Libellés

L'art de la sieste... À trois...

14 mars 2016





              Mes chevreuils curieux, Si tu t'attendais à un article sur une sieste crapuleuse, il faudra revenir, désolée... 
Je t'écris dans une situation d'extrême urgence... Je suis actuellement coincée dans mon lit  avec deux fauves... un de chaque côté. L'un tète, me vidant littéralement de toute ma moelle et poussant des grognements de vélociraptor, l'autre est avachi sur moi, m'emprisonnant les jambes avec les siennes, la main posée sur mon visage, menaçant de m'éborgner à tout instant. Un geste trop brusque de ma part, et je les réveille... Ma vie se transformera alors en cauchemar. C'est pourquoi j'écris cet article avec d'infinies précautions, une goutte de sueur perle sur mon front... Comment en suis-je arrivée là? Je vais t'expliquer...


Comme tous les après-midi, je me réjouis de l'heure de la sieste, seul moment où je peux un peu me reposer vu que Chucky ne dort plus la nuit et que Coquillette me réveille au moins toutes les deux heures pour téter. J'attends donc ce moment de la sieste comme le juste repos du guerrier, un repos bien mérité!
Seulement cet après-midi, j'ai été faible, je l'avoue... Au moment du repas de midi, profitant d'une pluie d'éloges que je déversais à son sujet, ( Tu es tellement sage, c'est formidable, je suis fière de toi et blablabla et blablabla...) Chucky m'a coupée net dans mon élan en me demandant avec des yeux de chien battu: " Dis maman, je peux faire la sieste avec toi dans le grand lit?" . Bon, vous connaissez déjà la réponse.... Que celui qui n'a jamais failli me jette la première pierre... Vous ne les aviez pas devant vous, ces yeux de chien battu...
"Oui, bien sûr mon chéri, juste pour cette fois, hein?" ça m'apprendra aussi à faire ma démago.


Aussitôt dit, aussitôt fait, je pose Coquillette dans son berceau et je file au dodo avec Chucky, fier comme un bar tabac de n'avoir sa maman que pour lui sans le mini vampire au milieu. Il faut vous imaginer l'état d'excitation dans lequel il était: Tapant avec ses pieds sur le lit comme s'il était possédé de tocs, se retournant 20 fois par minute, me faisant mille bisous. Il a fallu également garer toutes ses petites voitures dans le lit, pour qu'elles le regardent dormir... Oui, ça, c'est une longue histoire...Donc, après ce rituel qui ferait bondir Super Nanny, Chucky s'est à peu près calmé... Ouf... On allait enfin pouvoir dormir... Sauf qu'à ce moment, Coquillette s'est réveillée bien sûr! Ben oui, sinon c'est pas drôle. Non....! Mon monde s'est écroulé en une seconde. Juste au moment où Chucky commençait à s'endormir! N'écoutant que mon instinct, j'ai sauté du lit d'un seul bond pour prendre Coquillette dans son berceau afin qu'elle ne réveille pas Chucky, je l'ai prise avec nous dans le lit (plus on est de fous, plus on rit...).


Évidemment, le vampire s'est mis en action avec ses grognements de vélociraptor... J'ai capitulé, lui laissant un bout de mon sein en guise de rémission, pendant que Chucky me labourait la jambe gauche avec son pied. Ils se sont endormis comme cela... Tout ce petit cirque a duré une bonne heure et évidemment, quand mes monstres se sont enfin endormis, moi, je n'avais plus sommeil.

Voilà, je viens de m'extirper du lit, avec une prudence extrême, craignant de m'attirer les foudres de Zeus si jamais je faisais le mouvement de trop... Au bout de 5 minutes de manoeuvres dignes d'un espion de la CIA, j'ai réussi quitter le lit sans les éveiller et je vous écris, retranchée dans ma cuisine, en robe de chambre ( j'ai bien évidemment renoncé à prendre mes habits avec moi, c'était trop risqué niveau sonore.)

Je ne m'en suis pas si mal sortie: deux bleus aux jambes, un œil poché et un sein encore fonctionnel... C'est le prix à payer pour faire la sieste avec deux djihadistes. On ne m'y reprendra plus.

Bref, je te rappelle qu'il y a un très joli bracelet à gagner ici. Un bracelet de ma marque préférée, L'Atelier des Dames.


 Je te rappelle que tu peux me suivre sur Facebook et Instagram et pour les plus VIP, sur Hello Coton. Et ouais... Suis comme ça moi.

Sinon, je vais te parler d'une page fans que j'aime beaucoup sur Facebook. Il s'agit de la page de Mère pas parfaite (la vraie). J'adore sonn humour, elle fait partie de mon quotidien, puisque je me régale de la lire tous les matins en buvant mon café. En parlant de café, fais gaffe, si elle n'a pas ses deux grammes de caféine dans le sang, Mère pas parfaite devient vite incontrôlable. Mais sinon, elle est hyper cool.

Allez, des bécots.

Frau Pruno.




10 commentaires :

  1. Ha ha, pour pratiquer régulièrement avec une, tu as toute mon admiration pour t'en être sortie avec deux :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci poulette! Mais on ne m'y reprendra plus!! (mouarf mouarf mouarf).

      Supprimer
  2. Je ne sais ce qui me fait le plus peur... les coups de latte ou le velociraptor... lol
    En fait t'as réussi à te faxer hors du lit, t'es une warrior ;)
    ----------
    Hiiiii merci :* :* :*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faxer, c'est tout à fait le terme! Je n'en reviens pas moi-même!
      Hiiiiii de rien :* :* :*

      Supprimer
  3. Ton article m'as bien fait rire j'adore! 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est très gentil! Ravie de ton passage ici ;-)

      Supprimer
  4. ça va passer, dans 15 ans, ils se lèveront à midi pour dire - J'ai faim ! et ils repartiront dans leur chambre. Patience, 15 ans, ça passe vite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais me rassurer ;-) Je vais aller boire un deuxième café pour me remonter le moral!

      Supprimer
  5. Tu m'as bien fait rire ! Le pire, c'est que dimanche dernier, j'ai essayé de faire une sieste avec Catboy et après une heure de guilis, de pince-nez et autres "jemecouchesurtatête", j'ai abdiqué ... 5 minutes après, il dormait le monstre (mais moi, j'étais bien réveillée) !!!

    RépondreSupprimer
  6. excellent !!! ( je remonte pépère le fil de tes articles comme tu peux t'en rendre compte !!! )

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !