Libellés

Mes voisins les Kennedy

27 janv. 2016








Mes alligators fougueux,

Ce billet est un peu le contre-pied de l'article de La Mère flemarde, célèbre blogueuse à la plume cinglante et à l'humour décapant. Dans son billet, notre chère Mère flemarde écrivait une lettre à ses voisins, véritable plaidoyer pour la compréhension et la tolérence ente les peuples.

Son article m'a inspirée, il faut bien le dire, jusqu'à me donner envie de vous parler de mes propres voisins, un couple charismatique et sexy, les Kennedy en quelque sorte.

D'ailleurs, dans ma petite ville perdue , tout le monde connaît les Kennedy. Si, je t'assure, c'est un truc de fou: Lorsque je dis aux gens où j'habite précisemment, on me sort automatiquement cette réponse:
- Ah, tu habites l'appartement au-dessus des Kennedy!

Ils sont connus comme le loup blanc. Au début, perfide et médisante comme je suis,  j'ai pensé que s'ils étaient connus de la sorte, c'était certainement pour de mauvaises raisons:

- Oui, c'est l'appartement juste au-dessus des Kennedy! Pourquoi tu les connais? Ils sont sympas? (la morue)
- Non, ils ne sont pas sympas! (je me disais bien...) Ils sont géniaux! (merde.)

Je t'assure, quelque soit la personne qu'on avait en face de nous, on entendait à chaque fois le même couplet sur les Kennedy: ils sont formidables, merveilleux... John et Jacky? Vous avez de la chance d'être leurs voisins!
Comment ça, on a de la chance d'être leurs voisins? C'est plutôt eux, qui ont de la chance d'être les nôtres! (la hyène)

 Mince alors, il fallait que je m'y fasse: à Paris, dans notre ancien collège, on était The Couple Star avec Pinces d'Or. On s'était rencontrés dans ce bahut, on s'était fait moult potes, on invitait les gens à tour de bras chez nous pour de mythiques apéros.... Bref, on était des gens cools quoi...
Ici, dans cette nouvelle ville à la campagne, on n'était que de vulgaires ex-parigos, personne ne nous connaissait, on était tout juste bons à se faire crever les pneus par les cueilleurs de cèpes, avec notre plaque 75.... La loose la plus absolue...

Bref, toujours est-il que j'avais tout de même à y croire, moi, à cette histoire de Kennedy.... Avec la mauvaise foi la plus absolue, je me disais que tant que je ne les aurais pas vus de mes propres yeux (poke St Thomas), je n'y croirais pas...

Le miracle ne tarda pas à arriver...
Oui, il se trouve que Chucky décida de nous jouer encore des tours la nuit (le farceur), tu sais, le genre de délires complètement flippant, où il se tapait la tête contre le mur en chantant des incantations diaboliques (remember, c'est ici)
Donc, nos nuits s'étant transformées en véritable cauchemar, nous décidâmes d'aller nous excuser auprès des Kennedy pour le raffut occasionné.

Nous allâmes (tu as vu comme je maîtrise le passé simple avec aisance) donc frapper un beau matin à leur porte. Une femme, grande, souriante et gracieuse vint nous ouvrir:

- Bonjour Madame Kennedy, nous sommes les voisins du dessus....
- Oui, je sais qui vous êtes, bonjour!
- On tenait à s'excuser mon mari et moi, pour les cris de notre fils la nuit.... On est vraiment désolés, il est en plein dans les terreurs nocturnes, on ne sait plus quoi faire on...
- ta ta ta... Ne vous excusez pas, voyons! C'est tout à fait normal, on vous comprend!
- (c'est vrai qu'ils sont sympas en fait) Ah bon? Vous avez connu ça aussi? (j'étais pleine d'espoir)
- Oui, ne vous inquiétez pas, les nôtres n'ont pas dormi jusqu'à 6 ans!

Ouf, je ne sais pas s'il fallait que je pleure d'angoisse ou de soulagement.... Bonne nouvelle: les Kennedy n'étaient pas totalement parfaits, ils faisaient partie eux aussi des chacals miteux, leur grande bonté venait de m'être démontrée, dans toute sa splendeur. C'étaient des demi-dieux en quelque sorte. Mauvaise nouvelle: on allait en chier pendant encore 3 ans avec Chucky...


C'est ainsi que je fus forcée d'admettre l'inavouable: les Kennedy étaient effectivement des gens géniaux.

Surtout qu'avec la naissance de Coquillette, le niveau sonore a encore augmenté pendant la nuit. Rebelote, nous sommes allés toquer à leur porte pour s'excuser, et voilà ce qu'ils nous ont dit avant même qu'on ouvre la bouche:
- Vous venez pour vous excuser à cause du bruit la nuit!
- Oui, exactement, on essaie de la laisser pleurer pour la "déshabituer" de nos bras, mais si c'est trop pénible, on comprend tout à fait, on ne la laissera plus pleurer.
- Si, laissez la pleurer! Vous avez entièrement raison de procéder ainsi, si on avait su, on aurait fait pareil avec nos deux enfants...
- Je t'aime Jacky! Oh, merci,vous êtes adorables et tellement compréhensifs!
- Non, c'est vous qui êtes adorables de venir vous excuser!

Il faut vraiment qu'on les invite à dîner un soir....Mais j'ai bien peur qu'une fois ce seuil d'intimité franchi, on ne puisse définitivement plus se passer d'eux.


Car en plus d'être des voisins merveilleux, ils sont aussi des philanthropes de premier ordre: ils aident les nouveaux profs venus à trouver un logement, ils organisent des soirées dans leur bel appartement où est conviée toute la jet set locale .... Ils connaissent le prénom de nos enfants (moi je ne connais pas le leur) Bref.... Ils feraient complexer l'abbé Pierre en personne....

Mais tu me connais, mauvaise comme je suis, je me dis qu'il y a forcément baleine sous gravillons... Ils doivent certainement torturer des bébés chats dans leur cave ou bien s'adonner à des séances scatophiles... C'est obligé.

Mouarf mouarf mouarf.....

Au fait, tu as dû remarquer que le design de mon blog avait quelque peu changé ces derniers temps...  Je me suis lancé dans un truc trop gros pour moi. Je suis comme le créateur de Frankenstein :ma créature me dépasse. Disons que le webdesign et moi ça fait deux tu vois... Donc, après quelques saignements de nez et quelques crises de nerf, j'ai réussi à peu près à faire ce que je voulais. Au passage, j'en profite pour remercier la génialissime Mia du blog Truc de blogueuses pour son aide et sa gentillesse. Elle a répondu à toutes mes questions avec une rapidité et une gentillesse extrême, donc, si toi aussi tu as des galères de blog, va faire un tour sur sa page Fbk ou sur son blog (en plus, je suis sûre qu'elle est canon). Voilà.

Des bécots.





















11 commentaires :

  1. Et bien ma mie j'espère que ce n'est pas leur vrai nom...mais c'est chouette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non Mimique, dans la vraie vie, ils ont un nom encore plus classe et cool! Des demi-dieux je te dis!

      Supprimer
  2. Merci pour le POKE (genre la blogueuse célèbre haha) :-) Je te le redis, QUELLE CHANCE TU AS !!! Moi la mienne (la sorcière comme on l'appelle avec ma fille) s'en va samedi ! Et comme son appartement va être en travaux pour des futurs acheteurs, je suis tranquille pendant les 3 prochains mois :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah! Mais je t'admire tu sais, malgré la célébrité, tu as su rester simple!

      Supprimer
  3. Comme je te comprends, on a peine à croire qu'un voisin génial puisse exister. Surtout quand on vient de Paris où petits apparts et surpopulation génèrent des conflits de voisinage digne des meilleurs thrillers. Bref, tout ça pour te dire ma chère petite hyène que tes Kennedy ne sont rien comparés à MON voisin idéal auquel j'avais consacré un billet tant il est parfait.
    Allez bisous et tu vois que tu as réussi à accéder à ma requête comme une grande et donc je n'aurais plus d'excuses pour ne pas commenter tes billets^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu un peu, qu'est-ce que je ne ferais pas pour que tu commentes mes billets! Tu m'enverras le lien de ton billet sur ton voisin sur HC? (t'as vu comme je maîtrise bien le HC maintenant...)
      Je l'ai pas encore lu celui-la!

      Supprimer
    2. Tu apprends vite, ça ne m'étonne pas de toi^^.

      Supprimer
  4. Alors oui, c'est génial, mais en fait on a tous hâte que ça dégénère, alors invitez-les à manger qu'on en sache plus :) y'a forcément un défaut quelque part, c'est pas possible !

    RépondreSupprimer
  5. Ah, on est bien d'accord, c'est louche tout ça!

    RépondreSupprimer
  6. En général quand on parle de ses voisins, c'est pour s'en plaindre, mais ça fait du bien de voir des articles positifs :)
    Et un ENOOOORME merci pour ton dernier paragraphe, ça me fait trop plaisir, t'es trop mignonne !!! :)
    En tout cas, j'adore ta plume, je m'abonne ;)

    RépondreSupprimer
  7. Oh mais de rien! C'est à toi qu'il faut dire merci! Malgré le succès de ton blog et tous tes lecteurs, tu restes disponible et simple.

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !