Libellés

Le paradoxe du blogueur: entre désir d'anonymat et désir de reconnaissance

19 avr. 2016





Mes colibris monozygotes,

Cela faisait un petit moment que ce billet me trottait dans la tête, mais comme j'ai repris le boulot, je ne trouvais plus le temps ni l'inspiration pour le rédiger. Mais étant donné que je suis de nouveau en vacances (frappe-moi) (j'aime ça), je n'ai plus d'excuses. Je me munis donc de mon notebook pour écrire ce billet fluide et aérien, tapant sur les touches avec une dextérité proche de la grâce. Planquez-vous derrière vos écrans, le Proust de la blogosphère a encore sévi.

Je précise que ce billet est écrit sans effet de prolactine.

Je te parle aujourd'hui du paradoxe qui nous habite toutes, nous, blogueuses de haute voltige, que nous soyons de la team Hello Coton ou plutôt de la team Instagram, qu'on soit plutôt Facebookiens ou plutôt Tumblr. Bref, ce sujet nous touche toutes. Il s'agit du désir ou non de rester anonyme.

Je t'essplik.

Tu n'es pas sans savoir qu'avant ce blog, j'en tenais un autre, une sorte de brouillon de celui-ci, vois-tu... (que veux-tu, il faut toujours un essai avant de pondre un chef-d'oeuvre). Jeune et naive que j'étais, je m'étais alors empressée de crier à la terre entière que je tenais un blog. J'en avais parlé à tous mes "amis" sur Facebook, aux amis de mes amis etc.... Résultat: j'ai eu beaucoup de vues le premier mois: à peu près 600 par jour, c'était énorme pour moi (oh ça va, on ne se moque pas) (morue). 
Ces vues provenaient pratiquement toutes de Facebook. Paradoxalement, peu de gens ont liké ma page fans au début. J'avais lancé des invitations à tire la rigot, mais seuls quelques amis y avaient répondu. Pourtant, le nombre de vues me prouvait bien que les gens venaient visiter mon blog régulièrement. 
Le petit dragon qui sommeille en moi a commencé peu à peu à se réveiller. Je trouvais cela un peu hypocrite que des gens que je côtoyais  viennent lire mon blog sans me témoigner aucune marque de sympathie, sans jamais liker ma page ni une seule de mes publications. Pourtant, je n'avais aucunement le droit de me plaindre, c'est moi qui avait voulu créer un blog, c'est moi qui l'avait crié sur tous les toits, c'est moi qui avait décidé de rendre tout cela public, et on est bien d'accord, la fonction d'un blog c'est avant tout d'être public.
Bref, j'étais agacée.
J'étais encore plus agacée de la réaction de certaines copines, qui, en plus de ne jamais commenter aucune de mes publications, se permettaient de me faire ce genre de remarques:

- Ah, mais tu trouves le temps de faire un blog? T'as pas déjà assez à faire avec tes enfants?


Si, j'ai assez à faire, mais je préfère laisser ma fille dans sa couche pleine de bouse et laisser jeûner mon fils pour me consacrer pleinement à mon dernier billet  sur mon épilation ratée du rectum.
Que veux-tu, la vie est faite de choix cornéliens.

J'en suis donc venue à la conclusion que bloguer agace.

Je te rassure, j'ai aussi quelques amies qui m'ont vraiment encouragée à tenir ce blog, qui partagent régulièrement mes billets, bref, qui me soutiennent dans cette aventure. Mais il n'y en a peu, car je me suis bien gardée de dire à mes connaissances que je tenais ce nouveau blog.



On en vient donc à la deuxième partie de ce billet.
Lassée par cette "trop grande notoriété" (j'ai envie de mettre 10 guillemets autour de cette expression), j'ai préféré supprimer ce blog. Je craignais en plus que quelque élève vienne à me lire, étant donné que beaucoup de  mes collègues lisaient mon blog.

J'ai donc tout supprimé. Au bout d'un mois, pour les raisons que j'ai évoquées ici, j'ai ressenti le besoin de créer un nouveau blog, ce que j'ai fait. Mais cette fois-ci, de manière complètement anonyme. J'ai dit à très peu de personnes que je tenais ce nouveau blog. A ma connaissance, seule une seule collègue le lit et très peu de mes amies sont au courant. Peut-être trois ou quatre, pas plus. De même pour ma famille. Seuls mes parents, ma soeur et mon beau-frère connaissent l'existence de ce blog.
Et c'est très bien comme cela. Je sais désormais que mes vues proviennent de gens qui ne sont pas dans mon entourage, pas de curiosité mal placée donc. La curiosité mal placée ne me dérange pas, du moment qu'elle ne provient pas de mon entourage. 

Voilà donc le paradoxe du blogging: un blog est forcément un acte d'exhibition. C'est un journal intime à ciel ouvert, si je peux me permettre l'expression. Oui mais voilà, être lue par des personnes que je ne connais pas, me convient tout à fait. En revanche, être lue par mes voisins ou des connaissances ne me plaît pas du tout. Je préfère choisir, dans le mesure du possible, qui me lit dans mon entourage et garder ce blog le plus secret possible parmi les gens qui m'entourent. Certaines copines, celles qui ne m'ont jamais encouragée et qui se sont montrées très critiques envers mon ancien blog,  ont été étonnées que je le supprime. Elles m'ont demandé si j'en avais créé un autre. Bizarre, elles ont de suite remarqué que j'avais supprimé mon blog, elles qui disaient ne pas me lire. Bien entendu, je me suis bien gardée de le leur dire. 


C'est ainsi.

J'ai donc tout recommencé à zéro avec ce blog, ça n'a pas été facile, mais je ne le regrette pas. Heureusement, j'ai rencontré des blogueuses adorables qui m'ont aidée et grâce à qui j'ai regagné un nouveau lectorat.Je pense notamment à Nessa,  et Mère pas parfaite.  Elles ont de suite accepté de parler de mon blog autour d'elles, et grâce à elles j'ai pu retrouver des lectrices. Je les remercie du fond du coeur. 

Pour celles et ceux qui débutent sur Instagram, je viens de créer un groupe tout neuf sur Facebook. Il se nomme Instagram moi.
Pour l'instant, nous ne sommes que deux, ma copine Angélique et moi. Mais j'ai bon espoir d'agrandir notre communauté. 

Et toi, quelle est ton expérience à ce sujet?
En attendant, comme je suis une grosse perverse exhibitionniste, tu peux venir me mater sur Instagram (c'est mon réseau social préféré en ce moment), tu peux aussi venir sur Facebook ou sur Hello Coton. Mais je te préviens, je ne montre pas mes seins au premier commentaire.

Bref, je suis une incorrigible blogueuse, je suis partout et je te bécote de partout.

Frau PrunO.

Photo: www.jesaisquivousetes.com

83 commentaires :

  1. Je te rassure, 600 visites par jour c'est toujours énorme !

    Pour en revenir au titre de l'article je ne pense pas que le désir d'anonymat soit contraire au désir de reconnaissance. Je crois que l'on a tous besoin de reconnaissance, de savoir que nos articles sont lus parce qu'ils intéressent, qu'ils provoquent des réflexions, des débats... et tout ça sans vouloir être lu par sa famille ou son entourage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Melgane, tu as entièrement raison. Je me rends compte à présent que je n'ai pas traité l'aspect "reconnaissance" dans mon billet. Mais c'est sûr, on a toutes envie de reconnaissance ;-) merci de ton passage par ici!

      Supprimer
  2. Haha mais 600 visites c'est la folie !

    Bon, en vrai, je suis un peu comme toi : j'aurais pu inviter tous mes contacts à lire mon blog, j'ai préféré les sélectionner (à la recherche du bon lecteur, bonsoooooir!).
    Je les savais bienveillant et prêt à débattre et échanger en toute objectivité.

    Après, même en essayant de garder l'anonymat, t'a toujours des amis ou des collègues qui tombent dessus. Qui sont surpris. Et ça fait du bien ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Sisco! Ravie de faire ta connaissance! Je t'avoue que je n'ai pas trop envie que mes collègues tombent sur mon blog, j'ai trop peur qu'il y ait des "fuites" et que ça vienne aux oreilles de mes élèves. 600 visites, c'est beaucoup c'est vrai, mais je te rassure, au bout d'un mois, tout est retombé.... A bientôt!

      Supprimer
  3. Eh oui, c'est la maturité bloguesque qui vient :D On fait un grand pas dans la compréhension de la vie quand on réalise que nos amis et notre famille (et même notre conjoint !) s'en foutent complètement de notre blog, qu'ils sont juste bons à espionner de temps à autre ;) Le blog, c'est un monde à part et il vaut mieux parler aux autochtones, plutôt que d'essayer de rallier des aliens à notre cause.

    Sans compter que ça limite dans les propos, quand des gens qu'on connaît nous lisent. Moi j'ai arrêté aussi de distribuer l'adresse dans mon entourage. Je garde ça pour moi et les gens que ça intéresse vraiment !

    (et c'est carrément vrai que bloguer, c'est un peu de l'exhibitionnisme... raison de plus pour rester avec ceux qui comprennent... un peu comme sur une plage de nudistes, quoi :p)

    (mais 600 vues... t'as beaucoup d'amis, toi, non ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet avis éclairé! Je n'avais pas considéré les choses sous cet angle mais tu as entièrement raison! C'est la maturité qui vient et personne ne peut vraiment nous comprendre, si ce n'est les autres blogueurs...
      Quant aux fameuses 600 vues, je te rassure, ça n'a duré que les trois premières semaines. Je n'avais pourtant pas bcp d'amis sur Facebook (une bonne centaine), mais comme je ne publie pas bcp de choses sur ce réseau social, je pense que les gens se sont rués sur mon blog (d'où la curiosité mal placée). Au bout d'un mois, le soufflet est retombé, je n'avais plus que 50 vues par jour, les gens se sont calmés... D'où mon envie de recommencer dans l'anonymat. Aujourd'hui, lorsque j'atteins les 450 vues, c'est la fête, mais je préfère que ce soit ainsi ;-)

      Supprimer
  4. Coucou. J'ai préféré cacher le fait à ma famille, mes amis et surtout mes collègues, que je tiens un blog. En fait mon blog c'est mon échappatoire et ça me déconnecte de ma vie de tous les jours. C'est pour cela que je préfère le cacher à mes proches. En plus je me sentirai moins à l'aise si je savais que mes proches me lisent car je sais qu'ils ne comprennent pas mon plaisir à bloguer. L'autre fois, une des rares personnes de ma famille qui connaît l'existence de ce blog m'a dit "tiens ça fait longtemps que je n'ai pas été lire tes conneries". Ça m'a franchement vexée et m'a conforté dans l'idée de ne pas en parler autour de moi. gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, comme je te comprends! A mon sens, tu as bien raison de le cacher. Les gens prennent ça pour de la futilité. Grand bien leur fasse, nous, on sait que c'est autre chose, et cette autre chose est importante pour nous. Gros bisous ma belle.

      Supprimer
  5. Je plussoie la folie des 600 vues :-p (j'atteins péniblement les 100 vues les jours de grande affluence, t'as qu'à voir !)
    De mon côté pas de problème avec mon blog actuel que je n'hésite pas à diffuser à tout va, dans la mesure où il est orienté "culture" et où je ne parle pas vraiment de moi, mais quand j'étais étudiante j'ai tenu un blog pendant plusieurs années, dont je n'ai parlé à personne ! (Il existe toujours d'ailleurs, et j'hallucine quand je vois les statistiques alors que je n'y mets plus les pieds depuis belle lurette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LEs 600 vues, c'est énorme, c'est sûr, mais comme je le disais un peu plus haut dans un commentaire, ça n'a pas duré longtemps, au bout d'un mois, je suis retombée en dessous des 100 vues, les gens se sont lassés de suivre mon quotidien. C'est pour cela que j'ai souhaité tout supprimer. Tu as raison, un blog culturel, c'est différent, tu n'as rien de vraiment personnel dedans, si ce n'est tes goûts et ton avis. J'ignorais que tu tenais un autre blog, petite cachotière! (mince, j'hésite sur l'orthographe du mot). Bref, 100 vues par jour, c'est pas mal franchement, surtout si tu ne publies rien. Les jours où je ne publie pas, je tourne autour de 50 vues, alors tu vois ;-)

      Supprimer
  6. Allez, on est entre nous : http://futureprofesseur.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
  7. ok, j'ai 204 vues en 1 mois... la loose
    Bon tant pis pour les complexes, en même temps c'est de ma faute j'écris que des trucs déprimants...
    Moi aussi je n'ai pas crié sur les toits que je faisais un blog, car après les "comment tu trouves du temps pour ça", il y a la question (jamais vraiment posée) de "qu'est-ce que tu peux bien avoir à raconter qui intéresse les gens..."...
    Mais je m'en fiche, parce que CA ME FAIT DU BIEN D'ECRIRE SUR CE BLOG!!
    et je fais ce que je veux (et toc)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi, j'aime bien ce que tu écris... Et puis, après ce que tu as vécu, c'est normal que tu n'ais pas envie de crier ta joie sur tous les toits. C'est un peu une thérapie ton blog. Tu verras, lorsque tu iras mieux, tu commenceras à te préoccuper de la "promotion " de ton blog et tu auras davantage de vues, car tu écris bien!

      Supprimer
  8. c'est fou comme ca me parle : ca fait 3 jours que je construit un blog, c'est une première pour moi, et si j'y arrive à en venir a bout(je suis pas une mega pro de WordPress..), j'aurai p'tet bien un article publié avant la fin de la semaine (youohou !!) et j'ai tout fait pour que les connaissances fassent le lien entre moi, et le blog.. je vais parler de ma vie, mes enfants.. et je préfère que les personnes qui lisent soit des anonymes. et si j'ai 200 vues le 1er mois ca sera un miracle !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, et à mon sens, tu as entièrement raison de procéder ainsi! Tu me tiendras au courant quand ton article paraîtra?

      Supprimer
    2. oui je te dirais !! j'essaye de faire un blog pas trop moche mais pour le moment je galere un peu et comme je traille accessoirement , je n(ai pas des jeures a y consacrer chaque jour.. je n'ai pas reussi a mettre autre chose que "anonyme" sur le nom du commentaire, ppffff j'ai pas mon bac internet decidement..:-)

      Supprimer
    3. je viens de me relire et c'est bourré de fautes, j'ai écrit très vite ! désolée. donc je "travaille", et je n'ai pas des "heures" a y consacrer...bref..

      Supprimer
    4. ca y est 1er article publié..
      https://deliresetdesriresdemaman.wordpress.com/

      Supprimer
    5. Très bien, j'irai faire un tour aujourd'hui, promis!

      Supprimer
  9. Excellent billet !
    Punaise, tu m'as trop fait marrer (j'ai failli cracher mon café plus d'une fois)
    Peace !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé! Bienvenue chez moi et merci pour ce gentil compliment! À très bientôt! <3

      Supprimer
  10. Completement d'accord, c'est un vrai paradoxe! J'ai ete anonyme au debut, puis un jour une copine s'est rendue compte que le blog sur Londres qu'elle lisait etait le mien quand j'ai presente une activite qu'on avait fait ensemble dans un article! Elle etait contente mais un peu decue que je ne lui ai pas dit plutot. Maintenant, j'en parle un peu plus de mon blog, sans pour autant le crier sur tous les toits :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est drôle! Bravo, ça signifie que ton blog a beaucoup de succès! À très bientôt j'espère!

      Supprimer
  11. Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'il vaut mieux avoir moins de visites mais des visites de gens réellement intéressés. Mon blog aura deux mois dans quelques jours et même si ma famille est au courant, très peu de mes amis savent que j'en tiens un ; quant à mes collègues ou connaissances, aucun ne connaît son existence. Je n'ai pas spécialement besoin de reconnaissance, j'ai juste envie de partager mes lectures et mes voyages avec d'autres personnes qui ont des centres d'intérêt semblables aux miens, même si bien sûr, j'apprécie toujours énormément un commentaire ou un message ! Je trouve donc ta démarche très salutaire, car au moins maintenant, tu sais que tes lecteurs sont vraiment des gens qui s'intéressent à ce que tu fais. Longue vie à ton blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tout à fait d'accord avec toi! Je viendrai faire un tour sur ton blog alors et je suis ravie de faire ta connaissance! À très bientôt!

      Supprimer
  12. Ton article est plutôt d'actualité pour moi :) Je n'ai pas bloggé depuis des annéééééées et l'idée de reprendre me trotte sérieusement en tête depuis quelques mois et je vais sauter le pas d'ici quelques jours. Et je pense effectivement partager le lien à aucun de mes contacts (à part 2 ou 3 très proches). Je ne compte pourtant pas poster de choses personnels mais non je ne veux pas que les gens qui m'entourent soient au courant de tout ce que je poste. Il faut que ça soit public mais privé ! ahah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je serais ravie de te lire alors! Tu sais, moi aussi au début, je me disais que je ne publierais rien de personnel sur ce blog, et puis, finalement, j'ai fini par livrer des choses intimes. C'est dur de résister. Bonne reprise de blog <3

      Supprimer
  13. Coucou les filles !
    Je viens apporter de l'eau à vos moulins...
    Effectivement, cette envie de créer un blog et d'y écrire dessus ce que nous voulons, en fonction de la ligne directrice choisie de son blog, n'appartient qu'à nous et ne peut être compris que par les blogueurs ou blogueuses !
    Pareillement, autour de moi, tout le monde s'en fout en considérant qu'un blog n'est tenu que par des personnes qui n'ont rien d'autre à faire et des personnes considérées même comme étant un peu des nouilles-nouilles...
    Bref ! Je suis très bavarde, désolée...
    En ce qui me concerne, j'ai parlé de mon blog qu'à peu de personnes, à ma famille évidemment comme tout le monde, sinon, j'ai laissé les "aléas anonymes" se charger du succès ou non de mon blog... et c'est d'ailleurs plutôt non... car les 50, 100 ou 600 vues par jour, j'en suis loin... mais vraiment très loin... si j’atteins les 150 vues par mois, soit une moyenne d'environ 5/jour sur mon blog worpress, je saute hors de mon fauteuil, un peu comme Madona qui lancerait sa petite culotte à son public. Donc, je te rassures Justine, il y a pire que toi...
    Cela étant, doucement mais sûrement, je commence à décoller... et quoi qu'il en soit, je rejoins l'avis général, j'aime écrire sur mon blog et continuerai de le faire, car qui sait ? Peut-être qu'un jour j'aurais les 600 et plus par jour...
    Enfin, pour conclure mon interminable commentaire...
    Merci à toi, Frau PrunO, pour cet article et toutes ses touches d'humour... car, malgré tout, ça fait du bien de rire !
    Bon courage pour vos blogs et bisous à vous les filles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message et ne sois pas désolée! Je suis ravie de faire ta connaissance et je viendrai te lire également avec plaisir! Pour augmenter ton nombre de vues, as-tu pensé à faire la promotion de ton blog sur les réseaux sociaux? J'avais écrit un billet à ce sujet. Gros bisous et à bientôt!

      Supprimer
    2. Merci beaucoup de ta réponse. Je ne sais pas trop si j'ai fait la bonne promo de mon blog sur les réseaux sociaux ? Je vais y remédier. Merci pour le conseil. Gros bisous à toi et à bientôt !

      Supprimer
  14. J'ai adoré ton article. Je réfléchis à une réponse + travaillée que ça, et je reviens ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma belle! Pas besoin de réponse élaborée, ça me fait déjà très plaisir que tu me laisses un petit mot. <3

      Supprimer
    2. Non mais c'est que je trouve que c'est un sujet passionnant, pourquoi on ouvre un blog, ce que ça nous apporte, ce qu'on en attend.. On a tous des motivations différentes, et au final des attentes qui ne sont pas si éloignées... Moi qui ait 3 blogs, c'est vraiment quelquechose qui m'interpelle ! ^^ Je blogue d'une manière totalement identifiée, que ce soit dans ma famille, parmi mes amis ou au travail, tout le monde sait plus ou moins que je blogue. Cela me convient très bien, mais il est vrai que notamment sur Famille en chantier je relaie des choses très intimes, par besoin, et parfois je me pose la question de comment gérer en face "mes lecteurs". Pour autant, il m'est plus facile d'expliquer certaines choses à l'écrit, et je pense que cela aide parfois mon entourage à mieux me comprendre... Alors c'est étonnant ! Et parallèlement à tout ça, j'apprécie être lue par des gens que je ne connais pas, j'apprécie d'autant plus échanger avec eux dans les commentaires (parfois trop rares !).

      Supprimer
    3. C'est vrai que ton blog Famille en Chantier est assez intime et c'est pour cela que je l'apprécie beaucoup! C'est vrai que les commentaires, c'est une autre histoire...En tous cas, moi, je suis une fidèle lectrice et commentatrice ;-)

      Supprimer
  15. pour moi quand j'ai commencé mon blog, je n'en ai pas parlé. Mais après petit à petit le blog fais son nid et de plus en plus de gens m'en parle en dehors du net. Mais je pense que mon blog est surtout lu par d'autres bloggeuse livresque du coup j'ai pas eu de critiques négatives (mais ej suis plutôt quelqu'un de positif qui passe au-dessus des critiques négatives en générale du coup j'en ai peut être eu que je me rappel plus lol).
    En tous les cas, bonne continuation pour ton blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéphanie et ravie de faire ta connaissance! Tu me laisseras le lien de ton blog que j'aille y faire un tour? Gros bisous!

      Supprimer
  16. Tu es ma récréation, quel plaisir de te lire <3
    Des Bisous
    Virginie (My Blog Is Rich)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour jeune demoiselle bronzée! Vous ici? De retour parmi nous? Merci beaucoup pour ton adorable message et je te retourne le compliment ma belle <3 <3 <3

      Supprimer
  17. Hello hello,
    Je suis super contente de te découvrir parce que 1) ton blog a l'air trop cool (je vais le lire, je reviens) et 2) j'avais vraiment besoin de lire cet article-là aujourd'hui.
    Heureuse maman d'un très jeune blog, je trépigne tous les jours comme une gamine pour ne pas en parler à la terre entière : mon chef, l'intégralité de ma ligne hiérarchique, tous mes collègues, la dame de la cantine, mes voisins, la gardienne, tous les amis que je croise et pour finir, ma petite collection de friends sur Facebook. Parce que ça serait tellement facile d'atteindre un joli nombre à deux ou trois chiffres d'un coup sur les stats que je suis fébrilement douze ou treize fois par jour... en y soustrayant la visite de ma mère et celle de mon chéri, qui sont au courant. Laborieux mais je m'accroche, parce que j'aime écrire et je n'ai pas envie, comme toi, qu'on vienne sur mon blog pour la Juliette qu'on connaît en vrai. C'est plus qu'un paradoxe, c'est une petite forme de schizophrénie : l'Enthusiastic Juliette est aussi authentique que la Juliette du bureau ou celle des dîners entre amis, mais je ne veux pas que les deux se confondent. Ou même qu'on les confonde. Bref, c'est subtile. Ravie de te lire en tout cas !
    Juliette (http://www.enthusiastic.me) (Désolée, Blogspot refuse de prendre mon adresse, je l'aime bien pourtant mon petit .me à la fin...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Juliette, je suis ravie de faire ta connaissance! J'irai donc faire un petit tour sur ton blog! Je pense que tu as raison de te garder de le dire aux autres....Tu ne le regretteras pas! Et je suis certaine que tes stats vont bientôt augmenter! Merci en tous cas pour ces jolis compliments! A très bientôt!

      Supprimer
  18. Hello ! Je t'ai découverte il y a peu de temps mais je te lis toujours avec grand plaisir et le sourire aux lèvres ! Mon blog que j'ai recommencé il y a peu sur une nouvelle plate-forme parce que l'ancien déconnait trop (et le proprio a gardé tous les meubles, donc moi, toute nue, cul au vent...) c'est surtout une manière de partager mes humeurs, mon travail, de faire connaître mon travail aussi (suis créatrice "perleuse")et l'envers du décor, mes amies du net sont au courant, ma famille aussi. Je partage sur Facebook et me lit qui veut qui est intéressé... J'avoue que j'aimerai avoir plus de lecteur, mais ce nouveau blog est tout neuf, donc je laisse le temps au temps... Et j'en profite pour découvrir d'autres blogeuses dont les univers sont différents du mien! Bonne soirée et bisous magiques à Chucky !��
    Sylvie Littérature.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sylvie et merci beaucoup pour ces beaux compliments! J'avais remarqué que tu me suivais sur Facebook et je t'en remercie beaucoup! J'irai faire un petit tour sur ton blog qui m'a l'air sympa comme tout! A très bientôt! Gros bisous.

      Supprimer
  19. Je ne suis absolument pas blogueuse mais je trouve vraiment super ce que vous faites tous, tout le monde a le droit de trouver un exutoire dans la vie et écrire ne peut qu'apporter du plaisir. Alors ce que pensent les autres on s'en tamponne le coquillart. Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mimique! Exactement, écrire ne peut procurer que tu plaisir!

      Supprimer
  20. Hello! Je me sens exactement dans ce paradoxe, j'ai un bébé blog né il y a quelques mois (et une chaîne youtube autant y aller à fond) et je suis prise entre l'envie d'en parler autour de moi pour avoir des échanges, des commentaires qui mèneraient à un enrichissement certain et l'envie de ne surtout pas mêler ma vie "normale" à tout ça. Finalement j'opte pour la discrétion, tant pis si pour l'instant mon blog se noie parmis d'autres dans l'anonymat le plus total! Seul mon amoureux est au courant, ça me brûle les lèvres d'en parler à mes parents et ma soeur mais je ne suis pas prête à assumer les diverses réactions possibles, je laisse donc la vie faire son travail :)

    Tout ça pour dire que ce qui me semble important c'est d'avoir toujours autant de plaisir à poster (avec lecteurs fidèles ou non), et je me dis que si notre passion réussit à transparaître dans nos articles, alors des gens finiront bien par y adhérer. Mais je suis aussi une grande naïve optimiste alors qu'est ce que j'en sais?!!

    Bisous tropicaux à toutes de la Réunion :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu as entièrement raison de procéder ainsi! Effectivement, tes efforts finiront par payer, surtout si tu commentes régulièrement les billets de blogueuses que tu apprécies, tu finiras par te créer un réseau. En tous cas, je vais venir te lire! A très bientôt!

      Supprimer
  21. Hello , tu m'as fait rire mais rire !!! De bon matin c'est juste excellent , toi je t'aime bien :) lol treve de plaisanterie, tu as entièrement raison je te rejoints sur tout les points ^^
    Xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Xoxo! Bien contente d'avoir contribué à ton fou rire matinal. Que c'est bon de rire!

      Supprimer
  22. Il est où ton article sur ton épilation du rectum ratée ? Mdrrr Je déconne !
    Moi j'essaie de me faire une place en tant que mec sur Hellocoton, à l'aide ma copine, et si j'avais 600vues par jour je sais pas ce que je ferais, mais sûrement une petite danse du bonheur et du soleil haha ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un mec qui me lit! Liesse. Je crois que tu es mon premier commentaire masculin, du coup, je viendrai te lire avec plaisir! Et tu sais, je pense qu'être un mec peut jouer en ta faveur sur Hello Coton. Tu vas forcément te démarquer dans ce monde de gonzesses ;-)

      Supprimer
  23. Super article !

    Je suis dans la même situation avec mon 2nd blog. J'ai décidé de ne pas en faire la pub dans mon entourage pour éviter les les jaloux et les "amis" qui lisent mais sans donner de retour, les "amis" malsains.

    Hier j'ai des collègues qui ont découvert le blog, ils étaient étonnés que je n'en parle pas plus. Mais je préfère faire mon truc dans mon coin et si je dois un jour le crier sur tous les toits alors je le ferais. Mais pas dans l'immédiat car je suis bien comme ça :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison. Je te comprends... Ravie de faire ta connaissance en tous cas! Merci pour ton commentaire!

      Supprimer
  24. Tout est une question de dosage et d'équilibre. J'ai fait comme toi et début et j'ai failli changer mon fusil d'épaule aussi mais de toute façon je poste ma trombine sur IG et FB maintenant donc ça n'a plus d'importance. Et puis surtout je me fait plaisir à moi n'en déplaise à certains ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as entièrement raison sur le principe... Et puis, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. L'anonymat et la reconnaissance ;-)

      Supprimer
  25. Bonjour.
    Au début, j'ai regretté d'avoir évoqué mon blog ; bonjour les remarques condescendantes sur le fait que je parle sur des produits de beauté, ou encore sur le fait que j'ai du temps à consacrer à une activité qui n'est pas tellement valorisée... J'ai eu des périodes de doute, et puis un jour, la Maman d'un copain de mon fils m'a dit sous le ton du secret avoir trouvé mon blog par Google (elle cherchait je ne sais pas quoi) et l'adorer. Elle, qui ne s'est jamais intéressé à ce domaine, s'est prise au jeu des lectures. Cela a été le déclic pour moi qu'une prof de lettres me dise cela! Alors j'ai décidé d'assumer d'écrire sans faute (ou presque) 500 mots par jour (en plus de ceux que je rédige au travail), de faire de la mise en page, de faire des recherches, etc... Et bizarrement mon entourage s'est moins moqué. Pour autant, à mon âge "avancé", je ne cherche pas à être connue/reconnue. Mais quel plaisir de recevoir 3 produits ou de me voir demander 2 conseils. C'est la reconnaissance que j'en retire en sachant pertinemment que je resterai dans l'anonymat. Et cela me va bien comme cela! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends tout à fait Esthelle et félicitations pour ton blog qui a l'air de bien marcher! J'irai faire un petit tour dans le week-end. Je ne sais pas quel âge tu as, mais à mon sens, il n'y a pas dâge pour bloguer ;-)

      Supprimer
  26. Quand, avec une amie, on a lancé notre blog il y a quelques semaines, on l'a annoncé sur Facebook : grosse audience le premier jour, et bim, les stats décrochent dès le lendemain... Effet de curiosité, pas plus. Mais c'est pas grave parce que je vise plus que nos quelques dizaines de potes sur Facebook. On construit les choses pas à pas, twitter / page FB. C'est drôle de voir des profils aimer sa page FB alors qu'ils ne sont ni des amis, ni des amis d'amis... ça va prendre du temps, mais j'ai le temps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Félicitations pour ce nouveau blog alors: j'irai y faire un tour! Tu as raison, les premiers jours, on a énormément de vues, mais c'est dû à l'effet de curiosité de l'entourage. Il faut s'armer de patience! A bientôt!

      Supprimer
  27. Ah la notoriété ! J'ai lancé mon blog lorsque j'ai repris des études de journalisme pour me réorienter professionnellement après plus de 10 ans passées en tant que responsable de communication. Et ce blog faisait partie de de mon cursus. Alors pour avoir un peu d’audience (parce qu'évidemment j'étais notée entre autres sur les stats générées et les commentaires obtenus), j'en ai parlé partout autour de moi... Et maintenant je le regrette parce que mon anonymat n'est plus protégé. Mais voilà, si je suis en train de créer deux autres blogs en parallèle sur des sujets complètement différents, je ne suis pas prête comme toi à lâcher ce premier blog pour repartir de zéro parce que j'y ai beaucoup trop investi de temps et de moi-même, parce que je l'aime mon blog, parce que je n'aurais pas le courage de tout reprendre à zéro... Alors je fais avec mais j'envie ton nouveau départ !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lucie-Rose! Je te comprends tout à fait, c'est sûr que ce n'est pas évident de lâcher un blog comme ça, surtout quand tu as fait du chemin avec lui. C'est un peu ton "bébé" en quelques sortes! Merci pour ton message et ton passage par ici en tous cas!

      Supprimer
  28. Super article je me retrouve toute à fait et tu remarqueras que mon brouillon de blog a aussi etait effacé, j'en démarre un nouveau. J'ai vecu la même expérience que toi et donc le même constat. Continu il est chouette ton blog. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma bichette! Je vais venir te lire avec plaisir! J'ignorais que tu avais démarré un nouveau blog. Je suis sûre que tu auras du succès. Tu le mérites <3

      Supprimer
  29. coucou,

    j'ai beaucoup aimée lire ton blog, je t'avoue qu'on est toujours perdu entre se montrer ou non par rapport à son blog, personnellement je ne l'aie pas dit à toute la population non plus mais seuls mes parents et quelques amis le savent et encore, certains ne connaissent pas d'adresse, et je me dit "tant mieux". Je suis de nature timide et je préfère des lecteurs sincères :) je comprends tout à fait ton choix, bon courage pour la suite ! des bisous :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci à toi pour ton passage sur ce blog! Je te comprends tout à fait, le plus important comme tu dis, c'est d'avoir des lecteurs sincères! A bientôt j'espère!

      Supprimer
  30. 600 visites ? Ce n'est plus un groupe d'amis que tu as! c'est pire qu'un troupeau ! :)
    Maintenant je comprends pourquoi peu de temps après avoir découvert ton blog, il avait disparu. Ceci explique cela ^^
    En tout cas je suis ravie que tu en aies refait un. Puis je constate que comme moi, tu es en mode Instagram en ce moment ( j'adore y voir les bouilles de tes petits ).
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup Maman Fée! Et pardon pour ma réponse tardive! Oui, moi aussi j'aime beaucoup Instagram et les chouettes personnes que j'y découvre. Je t'embrasse ma jolie!

      Supprimer
  31. Coucou ma jolie,
    Je me reconnais parfaitement dans tes mots... Personnellement, à l'inverse de toi, je n'ai pas du tout "ouvert" mon blog à mes proches (hormis mon conjoint) qui était le seul à connaître son existence.
    J'ai même mis plus d'un an à le "relier" à la civilisation : HC, FB et Twitter. Et puis je me suis sortie les doigts, comme j'aime le dire poétiquement, parce que c'est quoi l'intérêt d'un blog si on ne le partage pas ?
    Alors j'ai tissé ma petite communauté virtuelle et maintenant que je l'assume davantage, j'en parle tout doucement auprès de moi, sans forcément donner le lien, par ailleurs ;-)
    Bref, je comprends que tu aies eu envie de retrouver de l'anonymat et je me dis qu'en tissant sa toile sur le réseau, les messages et les retours sont plus "sincères" que ce que tu as pu vivre de la part de tes amis et connaissances qui te lisaient sans te faire de retour.
    Bel article en tous les cas.
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci Ed! Et désolée pour cette réponse tardive! Oui, je pense que ta démarche est la bonne. Il vaut mieux n'en parler à personne au départ, pour apprivoiser ce blog qui nous dépasse parfois. Et puis, au fur et à mesure on l'assume et on choisit ou non de le divulguer. Je t'embrasse et merci encore <3

      Supprimer
  32. Comme tu as raison! On est un peu les schizophrènes de la toile... On raconte nos vies (et même parfois des trucs super intimes) dans le but d'être lues, et donc un peu reconnues (quand même) mais tout en restant anonymes (cheloues les meufs!). Perso seule ma famille proche et quelques amies triées sur le volet connaissent l'existence de mon blog et c'est déjà trop parfois... Mon blog et en effet devenu un drôle de sujet de conversation où chacun y va de son petit commentaire... Moi qui voulais en faire un espace rien qu'à moi : mon petit jardin secret public : C'est raté! En tous cas continue comme ça j'adore te lire (d'ailleurs tu es le premier blog "féminin" que j'ai lu... Et on oubli jamais sa première fois, tu sais <3)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roh, tu sais que tu me ferais rougir, toi! Quel honneur d'être ta première fois! J'espère que j'ai su m'y prendre!
      Sinon, tu as entièrement raison, notre blog est un jardin secret public, cette expression résume à merveille le paradoxe de bloguer! Gros bisous!

      Supprimer
  33. Ah j'ai adoré lire ton billet ! Pas évident de blogger. Je débute actuellement (je ne compte pas le vieux skyblog de l'adolescence hein ?!) et difficile car il faut faire des choix. Pour ma part je ne souhaite pas l'ouvrir à mes connaissances. Mon cher et tendre vient parfois le lire en douce mais ça s’arrête là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je te comprends Maman M, et je te remercie de ton passage par ici! J'espère te revoir très bientôt!

      Supprimer
  34. Coucou :) Que de réaction pour ton billet c'est qu'il a plu autant à moi qu'aux autres ^^ Bon pour commencer je trouve ça géniale que tu ai pris le temps de recommencer un blog au risque de tout perdre. Pour notre part (nous car on est deux sur le blog ^^ je précise pour ceux qui liront mon commentaire que je ne parle pas de mon moi maléfique quoi que ?) on a choisi de ne pas le cacher à notre entourage pour plusieurs raisons :
    - déjà moi je m'exposais déjà par ma passion de modèle photo alors assumer je savais déjà un peu faire ^^
    - on sait dit que toute façon ça ce serai un jour alors quitte à assumer autant le faire de suite pour éviter qu'on se moque de nous le jour J.

    Au final ?
    - comme toi j'ai des personnes qui viennent par curiosité mal placé, surtout des personnes de la fac qui ne me connaissent pas et qui ont se besoin de tout savoir sur les autres.
    - comme toi j'ai des amis qui me font des remarques : "non mais ton blog ça te prend un temps fou, tu dois tricher au partiel non ?"

    Mais au final c'est que du bonheur, on ne regrette rien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que tu résumes très bien la situation Julie! Et je m'excuse pour cette réponse plus que tardive... Tu as raison, au final, c'est une belle expérience, très enrichissante, même si certains trouveront toujours à redire... Mais il faut faire ce qui nous plaît et se moquer des autres! Je t'embrasse ma jolie. <3

      Supprimer
  35. Coucou ! Super ton article, et ce ton d'humour j'adore ! Je suis tellement d'accord avec toi... J'avais d'ailleurs un blog comme toi, que j'ai supprimé. Idem, j'avais demandé à tous mes amis de liker ma page Facebook, alors au début c'est cool on a l'impression d’intéresser puis après ça redescend... Aujourd'hui, j'écris pour me faire plaisir et c'est ce qui compte le plus au final :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que tu as raison Adeline! Je suis ravie de faire ta connaissance et je vais essayer d'aller faire un tour sur ton blog également! N'hésite pas à me le rappeler! A très bientôt!

      Supprimer
  36. C'est vrai que ce sont des questions de fond que l'on se doit de se poser... Tout comme le fait de montrer ou non ces enfants...
    J'ai très peu parlé de mon blog autour de moi et j'ai opté pour un pseudo ce qui minimise le risque de me trouver sans savoir... Pour autant et par la force des choses de plus en plus de personnes de mon entourage connaissent l'existence du blog et finalement je trouve que ça se passe plutôt bien :) Beaucoup m'encouragent, me suivent, me demandent quand apparaîtra le prochain billet ! Et bizarrement je me sens plus libre, comme si j'avais dû faire mes preuves au reste du monde, à l'univers tout entier - ouai l'univers a besoin de preuves et alors ? - en tout cas chouette billet ! Merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est moi qui te remercie pour ce gentil commentaire! Je suis contente que mon billet te parle et je serais ravie de faire la connaissance de ton blog si tu me le présentes!

      Supprimer
  37. C'est vrai que ce sont des questions de fond que l'on se doit de se poser... Tout comme le fait de montrer ou non ces enfants...
    J'ai très peu parlé de mon blog autour de moi et j'ai opté pour un pseudo ce qui minimise le risque de me trouver sans savoir... Pour autant et par la force des choses de plus en plus de personnes de mon entourage connaissent l'existence du blog et finalement je trouve que ça se passe plutôt bien :) Beaucoup m'encouragent, me suivent, me demandent quand apparaîtra le prochain billet ! Et bizarrement je me sens plus libre, comme si j'avais dû faire mes preuves au reste du monde, à l'univers tout entier - ouai l'univers a besoin de preuves et alors ? - en tout cas chouette billet ! Merci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ce commentaire riche et intéressant! Tu me donneras le lien de ton blog? ;-)

      Supprimer
  38. Ah j'ai rigolé, ce doit être l'effet "épilation du rectum raté" !
    Ici 100% anonyme car ça change la tonalité d'un blog je trouve lorsque tu sais que la famille t'es pionne. J'ai même bloqué une amie de mes parents (elle même blogueuse) sur Instagram pour être "en paix".
    Oui j'avoue c'est pas super sympa, mais voilà.
    Mon Facebook reste perso et il y a un compte pour le blog. Alors je suis partie de 0, niet, nada. Honnêtement y a de quoi déprimer au départ. Mais j'assume mon choix. Et puis au moins mes vues je suis sûr que je ne les doit pas à mon entourage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord avec toi! Pardon pour le retard de ma réponse (épilation rectale oblige), je vais aller faire un petit tour sur ton blog, histoire de faire plus ample connaissance!

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !