Libellés

Liebster Awards

8 févr. 2016






Je sais, les Liebster Awards, ça soule toutes les grosses blogueuses qui ont déjà leur lectorat, qui ont déjà été nominées moult fois etc...
Oui, mais moi, avec mon bébé blog et mes 50 abonnés sur Hello Coton, ben, je suis bien contente d'être nominée! Justement, je râlais, pestais, ronchonnais sur HC, me plaignant de n'avoir jamais été nominée, criant au complot marmeladien, me victimisant comme la mal-aimée de la blogosphère. Oui, mais ça, c'était avant.


Car aujourd'hui, j'ai été nominée trois fois par les copines: Une fois par la Ridée Rieuse (mate l'allitération du tonnerre), grande philanthrope, qui, ayant pitié de mon âme esseulée et ayant entendu ma complainte bloguesque, a décidé de me sortir de l'ombre. Puis  le blog  Ma Non Grossesse m'a à son tour nominée. Enfin, c'est la géniale Lili du blog La Vie d'Leur mère qui m'a désignée comme la prochaine victime des Liebster Awards.

Voilà donc pour la petite histoire.

Mais sache que les Liebster Awards, cette noble institution, pour ne nommer qu'elle, comporte quelques règles auxquelles il convient de se plier:

- Tu dois révéler 11 choses sur ta petite personne (mate le narcissisme)
- Tu dois répondre à 11 questions imposées par celui ou celle qui t'a nominée.
- Tu dois à ton tour désigner 11 personnes et choisir des questions qui leur seront destinées.

Do you understand?

Bon, c'est parti: je m'allonge sur le divan, je te dis tout:

11 Choses méga importantes que tu dois savoir sur moi


 - Je suis née au Cameroun

- Mon album préféré est A Kind of blues de Miles Davis. Je l'écoute tous les week-ends et toujours avec un verre de vin à la main (the cliché) (même que ma sœur, qui s'est longtemps moquée de moi et de mon goût pour le jazz "On dirait de la musique pour films de boules" est complètement fan maintenant, et désormais, c'est moi qui me fous d'elle) Un ami m'avait prêté cet album quand j'étais à Paris. A cette époque précise, je m'étais momentanément séparée de Pinces d'Or. J'ai écouté cet album pour la première fois un matin, en buvant mon café. Ce fut une véritable révélation. Certes, j'étais seule, mais sereine. Tout était parfait. Mais j'aime aussi la musique pourrie, si tu veux comprendre l'ampleur du délire, clique ici.



- Mon mari et moi sommes tombés amoureux du ballet de Tchaïkovski, Casse-Noisettes, on l'écoute régulièrement et Le Pas de Deux nous met toujours les larmes aux yeux.



- J'ai passé de merveilleuses années à Paris, lorsque je n'avais pas encore d'enfants et que je n'avais que moi à penser.  Il y avait un bar qui était notre deuxième maison, où on a passé des soirées de folie. Aujourd'hui, cette ville me manque cruellement, et il n'est pas rare que je regarde des photos de rues que j'arpentais,  sur mon portable,  pour me remonter le moral, les dimanches pluvieux.




- Je n'ai jamais compris à quoi servait Twitter.

- J'adore la peinture. Je suis une fan du romantisme allemand (Caspar David Friedrich) ,de l'expressionnisme allemand (Franz Marc, Ernst Ludwig Kirchner) et de Dali. Reste avec moi, t'endors pas, ça va...Je peux aussi saigner du nez devant une belle robe chez Tara Jarmon.



- Je suis extrêmement proche de ma famille. Un vrai pot de colle. Je m'entends à merveille avec mes parents et je suis rendue chez eux au moins une fois tous les 15 jours  (les pauvres).  J'ai une petite soeur qui a 27 ans, qui a un QI et une culture aussi gros que ses seins (et ils sont gros) (ses seins). Je ne la vois plus aussi souvent qu'avant depuis que je n'habite plus la capitale. Mais on s'appelle au moins deux fois par semaine pour se raconter que des conneries (genre, on se refait les paroles de Diams et de Vita de la Chanson Confessions Nocturnes, ou on se tape des délires à inventer des noms de blogs débiles, genre "Viens sur les genoux de tonton", ou "derrière les menhirs") Désolée, elle est maquée jusqu'aux dents et même que son mec, il est adorable et qu'il accepte de venir faire les boutiques avec moi lorsque je viens les voir à Paname.

- Le livre qui m'a complètement bouleversifiée c'est Les Misérables de Victor Hugo. J'ai mis du temps à le lire (mate les trois tomes) mais la fin m'a fait fondre en larmes et m'a ouvert les écoutilles.

- Ma fille, Coquillette,  devait s'appeler Blanche, jusqu'au jour de sa naissance. On a changé au dernier moment, et j'avoue que je regrette un peu maintenant,(ben ouais, Coquillette, ça le fait moyen en fait) .

- J'ai gardé presque tous mes amis d'école, de collège et de lycée ( et gnangnagnan et gnagnangnan) (miss cul-cul la praline). Je suis très fidèle en amitié, (mais pas en amour) (je déconne) 

- Je déteste mes oreilles (appelle-moi Dumbo)


Je réponds aux questions que l'on m'a posées


J'ai fait un mélange, j'ai arrangé le truc à ma sauce, puisque j'ai été nominée 3 fois et que je suis une star, j'ai le droit de choisir les questions que je préfère (et toc)

Quel est ta série préférée et pourquoi ?
 The Walking Dead. Avec Pinces d'Or, on est over fans. On regarde au moins deux épisodes d'un coup ( t'as vu comme on est des fous) et puis Daril, il est quand-même canon...

Quel est ton blog coup de cœur de l’année 2015 ?
Samerlipopette, j'ai lu TOUS ses articles. A côté d'elle, j'essaie juste de faire un peu d'humour. Sinon, cette année, j'ai découvert Vio la Vilaine, dans la même trempe. Une plume magique.



Quel est ton plus beau voyage ?
On a pas mal voyagé avec P.O, mais mon plus beau souvenir c'est le Quebec. On est partis trois semaines, on a vu des baleines sur le Saint Laurent. Elles sont passées juste sous notre zodiac, elles étaient quatre. On aurait pu les toucher avec la main. C'était incroyable.

Quand tu était petite, tu voulais devenir…?

Paléontologue. J'étais calée, je les connaissais tous (les dinosaures). Et puis est arrivée la classe de la seconde. Et les maths... (Adieu la paléontologue, bonjour la prof d'allemand)

Raconte moi une de tes grandes hontes
J'ai fait cours l'année dernière avec mon chemisier déboutonné. On voyait mon soutif d'allaitement . J'étais heureusement enceinte (et donc asexuée) . Au bout de quelques minutes, harassée de voir mes élèves pouffer de rire, je leur ai demandé: "Mais ça suffit à la fin, qu'est-ce qui se passe?",d'un grand mouvement de bras, j'ai fait craquer encore un ou deux boutons du chemisier. Le bon côté, c'est que j'ai des élèves compréhensifs.

Quel est ton plus vilain défaut ?
Je suis capricieuse et plutôt du genre petite fille gâtée.

Ta couleur de verni préférée
Le rouge pouf

Ta phobie 
Les araignées : en vrai, en dessin ou en photo, petites, grandes, moyennes, intelligentes, sympas, drôles, je ne fais pas de distinction. Mais nous avons signé un pacte de non-agression. Je ne leur veux aucun mal, elles me laissent tranquille.

Quelle est la chose dont tu es la plus fière ?
J'ai bien réussi dans mes études. J'ai obtenu ma maîtrise en même temps que mon Capes et l'agrégation pendant ma grossesse et en plein travaux (remember c'est ici); c'était important pour moi de relever ces challenges et de me prouver que je valais quand-même quelque chose.

  Tu pars seule sur une île, qu'emportes-tu ?
Ma pince à épiler. What else?

 Y-a-t-il une activité que tu ne pratiques pas et qui te tente ?
Je voudrais me remettre au piano.

Et les nominés, sont:


- Les élucubrations de Nessa

- Mère pas parfaite et alors?

- Fortyfive weeks

- Angélique, Marquise des couches

- Lucille Cédille

- Compte rendu of my life

- Bébé Koala

Ce que je veux

- Tant de belles histoires

- Choubidoowah




Mes 11 questions aux nominés:


1. Quelle est ta marque de vêtement préférée?

2. Quel est ton plus grand regret?

3. Quelle fut ta plus grande joie?

4. As-tu  des animaux de compagnie?

5- Ton blog préféré?

6. Ton rêve le plus fou:

7. Ton livre préféré:

8. Ta plus grande qualité:

9. Le nom de quelqu'un qui compte à tes yeux:

10. Le nom d'une personne célèbre disparue que tu aurais aimé rencontrer de son vivant:

11. Ta chanson préférée:

Voilà, I did my job! Inutile de vous dire que je ne répondrai pas aux éventuelles futures nominations, c'est bien trop de boulot! A vous de jouer bandes de meufs!


Ps: je vous rappelle que j'ai créé un groupe d'entraide pour blogueurs sur Facebook. Le but est de faire connaître nos blogs et de s'entraider. On se fait de nouveaux potes, c'est bien cool. N'hésite pas à venir nous rejoindre sauf si tu n'es pas sincère dans ta démarche et que ce n'est que par intérêt. Sinon, ramène vite tes fesses.



16 commentaires :

  1. Mais, nooooooooon! C'est juste incroyable je viens de te nominer aussi, roh à tous les coups t'as fais exprès!!!
    http://mangersainpourbiengrandir.com/liebsteraward/

    RépondreSupprimer
  2. C'est tout à fait aimable de ta part de me nominer :)
    J'avoue que ce n'est pas spécialement le genre de billet que j'ai envie de publier sur mon blog, mais je vais m'y soumettre avec grand plaisir sur la page facebook ! Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'es vraiment pas obligée ma belle! Franchement, ça m'est égal ;-)

      Supprimer
  3. Heureusement que tu oublies parfois des points et des virgules dans tes phrases, ce qui te rend humaine, sinon j'aurais été tellement impressionnée par ta cultivation intellectuelle que j'aurais pas osé commenter, dis donc. Le prochain billet tu causes des robes Tara Jarmon wokay ? Merci.

    Bref. C'est toujours agréable pour les superstars comme moi d'en apprendre un peu plus sur les petites gens comme toi.
    (Evidemment je lole, du verbe loler.)

    Nous avons en commun le jazz au café (même si je suis plus manouche que film de boules) et le premier bouleversifiage littéraire : C'est en classe de troisième, avec "Le dernier jour d'un condamné", que Totor a provoqué chez moi un émoi dont j'ai mis des années à me remettre (et forgé par la même mes premières convictions politiques).

    J'ai aussi vécu la vie de bohème à Paris pendant quelques temps avant de me reproduire à l'arrière d'une clio GPL noire sur le parking d'un Kiabi dans l'Aveyron. J'en ai gardé la nostalgie du 11ème arrondissement et mes insupportables manies de bobo.

    Par contre niveau croûtes, je suis plutôt du genre à mouiller ma culotte devant les œuvres Préraphaélites.

    Enfin on s'en cogne, hein.

    Bisous bonne journée cordialement patati patata.

    Ps : Merci encore pour ton clin d’œil, je vais finir par me pisser dessus de joie à force (le corps à ses raisons que la raison ignore n'est-ce pas) (à moins que mes trois grossesses rapprochées et mon périnée en mousse de matelas de camping de mauvaise qualité y soient pour quelque chose).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est beau! Quand la haute société rencontré la plèbe.. Ça donne une partouze d'hormones.
      Oui tu as vu, je suis la fille qui fait des dédicaces moi. Suis comme ça. Dans mon prochain billet je me ferai une auto dédicace parce que je commence à en avoir ras-le-bol de dédier ma vie aux autres.
      Merci pour tous tes gentils compliments qui me touchent énormément (c'est où que j'ai oublié une virgule?) (voix chevrotante, main qui tremble)

      L'article sur Tara Jarmon, il est déjà paru ma bichette, tiens il est là pouf pouf
      http://escarpinsetmarmelade.blogspot.fr/2016/01/confessions-dune-serial-shoppeuse.html?m=1

      Je t'embrasse, et reviens quand tu veux! (tu peux ramener des copines) (si elles ont des gros seins)

      Supprimer
  4. Ho mais j'ai dit "Moi aussiiiiiiiiiiiiiiiiii!" comme une couillasse sur plusieurs trucs :]
    Copine ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne m'étonne pas! Je paris que toi aussi t'es née au Cameroun ;-) <3

      Supprimer
  5. Non mais ho ! Je ne suis pas grosse d'abord^^.
    Et comment ça tu ne feras plus de tags, tss, tss, c'est vilain ça, c'est même très décevant de ta part, je te croyais plus endurante.
    Sinon, I love Paris too ! Mais moi j'y live toujours ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah si. Je te considère comme une grosse blogueuse qui a la classe à Dallas. Canon évidemment. Ça m'a fatiguée ce billet, mine de rien, ça prend un temps fou! Je sais que tu habites la capitale ma bichette (rappelle-toi que je suis une lectrice assidue de ton blog ;-)

      Supprimer
    2. Excuse-moi, je suis tellement habituée à ce qu'on ne me lise que d'un oeil ;) Bises et merci !

      Supprimer
  6. Escarpins et marmelade, moi je croyais que tu passais ton temps à faire des compotes et à cirer tes escarpins. je ne savais pas que tu étais super intello, Madame. Comme j'adore les bons plans culture des blogueuses (oui, il faut lire d'un coup), je m'en vais chercher le titre de Miles Davis.
    Les misérables, le pas de deux et la peinture, je connais un peu.
    Je n'ai été déçue qu'une fois, un blogueur disait que son livre préféré, c'était la divine comédie. Et me voila partie à la bibliothèque le chercher ... j'ai rien compris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, je t'ai bien eue hein?! je te rassure, je ne me considère pas comme une intello. J'aime trop les Reines du Shopping et je dis trop de gros mots ;-)

      Supprimer
  7. Bon, désolée, Miles Davis, j'ai essayé 2 ou 3 fois, en repassant, en buvant un café et avant de m'endormir, c'est pas concluant pour moi, je préfère ... Patrick Juvet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De Miles Davis à Patrick Juvet, il n'y a qu'un pas! La musique a ses raisons que la raison ignore ;-)

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !