Libellés

Nos amies les plantes vertes

29 janv. 2016







Mes loups des steppes,

Je tiens d'abord à vous affirmer que je ne suis pas sous tranxene au moment où je vous écris cet article. Je l'ai arrêté depuis que je suis en congé parental (momentanément donc.) Je suis  dans un état quasi normal, si on met de côté l'effet de la prolactine qui se dissipe doucement.

Je suis bien consciente que je vais avoir du mal à élargir mon lectorat (qui se compose de ma soeur, ma mère et ma meilleure amie, peut-être un ou deux élèves) (oh my God) avec cet article, mais vous savez, j'aime prendre des risques.
Je voue un amour obscure et inavoué aux plantes vertes depuis quelques années. Cela remonte à mon premier emménagement dans la capitale parisienne. A l'époque, ma mère et ma grand-mère m'avaient offert un Ficus, reine des plantes vertes par excellence, dont le design s'impose dans tout appartement haussmannien qui se respecte.
Il faut savoir, et ne me blâmez pas, qu'au départ, j'ignorais jusqu'à l'existence-même de ce brave compagnon végétal, que l'on nomme Ficus. Trop occupée jusqu'à mes 25 ans à beugler en boîte de nuit jusqu'à 5 heures du matin et à m'abreuver de substances alcooliques tels que des whiskys-coca, desperados et autres potions magiques  qui sont l'apanage de tout jeune écervelé qui n'a pas encore rencontré l'âme soeur,j'aurais davantage associé le nom de Ficus à une MST qu'à une plante verte


Oui, parce que vous remarquerez que dès qu'on se met en couple, on éprouve le besoin irrésistible de s'acheter une plante verte. Ne me demandez pas quelle analogie tordue existe entre une plante verte et un gnome morveux et braillard. Je l'ignore.

Toujours est-il que j'accueillis ce Ficus avec une certaine réserve dans un premier temps. Il a fallu du temps pour que j'apprivoise mon ami silencieux .
Autant vous dire qu'on en a passées des soirées à se regarder en chien de faïence...  Et puis, il s'est ouvert à moi et je me suis ouverte à lui, grands coquins que nous sommes. J'ai su lui murmurer des mots qui ont fait frémir sa chlorophylle et on ne s'est plus quittés.

Bon, je dois malheureusement vous avouer que mon Ficus est décédé l'année dernière après 7 années de loyauté absolue.  Le coupable?  Mon mari, qui voyait d'un mauvais œil cette relation végétale et passionnelle (je n'aurais jamais cru possible d'associer ces deux adjectifs)
Bref,  mon mari,  grand préposé aux plantes dans notre foyer ,  a volontairement délaissé mon  Ficus adoré jusqu'à ce que ce dernier séchasse d'abandon et de chagrin ��.
Je lui en tiens toujours rigueur ,  rassurez-vous,  c'est un vieux dossier qui pimente régulièrement nos disputes.

Tout cela pour vous expliquer ma passion pour les plantes vertes,  passion mêlée de culpabilité et de remords..

Donc, si comme moi,  vous kiffez les plantes,  il y a des moyens peu onéreux de s'en procurer (des plantes, pas de la drogue)
Chez IKEA,  vous en trouverez des pas chères et vraiment sympas!

Les jumelles

 

Pour la modique somme de 2 euros (si si) vous pouvez trouver ces deux jolis.........???   qui donnent à votre salon une allure post coloniale tout à fait appréciée des vieilles réacs dans mon genre (ça va, je blague....) Sachez aussi qu'elles se prénomment Julie et Elizabeth (les journées sont longues en quand on est en congé parental.)

The King

 

 

Ça c'est un pachira ( je connais son nom!) disponible chez Ikea également (on change pas une équipe qui gagne). C'est le chef de toutes mes plantes, il se la raconte un peu d'ailleurs et il répond au doux non de Ramsès (ben oui, c'est le chef.)

Attention, sponsor!

 

 

Ces plantes-ci viennent de chez Lidl (ma mère m'a demandé de citer le nom de cette marque dans mon article,  elle voue elle aussi un amour passionnel pour cette chaîne de magasins,  même mon père est dans le coup... ) Nous avons donc Marie-Odile, Pénélope, Lola et Geneviève, de vraies chiffonnières....

Les princesses

 


Enfin, ces deux là font bande à part, elles font tout le temps la tronche et ne se prennent pas pour n'importe qui figurez-vous... Mais bon, on les tolère...

Ma petite préférée

 


Elle est jolie, hein? Je l'aime bien celle -là! Je l'ai achetée chez Gamme Vert, mais elle était un peu chère (34 euros), mais vous connaissez l'adage, Quand on aime, on ne compte pas!

Les orchidées de mon mari


Mon mari a deux amours dans sa vie, et ce n'est pas son pays, ni Paris. Non, ce sont son chat et ses orchidées. Mais je le prends bien voyez-vous (oui, le tranxene). Je tolère cette polygamie et je compense en faisant du shopping (chez Phildar). Sachez tout de même que chez Ikea (oui toujours), on trouve ces jolies orchidées à moins de 9 euros, ce qui est une affaire, vous en conviendrez.

La jungle

 

 

Ah, j'aime bien cette plante également! Elle est carrément sauvage et incontrôlable, elle pousse de tous côtés, on ne peut l'arrêter, une vraie fofolle. C'est une plante grasse, je l'ai trouvée chez I........., vous êtes trop forts.

J'en profite pour vous rappeler que vous pouvez me suivre sur ma page Facebook.

1 commentaire :

  1. Merci pour ce brillant article. Je l'ai transmis à un très bon ami à moi qui a reproduit chez lui les méfaits de votre compagnon afin qu'il puisse se projeter sur les conséquences induites d'un tel comportement ^^

    RépondreSupprimer

Dis-moi des mots doux...

Rendez-vous sur Hellocoton !