Libellés

The banana cake

3 janv. 2016





Mes flamands verts, 
Je trouve que mettre le titre en anglais, ça fait de suite plus fun, non? On a de suite envie d'attraper un régiment de bananes et de lui faire sa fête!
Bon, je dois vous faire dors et déjà un aveu:  je ne suis pas une pro en pâtisseries... Et encore, c'est une litote, parce qu'en fait, je suis carrément nulle... J'aurais pu écrire le livre "La pâtisserie pour les nuls" d'ailleurs, tellement je suis archi, over nulle...
Mais je ne vous écris pas cet article pour me flageller publiquement, non... Si je vous écris cet article, c'est pour vous dire qu'on peut s'en sortir dans la vie, même quand on est nul en pâtisseries...On peut faire plaisir à ses enfants, à son mari, en faisant des gâteaux, qui, à défaut de ressembler à quelque chose, ont bon goût! Si, si, croyez-moi, c'est possible! It's possible! (je pense à faire bientôt une version bilingue de mon blog).

Donc, abordons le vif du sujet: On va se le faire, ce gâteau à la banane!

On a besoin pour cela de :
- 4 oeufs
- 200 grammes de farine
-120 grammes de sucre
- 4 bananes
- 1 demi-sachet de levure chimique
- 120 grammes de beurre 

On commence par mélanger le sucre avec les oeufs, puis on ajoute la farine, le beurre (faîtes le fondre au micro-ondes avant, c'est plus simple), et enfin on coupe les bananes en rondelles fines. On incorpore la levure, on mélange le tout, et hop! Le tour et joué! Spéciale dédicace à celles qui, comme moi, adorent manger la pâte à la petite cuillère. Je sais, c'est mal...
Faîtes cuire au four votre gâteau pendant 15 minutes environs à 170 degrés, si vous l'avez préchauffé avant. Sinon, surveillez-le et laissez le 10 minutes de plus.

Voilà, je crois qu'on est bons là! Alors, vous voyez que c'est trop fastoche le gâteau aux bananes! Bien entendu, vous pouvez le faire avec n'importe quels fruits, mais moi, je trouve cela plus simple avec les bananes, car ça va plus vite à éplucher. Légèrement paresseuse sur les bords...

Évidemment, les pros de la pâtisserie vont s'insurger devant ce manque de professionnalisme. J'ai une très bonne amie  exilée en Champagne-Ardennes (oui, il y a presque pire que la Creuse ), une déesse de la pâtisserie et de l'éducation nationale qui fait des gâteaux complètement déments, à dégouter toutes les novices dans mon genre... Je suis sûre qu'elle sera indulgente avec nous!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !