations heureusement... Et puis, il y a des profs parasites qui sont les clichés de tout ce qu'on entend de mauvais sur les profs...
    Pour moi, respect! c'est un métier que je serais incapable de faire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire et ravie de faire ta connaissance ! Tu as raison, il y a de tout chez les profs, mais heureusement qu'il subsiste de belles vocations!

      Supprimer
  11. Euh, il ne faut pas oublier une autre catégorie de profs, les profs des écoles et qui font plus de 18 heures en présence d'élèves !
    Je râle surtout vis-à-vis des médias.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! Je trouve ça complètement injuste que les profs des écoles soient moins bien payés que nous, surtout qu'ils travaillent plus. ..

      Supprimer
  12. je plussoie aussi !!! (moi aussi j'ai appris ce nouveau mot recemment !!) mon père a été instit pendant 40 ans : il a donc fait 3 ans de rab car il n'avait pas envie de s'arrêter... je l'ai même eu en CE2. en aout il rodait dans l'école en attendant la rentrée.. ma belle mère était prof d'anglais au collège, mon beau père était prof de philo, ma cousine est instit et a commencé sa carrière en en ayant des enfants lourdement handicapés.. ma belle sœur est devenue instit aussi après quelques années de boulot.. bref. je sais qu'ils travaillent a la maison.. d'ailleurs j'adorais regarder mon père corriger les cahiers le soir.. en tout cas moi je ne suis pas prof : bien trop fatiguant !!!!! au fait t'as vu ? chui revenue !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu es reviendue parmi nous! Chouette ! Tu es entourée de profs ma pauvre ! À ce stade, c'est presque un complot! ;-)

      Supprimer
  13. Coucou. On voit bien à travers cette article l'amour que tu portes à ton métier ! Je trouve ça adorable ;-) Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle, c'est toi qui es adorable ♡

      Supprimer
  14. Je ne peux qu'être d'accord avec cet article étant fille de professeur des écoles (en ULIS). Vala, commentaire simple et basique :)). Je vais préparer le mojito pour apero du midi. Bissssoouuuussss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine fois que je monte à Paris, c'est décidé, on se voit et on se le boit se mojito! <3 (réponse simple et basique ;-)

      Supprimer
  15. Coucou, ton article est super. Cela fait maintenant 2 an que j'ai envi de devenir professeur. Je passe en 3eme année de licence en septembre (j'ai encore du chemin à faire). Et ton article loin de me décourager, m'encourage encore plus! Tu dois êtres une prof super. Merci pour cet article

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci ! C'est adorable et ça me fait tes plaisir ! À bientôt !

      Supprimer
  16. Bel article ! Je suis d'accord (et pas d'accord avec certains commentaires ;) ) je pense que justement il y a plus de bons profs que de mauvais seulement pour l'être humain c'est plus "simple" de retenir le mauvais. Du coup on nous met (oui je suis PE) tous dans le même panier. Même problème que pour les musulmans finalement (même si je ne veux lancer aucune polémique).
    Les gens, hors EN, ne voient que les vacances et les heures effectives devant élèves, le reste du temps ils pensent qu'on se tournent les pouces. Comme si on pouvait, pour nous les PE mais même pour les profs du secondaire of course, tenir une trentaine d'élèves toute la journée en ayant rien préparer, mais biiiieeeen suuuuur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord avec toi! Je pense également qu'il y a plus de bons profs que de mauvais, mais évidemment, on retient toujours le négatif.. C'est bien dommage!

      Supprimer
  17. Merci pour cet article qui nous fait un peu voir "l'envers du décor" il m'a beaucoup intéressée ! Moi les profs ils ont été les personnes clés de ma jeunesse et je leur dois beaucoup de ce que je suis devenue. Je me souviens du nom de tous mes profs de lycée et souvent j'aimerais les contacter pour les remercier mais je suis troooooop timide. En tout cas quand je croise un prof du haut de mes grandes études etc. ça m'impressionne encore ! Tu vois ça existe aussi :) . Et sinon une question : que pensés tu des profs allemands ? Je suis un peu moins convaincue au premier abord mais je ne connais pas bien le système (le fait qu'ils aient deux matières me rend perplexe).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton commentaire! J'espère que tes vacances se sont bien passées et que tu es en pleine forme! Je suis sûre que cela ferait plaisir à tes profs si tu les contactais! J'ai gardé contact avec trois de mes élèves de Sarcelles, et je suis toujours super heureuse quand je reçois un mail de leur part! ça ne peut que faire plaisir!
      Quant aux profs allemands, je n'en connais que deux, mais ils ont l'air proches de leurs élèves également. Le rapport prof-élève est plus détendu et bien moins formel en Allemagne, beaucoup moins autoritaire que chez nous. Pourtant, les liens humains et amicaux se lient aussi bien en France qu'en Allemagne.
      Pour ce qui est des deux matières, je suis perplexe également. Mais bon, pourquoi pas... Vu le niveau attendu en collège et même en lycée, il n'est pas nécessaire d'être aussi spécialisé que nous en France dans notre matière!
      Je t'embrasse!

      Supprimer
  18. Merci pour ton article! C'est tres plaisant de lire la motivation et l'engagement des profs dans leur metier! Non que j'en doute, mais c'est juste agreable de se dire qu'on confie l'avenir de notre jeunesse a des gens qui y croient (pour la plupart du moins :-) ).
    Quant aux critiques a l'egard des profs, ca n'a jamais cesse de m'etonner. C'est un metier qui me semble bien trop dur moralement pour que j'ai jamais eu envie de l'exercer... Et pis si on envie tant les profs, on n'a que le devenir (ou essayer). Je dois dire que j'envie parfois vos vacances et la liberte que vous avez d'organiser vos heures de travail en dehors des heures de cours... C'est plutot cool quand on a une famille, mais ca ne retire en rien ni les heures travaillees ni le temps passe, ni l'investissement en terme de travail, ni l'investissement humain.
    Bonnes fin de vacances en tous cas. Profite bien des dernieres semaines. Et bonne rentree aussi. Ca doit faire plaisir de retrouver ses eleves aussi, je pense :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi surtout pour tes mots réconfortants et encourageants! Si seulement il y avait plus de gens comme toi, tolérants et intelligents, les profs auraient meilleure réputation!
      Sinon, je te rejoins complètement sur les avantages de la profession, surtout quand on a une vie de famille, c'est idéal de profiter de ses enfants <3

      Supprimer
  19. Coucou ma belle,
    J'ai dévoré ton article et les commentaires. J'adore quand un billet nous remet les points sur les "i" avec autant de talent et de générosité. Car oui, il faut être généreux pour faire ce métier.
    ça fait du bien de lire une prof heureuse, vraiment :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, viens là faire un bécot! Tu m'avais manqué! J'ai hâte que tu nous racontes ton été (si toutefois tu projettes de le faire ;-) Tu es adorable et réconfortante, comme à ton habitude. Et toi, tu travailles dans quoi? (je pensais que tu étais prof des écoles au début). Gros bisous <3 <3

      Supprimer
  20. Je te raconterais tout ça un jour, suspense ;)

    RépondreSupprimer
  21. Hello, je viens de lire cet article dans lequel tu m'as bien fait rire ! Que veux-tu, les gens sont comme ça, les gouvernements successifs et les médias aiment bien monter les gens les uns contre les autres, faire en sorte que chacun puisse envier et trouver injuste les petits avantages des uns et des autres... je sais de quoi je parle, les intermittents du spectacle (comme moi) en prennent souvent pleins la gu**** pour pas un rond :)
    Force et courage !!
    Des bécots

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh , ça me fait plaisir que tu viennes me faire un petit coucou par ici Ankoine! J'aime le mot de la fin! Gloire et élégance ! Des bécots en retour ; -)

      Supprimer
    2. Oh , ça me fait plaisir que tu viennes me faire un petit coucou par ici Ankoine! J'aime le mot de la fin! Gloire et élégance ! Des bécots en retour ; -)

      Supprimer
  22. Moi je suis maîcresse, et j'aime pas les profs, il sont mieux payés que nous ;)
    Non, je déconne, je suis bien d'accord avec tout ce que tu as écris, et je trouve que ça s'applique également aux prof des écoles!
    Il y a beaucoup moins de mauvais profs que l'on croit, mais c'est d'eux qu'on se souvient (et le statut de fonctionnaire n'aide pas, car quand on ne peut pas virer un fumiste, ça exaspère tout le monde...)
    Juste une petite précision, je suppose que pour les profs c'est comme pour nous. Si on est mal payés et qu'on a autant de vacances, c'est surtout parce qu'en juillet/août, nous sommes au chômage.
    Notre salaire est annualisé, mais concrètement, nous sommes payés 10 mois sur 12.
    Donc en fait, on a 6 semaines de congés payés par an, et 2 mois de chomage (c'est pour ça qu'on a le droit de bosser ailleurs pendant l'été).
    Ce qui me fait du coup bien rager quand je vois qu'on nous gratte des jours de boulot en juillet et en août, alors qu'on n'est pas payé! (je sais pas si je suis claire, mais c'est encore les vacances hein ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as entièrement raison! Et ke partage tout à fait ton point de vue sur cette différence de salaire complètement injustifiée! Allez, comme tu dis, profitons de ces derniers jours de vacances ! !

      Supprimer
    2. Tu as entièrement raison! Et ke partage tout à fait ton point de vue sur cette différence de salaire complètement injustifiée! Allez, comme tu dis, profitons de ces derniers jours de vacances ! !

      Supprimer
  23. Je découvre ton blog aussi grâce au commentaire que tu as laissé sur le mien (Monkey Dose) et j'en suis ravie ! Je te renvoie le compliment, j'ai adoré te lire et Escarpins et Marmelade a filé direct dans mes favoris !
    "T'as pas vraiment été prof à Sarcelles si t'es pas allé porter plainte au moins une fois au commissariat."
    Que j'ai ri :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avais reconnue ! Merci infiniment ! T'es mots me touchent énormément. Moi aussi j'ai adoré te lire et je me suis abonnée sur HC à ton blog ;-)

      Supprimer
    2. Je m'étais abonnée à fb mais je n'ai pas pensé à hc, c'est chose faite ! Enchantée ^^

      Supprimer
  24. Coucou!
    Arrrgggghhhh..... Les profs....Comme je le dis souvent, je suis en guerre avec les instits et les profs depuis une 20aine d'années, depuis que ma plus grande est entrée à la maternelle! Je te rappelle que j'ai 5 enfants et que mon aînée à 25 ans, ma dernière 13....
    Je rejoins totalement Aélie sur son commentaire; il y a prof et prof...
    Il y a ceux qui sont là par vocation, qui se bougent, qui communiquent (Je me souviens encore du nom de ces profs qui étaient les miens en collège et lycée) et puis tu as les autres, qui malheureusement sont légion!
    Tu as ceux qui donne des tartines de devoirs que tu passes 4 heures à faire avec ta fille parce qu'elle n'a pas compris le cours ( et toi, tes cours de 4°, ils sont vaaaaachement loin!) et qui ne donne aucune correction, donc tu ne sais pas si tu as fait faire des conneries à ta gamine alors qu'elle a une évaluation 2 jours plus tard!
    Le prof qui colle les élèves parce que ces derniers ont osé dire que "cela arrive de faire des erreurs", le prof qui balance ta fille contre un mur et se scarifie en cours à coup de compas, etc, etc, etc.... J'en ai des dizaine comme ça!
    Ah, oui! Celui aussi dont l'attitude est tellement ambiguë avec les élèvES à tel point que les pions font le guet dans le couloir pour empêcher les gamines de se trouver seules avec lui (A sa demande, je précise; "Ramène moi le cahier de texte, de présence, tel document...)
    Mon souhait à l'heure actuelle; que ma dernière passe tous ses diplômes et quitte le circuit! Elle en a encore pour minimum 4 ans, si elle va jusqu'au Bac...J'en suis malade d'avance!
    Et ce n'est pas forcément mieux dans le privé où mes enfants ont fait une incursion il y a quelques années!
    Enfin, bref...Comme toujours les bons paient pour les mauvais!
    Ma prof d'Allemand au lycée était extra en tout cas et tu veux rire, elle se nommait MMe Lallemand!!!!
    Bizzzzz et à très bientôt!

    RépondreSupprimer
  25. PS; j'ai oublié de préciser que le métier de prof est un boulot difficile et que je respecte beaucoup ceux qui continue à choisir cette voie par conviction, j'en ai rencontré quelques uns dans ma carrière de "Maman" mais malheureusement si peu...

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !