Libellés

Enseigner une langue étrangère à ses enfants

28 juil. 2016




Mes léopards d'eau douce,

On me pose souvent cette question: pourquoi ne parles-tu pas allemand à tes enfants?
C'est vrai qu'en tant que prof d'allemand, on s'attend à ce que j'enseigne cette langue à ma progéniture, ce que je ne faisais pas jusqu'à présent. Ce n'est pas si évident d'enseigner une langue qui n'est pas notre langue maternelle.


J'adore l'allemand, j'adore parler allemand d'ailleurs. J'aime l'intonation de cette langue, le dynamisme des mots, des phrases, les accents, la mélodie des phrases. (Cet article est écrit sans l'effet de la prolactine).
J'écris l'allemand mieux que je le parle. A l'oral, je parle toujours trop vite, personne ne me comprend la plupart du temps (me demande pas comment j'ai eu l'agreg) (j'ai toujours pas compris).
Bref, c'est la même chose en français d'ailleurs. Du coup, comme je parle très très vite, je fais souvent des fautes,dont je me rends compte de suite après, mais le mal est fait. Je suis d'une  nature nerveuse. Et je n'ai plus de prolactine dans ma poitrine pulpeuse.

De plus, même si je parle allemand couramment, ce n'est pas ma langue maternelle. Je ne suis pas germanophone. Je ne le serai jamais. La langue que je parle est donc forcément artificielle, même si elle est de bonne qualité. Je n'aurai jamais les réflexes langagiers d'une mère allemande qui parle à son fils. J'aurai les réflexes d'une mère française.
Voilà pourquoi je ne parle pas allemand à mes enfants. Bien sûr, ce serait différent si le papa de mes enfants était germanophone. Je n'aurais aucune crainte de parler allemand, sachant que mes enfants entendront un allemand authentique de la bouche d'un des deux parents.

Mais j'ai décidé de changer la donne. Pourquoi?

Parce que Chucky commence à être attiré par cette langue. Il m'entend souvent la parler: au téléphone, avec les amis qui viennent nous voir, avec l'assistant du lycée qui vient souvent à la maison, quand je bois une bière, à travers les séries que je regarde en allemand, toussa toussa. Il a commencé à me dire qu'il voudrait bien parler allemand, et que lui aussi, quand il serait grand, il boirait de la bière, il parlerait cette langue.
Ça m'a beaucoup touchée. Je ne voulais surtout pas lui imposer cette langue, je voulais qu'il soit libre de la choisir plus tard. Mais puisqu'il est demandeur, je me suis dit qu'il serait dommage de l'en priver.

Du coup, j'ai décidé de lui raconter une histoire tous les soirs en français et en allemand: grâce aux livres bilingues de l'édition BERNEST.


Je trouve cette initiative géniale: pouvoir raconter une histoire en français et en allemand, en étant sûre de le faire avec les bons mots, les bons idiomatismes, les bonnes expressions.


Voici comment je procède: je lui lis l'histoire, page par page, en français, puis en allemand.
Lorsque l'histoire est terminée, je refais la même chose, mais en commençant par l'allemand cette fois; Chucky adore et commence même à connaître les phrases par cœur. Et le par cœur, j'en suis convaincue, est la voie royale pour apprendre une langue.
Le par cœur crée l'automatisme et l'automatisme crée l'autonomie langagière (je suis la Françoise Dolto des langues vivantes) (l'Education Nationale a tout misé sur moi).

J'aime beaucoup le principe de ces livres. Au début du livre, il y a une petite fiche explicative qui renseigne le lecteur sur les choix de traduction. C'est très pédagogique.



Bref, je suis tombée sous le charme de ces livres qui ont le mérite de m'avoir donné envie d'enseigner l'allemand à mon fils. D'ailleurs, je vais faire la même chose avec Coquillette. Je commence à m'y mettre également, mais avec des livres pour les tous petits que mes amies allemandes m'avaient offerts quand Chucky est né.

Et toi? As-tu envie d'apprendre une langue étrangère à tes enfants? Comment t'y prends-tu?

Des bécots,

Frau Pruno. *






* Ces livres m'ont été gentiment offerts par les éditions Bernest.

35 commentaires :

  1. Mais c’est une super idée ! je trouve ça carrément génial. A cet âge-là ce sont des éponges, alors il faut en profiter ! je suis carrément d’accord avec toi. Et je suis aussi d’accord sur le fait de ne pas leur parler une langue étrangère si ça n’est pas sa langue maternelle. Ça me rappelle qu’à la naissance de ma fille papa délire avait décidé de ne lui parler qu’anglais, sous le prétexte foireux qu’il y avait habité 4 ans ! sauf que son niveau n’étais pas exceptionnel, je le corrigeais régulièrement ( devant nos potes anglais trop la honte arfarf !! ) et puis je pense qu’il aurait fini par se mélanger les pinceaux du fait justement que ça n’était pas sa langue maternelle ! bref j’ai mis mon véto. (non mais) Cela dit maintenant qu’ils sont en primaire il apprennent l’anglais, et avec les voyages que nous faisons ils ont vite compris l’utilité de connaitre une langue étrangère.. je les rejoins ce soir en Allemagne, on verra si il s’y sont mis ! (j’avoue que j’ai toujours eu du mal pratiquer l’allemand, mes plates excuses tu m’aimes quand même ?) . tu vas donc être pénarde, pas de com qui partent dans tous les sens pendant les 15 prochains jours !! (remarque je m’améliore, il est presque structuré celui-là ! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roh, mais je les aime moi, tes coms qui partent dans tous les sens! Je pense que ton mari a raison de leur parler anglais, si il le sent et s'il s'en sent capable. Je ne pense pas qu'ils se mélangent les pinceaux justement, même si j'ai remarqué que les enfants bilingues avaient tendance à parler un peu plus tard. Le temps peut-être qu'ils assimilent les deux langues. Mais c'est une telle richesse, qu'il ne faut pas hésiter! Gros bisous ma caille!

      Supprimer
  2. C'est vraiment génial ! Si je peux trouver la même chose en Anglais, j'achète ! Merci pour le tuyau, je vais aller farfouiller sur le net.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, mais de rien ma belle! Oui, je suis sûre que ça doit exister en anglais aussi! Gros bisous!

      Supprimer
  3. Je parle un anglais approximatif, mais je maîtrise le language bourré LV3 XD
    ça va vachement l'aider le gnome mdrr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le langage bourrée LV3, ya que ça de vrai! Il apprendra sur le tas ;-)

      Supprimer
    2. Ouai mais pas de suite il a que 7 ans (laissons son foie tranquille mdr)

      Supprimer
  4. Moi je ne parle pas un traître mot d'allemand "I didn't sprechen dutch?"... En revanche j'ai décidé de parler anglais à Bébou de temps à autre, surtout en lui lisant des livres en anglais. La bibliothèque d'Albertville en est pleine! Eh oui il faut savoir qu'il y a de nombreux anglophones en Savoie (à cause des stations de ski toussa toussa) et même une grosse communauté américaine dans mon quartier. Aussi l'école où ira Bébounette est une école publique bilingue (dès la maternelle mais surtout en primaire). Du coup j'ai décidé de m'y mettre dès maintenant. En plus elle adore ça et me réclame sans arrêt des livres en Angliche (bah quoi?!). D'ailleurs elle dit très bien "I leuve yu" et moi je fond!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que tu lui parlais anglais! je trouve ça super et je pense que tu as entièrement raison de l'inscrire dans une école bilingue! Tout ce qui peut les tirer vers le haut et les enrichir, il faut foncer! gros bisous!

      Supprimer
  5. Celui là, il est pour moi :-)
    D'ailleurs, tu l'as bien caché cet article!!! Tu ne m'en as même pas parlé!
    Bien sûr, je dis oui... oui à l'apprentissage d'une seconde langue au plus jeune âge. Oui aux crèches, maternelles, primaires bilingues...
    Je ne pense pas que le problème de la "langue maternelle" soit que tu fasses des fautes ou que tu n'aies pas un accent parfait. Le problème c'est que, puisque ce n'est pas ta langue maternelle, tu n'as pas le réflexe de l'employer. Et là, c'est le début de la fin!
    Pour que ton enfant soit lui-même bilingue, il faut qu'il l'entende tous les jours, mais surtout qu'il ne soit pas tenté de te demander de parler dans sa langue maternelle. Il faut que cette nouvelle langue soit son repère avec toi (ou son père).
    La découverte de la langue, l'initiation facilitera sans aucun doute l'apprentissage de celle-ci!
    Je parle bien sûr (sans déconner!!?!!?!?!? ;-) ) d'expérience vécue...
    J'ai bataillé pour que l'anglais soit notre lien avec mon diable de tasmanie (bataillé parce que même si l'anglais est ma langue "maternelle", ce n'est pas ma langue maternelle, puisque j'ai d'abord parlé français!). J'ai fait l'erreur de m'arrêter, pour diverses raisons que tu connais. Maintenant que tout va bien et que je lui parle anglais: "nooon maman pas en anglais!!!".
    J'ai laissé passer le train.... en revanche il refuse de regarder ses dvd dessins animés en français, puisqu'il les a toujours regardés en anglais. Il ne rale pas non plus lorsque ma mère lui parle anglais puisqu'elle lui a toujours parlé en anglais....
    Mon plan B: recommencer avec ma diablesse de tasmanie et esperer qu'il s'y fasse à nouveau!

    L'histoire des dessins animés en langue étrangère, j'y tiens! Ma mère a toujours conseillé à ses étudiants (doctorants)de regarder leurs séries/films préférés en anglais pour se faire l'oreille. Donc....! Non ne lui achète pas "7 mariages et 1 enterrement" en allemand!!! Mais je suis sûre que tu trouveras des disney traduits en allemand!
    Je ne pourrais pas t'aider avec l'allemand, BEUUUURK!!!! ;-) Je n'ai jamais reussi à m'y faire!! Pourtant j'aurais dû, puisque c'était la langue des secrets de mes parents!!!

    Allez sur ce... Nighty night, don't let the night bugs bite you!
    Xoxox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ma poulette! Je me rappelle de toi, adolescente: ta mère te parlait en anglais, et tu lui répondais avec entêtement en français! Tu ne voulais pas lui parler anglais. Et puis tu es partie aux Etats-Unis après le bac, et puis maintenant que tu as des enfants, c'est toi qui leur parles en anglais et eux qui te répondent en français! ça me rappelle vaguement qqch! ;-)
      Je pense que tu as raison de t'obstiner à lui parler en anglais, je ne pense pas que tu ais raté le coche.... Toutes les habitudes ne sont pas immuables, je suis sûre que si tu persévères, il va se ré-habituer... Ou sinon, avec ta fille, c'est une bonne idée pour réintroduire la langue:
      Merci ma biquette pour ce témoignage éclairant et éclairé!

      Supprimer
  6. Ici, Pimprenelle est à l'école bilingue, 2 jours en français, 2 jours en allemand. A la maison, on n'en rajoute pas trop, de temps en temps des dessins animés en allemand, ou des livres empruntés à la bibliothèque (mais globalement, elle reste attachée à l'histoire du soir en français). La maitresse nous a conseillé de ne pas en rajouter et de ne pas insister si les enfants ne sont pas réceptifs. Elle nous a plutôt conseillé les comptines, qu'elle utilise beaucoup à l'école, et c'est vrai que c'est ce qui marche le mieux avec Pimprenelle (du coup, on chante Bruder Jakob à la maison, nous ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance qu'elle soit dans une école bilingue! C'est idéal pour l'apprentissage d'une langue. Et tu as raison, je pense, de ne pas en rajouter, l'essentiel est fait à l'école :-)

      Supprimer
  7. j adore toujours ton style rédactionnel, ma fille qui démarre en septembre le bilangue anglais/allemand serait certainement au top avec une prof comme toi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, t'es gentille! ça me fait plaisir ce que tu me dis là! tu me raconteras comment ta fille trouve cette langue! faut un peu s'accrocher des fois, mais ça vaut le coup car on recherche vraiment des jeunes qui parlent allemand dans tous les domaines ;-)

      Supprimer
  8. Coucou. Je trouve aussi que c'est une excellente idée surtout si ton bout'chou est demandeur. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma jolie! On verra si ça marche! Gros bisous!

      Supprimer
  9. Ton approche est vraiment intéressante. Je trouve ça super que tu ais attendu que ton fils te demande pour l'initier à l'allemand. Ici on se pose la question pour l'anglais, mon mari est prof d'anglais et il souhaiterait leur(lui) parler en partie en anglais dès tout petit. Moi je ne sais pas trop... Je suis pour l'initiation par les livres, les comptines, même dès tout petit, puis en grandissant par les dessins animés (mon frère et moi avons été initiés à l'anglais grâce au Tex Avery sous-titré que mon père enregistrait sur des VHS !!!), je pense que ça leur fait l'oreille, mais le fait que se soit la langue maternelle d'aucun de nous deux me dérange un peu. Donc, je pense qu'on en reparlera avant l'arrivée de BB et qu'on avisera sur le moment (un peu comme tout dans la parentalité, en fait !).
    J'adore le principe des livres où l'histoire est en deux langues ! Cette collection a l'air vraiment top ! J'en cherche en anglais et en espagnol pour ma filleule, pour l'initier justement ! Parce qu'à Noël dernier je lui ai offert un bel album mais uniquement en anglais et elle a pas trop compris l'intérêt du cadeau ;) La marraine à côté de ses pompes :D !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ce message! Je pense que si ton mari le sent, il faut y aller à fond! Moi, je ne le sentais pas... Mais à partir du moment où tu en as envie, il ne faut pas hésiter. Surtout qu'avec l'anglais, c'est plus facile: il y a tellement de chansons en anglais, d'environnement proche en anglais, que c'est une richesse qu'il faut exploiter! Gros bisous ma caille!

      Supprimer
  10. Eh bien ma puce (bientôt 3 mois) fait un cours intensif de français, oui bien sûr je lui parle en français depuis sa naissance. Au départ ça n'a pas été si évident.. on vit à Barcelone et je suis bilingue (mère française et père espagnol) mais je suis contente car l'automatisme est acquis et maintenant dès que je m'adresse à elle c'est automatiquement en français même parmi les hispanophones (au départ je trouvais ça malpoli de ma part :-/).
    Son papa lui parle en espagnol (sa langue maternelle), elle devrait donc être bilingue. Et en septembre elle commencera à aller à la crèche où tout le monde parle catalan... ouais sinon ce serait trop simple pour elle. Du coup, si j'ai pas merdé au moment de faire son cerveau elle sera même trilingue. Bon j'avoue si ça avait pu être l'anglais à la place du catalan ça me semblerait beaucoup plus utile.
    Voilà voilà tout ça pour dire que si tu peux leur transmettre l'amour des langues étrangères je trouve ça super et faut surtout pas hésiter!!
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est génial! quelle chance! est-ce toi qui m'avais laissé un message dans mon article sur l'éducation à la française? En tous cas, je trouve génial que tu aies persévéré avec le français. Ca doit être un peu dur au début, mais c'est une telle richesse pour la suite! tu lui rends service! T'inquiète pour l'anglais, elle l'apprendra à l'école!

      Supprimer
  11. C'est top je trouve d'autant si c'est ton p'tit bout est demandeur. Bon moi j'veux bien qques cours aussi mais avec du champagne (j'te jure suis pas alcoolique). Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand tu veux. où tu veux. (t'habites où déjà? ?? ) gros bisous

      Supprimer
    2. Quand tu veux. où tu veux. (t'habites où déjà? ?? ) gros bisous

      Supprimer
    3. C'est vrai! je le savais en plus! la prochaine fois que je suis dans la capitale, je te fais signe!

      Supprimer
  12. C'est bien qu'ils apprennent une nouvelle langue assez jeune, car en 4éme quand j'ai pris Italien LV2 j'ai jamais réussi à retenir les cours, j'avais trop le réflexe de l'anglais que je pratique depuis le primaire (mais niveau scolaire !!!! je suis loin d’être anglophone lol )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message ma belle, et désolée que ton dernier commentaire sur la version précédente ait été supprimé du coup. Je ne savais pas que tu avais appris l'italien! Le fait d'avoir été en Italie m'a vraiment donné envie d'apprendre cette langue, que je trouve plus facile que l'espagnole. Plus proche du latin en tous cas, que j'ai fait en option lourde jusqu'au bac ;-)

      Supprimer
    2. Ben en 4éme il fallait choisir une 2éme langue, et ayant des origines mon choix a été vite fait ! Mais ca m'a pas emballé donc en 3éme j'ai arrêter. Oui aller dans le pays ca doit beaucoup aidé pour apprendre une langue car si personne parle français t'es bien obligé de t'adapter :)

      Supprimer
  13. Je suis très contente d'avoir ton retour sur cette collection bilingue ! Pour moi aussi, l'allemand a une place importante dans ma vie, et j'aimerais sensibiliser mes enfants aux langues étrangères et à celle-ci en particulier. Mais comme nous évoluons dans un milieu 100% francophone, je ne sais pas bien comment m'y prendre : nous avons quelques livres en allemand, mais je ne suis pas sûre que ce soit suffisant. Je pense que je vais me laisser tenter par cette collection BERNEST, mais je vais aussi profiter de nos vacances en Autriche pour aller dans les librairies et fouiller pour ramener des merveilles (tu connais les Wimmelbuch ?).
    Encore merci pour cette découverte ! ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le tuyau! Je ne connaissais pas ces livres, qu'est - ce que c'est? Il y a aussi les Stuwwelpeter qui sont pas mal dans le style comptine! Je ne savais pas que tu étais germanophile! Encore un point commun entre nous. Je t'embrasse ma belle!

      Supprimer
  14. J'adore ces livres bilingues et je trouve ta méthode de lecture assez intéressante.
    Comme toi j'ai du mal à parler à mes enfants dans une langue qui n'est pas ma langue maternelle. Pourtant je maîtrise l'anglais, et j'ai même essayé de le parler à ma fille quand elle était toute petite, mais ça ne m'était pas naturel. Alors j'ai gardé des temps en anglais (généralement les repas de midi, lorsque nous étions seules), je lui ai chanté d'innombrables comptines en anglais, elle a eu le droit de regarder la télé en anglais seulement. Aujourd'hui (à 3 ans 1/2), elle chante dans cette langue et parfois elle me traduit certaines phrases (et ne tombe jamais bien loin de la bonne traduction !). Alors oui, comme toi je crois en la répétition ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire! Ça me donne envie de persévérer dans cette voie quand je lis ton expérience avec ta fille!

      Supprimer
  15. Tres jolis livre et tres bonne idee. Je trouve que le vecteur d'un support ecrit, lie a un moment determine de ta journee avec ton fils est tres pertinent, en terme de reperes. Je parle peu anglais avec les enfants, mais on lit egalement ensemble en anglais (scolarisation oblige) et le passage d'une langue a l'autre est toujours tres clairement explicite, lorsqu'on prend un livre de la bibliotheque de l'ecole. Ces reperes sont tres importants pour mes fils, qui n'acceptent pas sinon l'usage de l'anglais entre nous... Du coup, aucune confusion/aucun mix de langues a la maison!
    Sinon, bien d'accord avec toi, c'est pas facile du tout de communiquer avec ses enfants dans une langue qui n'est pas la notre. Ca m'a longtemps mise tres mal a l'aise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et du coup, tu y arrives sans problèmes? C'est génial! Et ça m'encourage à faire de même! Merci pour ton témoignage éclairant! Gros bisous.

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !