Libellés

Confessions d'une serial shoppeuse

1 févr. 2016





                                                             Mes dromadaires enjoués,

Je vais te parler aujourd'hui d'une passion dévorante, une passion qui m'anime depuis quelques années déjà et qui causera certainement ma perte un jour (sauf si je me mets à coucher avec mon banquier) (ce qui est peu probable)
Cette passion porte le doux nom de Tara Jarmon.




C'est une marque de vêtements pour celles qui ne connaissent pas. Non, mon article n'est même pas sponsorisé (la loose). J'aimerais bien d'ailleurs qu'il le soit , non tu connais mon éthique à ce sujet. Hmmm... Bref, je frise la crise d'apoplexie à chaque fois que je passe devant Tara Jarmon , c'est à dire pas très souvent car, vois-tu, ils ne sont pas encore décidés à ouvrir une boutique dans ma cambrousse (on se demande bien pourquoi). Pourtant, rien qu'avec moi comme cliente, ils seraient gagnants.

Bref, je frôle donc l'apoplexie dès que j'entends, de près ou de loin ce doux nom de Tara Jarmon.

- Tu sais quoi Frau Pruno? Je suis allée hier chez tata Javotte.
- Quoi? Tu es allée chez TARA JARMON? Quand ça? Où ? T'as acheté quoi? Ya une vente privée? (saignement de nez)
- Non, je te parle de ma tante Javotte! 
- Ah.... (larmes dans les yeux) (ascenseur émotionnel)

Vous saisissez l'ampleur du problème....

Mon budget étant assez restreint (je ne gagne que 8000 euros par mois grâce à mon blog) je me contente d'acheter une fois par an une jolie robe chez eux que j'arbore fièrement aux divers mariages auxquels on est invités, Pince D'Or et moi (oui, on a plein d'amis) (on est des gens géniaux)

Tiens, pouf pouf, une petite photo.

Toujours est-il que depuis que j'ai été mutée dans la Creuse, je suis en pleine période de manque.... Comment te dire? Phildar et Cache-Cache, c'est bien sympa,mais bon, heu... Enfin, tu vois quoi...
C'est terrible de ne pas pouvoir faire les boutiques (je sais, je te déçois, je suis terriblement futile) (en plus, je suis blonde).
Du coup, lorsqu'il m'arrive par hasard d'aller à Montpellier (2 fois par mois), je me transforme en véritable bête sauvage, écumant toutes les boutiques, la bave au coin des lèvres.

Un jour, il se trouve que j'avais une réunion pédagogique, organisée par mon Inspecteur, Monsieur Love, (mon inspecteur, un octogénaire fringant, est un Dieu vivant pour moi) à Montpellier justement. Quelle aubaine! Je prévenais dors et déjà mon mari que je dormirais chez ma mère la veille et que je ne rentrerais que le lendemain.

J'étais excitée comme une puce. En plus, la réunion se trouvait dans le lycée où j'étais en prépa, en plein centre ville. Monsieur Love avait pensé à tout. J'exultais.

Je me suis donc rendu à cette réunion à 9h du matin. J'ai attendu pendant trois heures que la réunion se finisse. J'écoutais attentivement tout ce que mes collègues disaient, mais mon esprit était ailleurs. J'avais des petits coeurs dans les yeux en pensant au temps de pause que j'aurais entre midi et deux et qui me permettrait de faire un peu de shopping.
Lorsque la réunion s'est terminée, je me suis ruée dehors, au risque de faire tomber ma table et ma chaise et j'ai foncé chez Tara Jarmon.

Ils étaient ouverts. Bien sûr. Ils n'attendaient que moi.

C'était les ventes privées. J'allais tout fracasser.


Je jetai tout d'abord mon dévolu sur un magnifique manteau noir. Mais, que voyais-je? Il y avait des escarpins noirs, assortis à ce manteau! Soldés à -50%! Je crus défaillir, je manquai d'air. Je pris ma respiration, je soufflai dans mon petit sac plastique et je continuai mon orgie Tara Jarmonesque.
Une magnifique robe rouge! Tu n'avais pas encore de robe rouge! Enfin, pas de ce rouge là! En plus, tu as un mariage dans un mois, ça tombe bien, tu ne savais pas quoi te mettre! Tu ne peux pas décemment aller à ce mariage toute nue voyons! IL TE FAUT CETTE ROBE.
Oui, mais le manteau? IL TE LE FAUT AUSSI.
Les chaussures? JE VAIS APPELER MON BANQUIER.

En moins de trente minutes, je ressortis de la boutique, sous le regard médusé des vendeuses, qui pour le coup, me firent la bise en sortant.
Je regagnai le lycée où se tenait la réunion, légère (de quelques centaines d'euros en mois), frêle, gaie comme un pinson. J'avais 5 minutes de retard. Pas grave.... Ils voudraient tous coucher avec moi une fois que j'aurais enfilé mon beau manteau.


En arrivant devant la porte, je toquai doucement. Mince. Tout le monde (30 personnes) m'attendait. Ils étaient tous assis (les cons) et me jetèrent tout d'abord un regard inquisiteur (j'étais en retard).


Leur mine réprobatrice se transforma ensuite en mine ahurie lorsqu'ils virent mes trois énormes paquets sous mes bras. J'essayai de me frayer un chemin parmi les tables, manquant d'éborgner au moins 3 personnes avec mes paquets. Je sentais les regards hostiles dans mon dos. Une fois assise, mes paquets posés par terre, j'essuyai une goutte de sueur sur le front et poussai un grand "ouf" de soulagement.
Les regards réprobateurs toujours.
C'est alors que je leur dis:
" Désolée, j'ai été mutée dans la Creuse, vous pouvez comprendre...."

Ils n'ont pas compris.

Sauf quelques unes que je vis sourire discrètement et me lancer un regard compatissant. Les autres (les hyènes) retournèrent à leurs activités comme si de rien était. Moi, je fredonnais doucement la chanson de Sabine Paturel: Fallait pas m'laisser,tu vois, il est beau le résultat... Je fais rien que des bêtises, des bêtises....

Voilà, tu comprends maintenant le pourquoi du comment (et le nom de mon blog) (cohérence, quand tu nous tiens...)
 Au fait, je te rappelle que je suis sur Facebook, je répète, je suis sur Facebook, tu peux donc me suivre et m'aimer en toute liberté,loin des regards et des préjugés.
Je suis également sur Hello Coton les copines blogueuses.

Voilà. C'est tout. Pour le moment.














18 commentaires :

  1. Je me suis bien amusée et je te reconnais tout à fait dans tes débordements monaitaires...continue blonde et belle enfant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime le terme de débordements monétaires! Merci et gros bisous

      Supprimer
  2. Arff, ton cas est beaucoup, beaucoup plus grave que je ne l'imaginais... Certes, il y a La Creuse mais ça ne justifie pas tout (froncement de sourcils) Heureusement, tu as croisé ma route (je suis l'humilité personnifiée ) et je vais te remettre sur le chemin de la sobriété^^.
    Chouette article ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais bien que mes frasques monétaires se heurteraient à ta cosmique probité...
      J'en suis navrée, et je place mon être frivole et faible entre tes mains désormais..
      Show me the way!

      Supprimer
  3. Comme je te comprends.
    Je reconnais que je craque (trop) régulièrement aussi dans cette boutique, où les vendeuses me connaissent bien (trop), et où la plus perfide me dit souvent "ah j'ai pensé à vous, et je me suis dit que c'était tout à fait ce que vous aimez".
    Et quand la vendeuse me dit ça, j'ai une légère montée d'adrénaline mêlée à une petite angoisse - comme la blonde qui voit un trou et qui se dit "mince alors, je vais encore tomber" !! - et je crois que j'ai trouvé ma blonde !!.
    De toutes façons, quand tu adoptes cette marque, les autres ne comptent plus.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois qu'on est de la même trempe! C'est bon d'être faible! Mouarf Mouarf Mouarf...

      Supprimer
  4. HAHAHAHAHA je pleure de rire!
    " Désolée, j'ai été mutée dans la Creuse, vous pouvez comprendre....". Je vais pas m'en remettre! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarf Mouarf Mouarf! (rire sardonique) bien contente de t'avoir divertie ma poulette ;-)

      Supprimer
  5. Hahaha, j'adore ^^ Effectivement, la Creuse... je compatis ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, en vrai, c'est pas la Creuse.. C'est pire! Ahahah!

      Supprimer
  6. Excellent ! Enfin, surement moins pour ton banquier :p
    Mais je m'suis bien marrée en lisant ta confession !
    Perso je réagis comme ça quand on me laisse chez Disney Store. bon ok, c'est bien moins glamour, mais bon.... Je suis et serai toujours une grande gamine ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ai pas honte mon enfant, moi aussi j'aime Disney même si je suis persuadée qu'Aladin est puceau.

      Supprimer
  7. Héhéhé grande malade que tu es... J'ai eu le malheur de cliquer sur ton vil lien, merde c'est joli, merde c'est trop cher. Plus jamais, tu m'entends! Plus jamais!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Niark Niark Niark! Rire sardonique. Yeux revulsés. Bave au coin des lèvres.

      Supprimer
  8. ahah je te comprends!!! je craque dès que je vais chez DPM (je ne suis pas sponsorisée non plus ;)), ce soir j'ai craqué et j'ai vidé mon compte bancaire, pas grave on ne mangera pas pendant 1 mois!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah toi aussi tu es donc un être faible! Bienvenue mon enfant, ce blog est fait pour toi!

      Supprimer
  9. Moi je dis que tu as été raisonnable et économe!Bah oui! c'était soldé, non? Et puis tu n'allais quand même pas y aller en jogging à ce mariage?! (Oups, on dirait que je prépare mes arguments, en vu du fatidique : "Chéri-Chériiii... J'ai fait quelques courses (si peu)..." C'est l'habitude qui parle!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, enfin quelqu'un qui me comprend! Je ne pouvais pas décemment y aller en jogging, on est bien d'accord! Merci pour ton passage par ici ;-)

      Supprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !